Yahoo! acquiert Tumblr pour 1,1 milliard de dollars

Yahoo! acquiert Tumblr pour 1,1 milliard de dollars
0 commentaires, 20/05/2013, Par , Dans Monde

Le géant américain d’internet Yahoo! a annoncé lundi le rachat du site de blogs Tumblr pour 1,1 milliard de dollars en numéraire, sa plus grosse acquisition depuis l’arrivée de sa dirigeante Marissa Mayer, grâce à laquelle il espère rajeunir son public et redevenir branché.

« La démographie des personnes qui utilise Tumblr est différente de la démographie des personnes qui utilisent Yahoo! », a résumé Mme Mayer en présentant à des analystes l’opération avec laquelle elle compte « accélérer la croissance » de son groupe.

« A bien des égards Tumblr et Yahoo! ne pourraient être plus différents et en même temps ils ne pourraient être plus complémentaires », a jugé Mme Mayer.

Yahoo! a promis de « ne pas tout mettre par terre » et d’opérer Tumblr « indépendamment », en conservant sa marque, ses équipes et son siège new-yorkais.

« Nous ne tournons pas au violet », a aussi assuré sur le blog officiel de son groupe le directeur général de Tumblr, David Karp, en allusion à la couleur du logo de son nouveau propriétaire.

« Notre siège ne déménage pas. Notre équipe ne change pas. Notre feuille de route ne change pas. Et notre mission –permettre aux créateurs de faire leur meilleur travail et de l’amener devant le public qu’ils méritent– ne change certainement pas », mais nous aurons « davantage de ressources », a-t-il ajouté.

Des arguments destinés à rassurer les utilisateurs de Tumblr. Tout en disant ne pas croire à « un exode » de ces derniers, Matt Mullenweg, fondateur du site concurrent WordPress, a relevé que dimanche, les importations de publications de Tumblr vers son site étaient passées à 72.000 par heures, contre 400 à 600 normalement.

Ce mariage entre l’ancienne et la nouvelle génération de la toile devrait permettre à Yahoo! « d’accroître son audience de 50% à plus d’un milliard de visiteurs par mois, et son trafic de 20% environ », selon son communiqué.

Tumblr a été lancé en février 2007 et compte aujourd’hui 175 employés. Disponible en 12 langues, il revendique 108,4 millions de blogs et 50,8 milliards de publications.

Prise de controle de Dailymotion bloquée

========================================

Yahoo!, fondé en 1994 en Californie compte aujourd’hui quelque 11.500 employés. Après plusieurs années d’errance stratégique et de déboires financiers, il essaie de relancer sa croissance sous la houlette de Marissa Mayer, l’une des femmes les plus puissantes de la Silicon Valley, arrivée aux commandes du groupe l’été dernier.

Mme Mayer a déjà réalisé une série de petites acquisitions et a envisagé d’autres grosses opérations, notamment une prise de controle de la plateforme de partage de vidéos Dailymotion finalement bloquée par le gouvernement français. Elle a assuré qu’un achat de la taille de Tumblr resterait « évidemment une exception ».

A la Bourse de New York, l’action Yahoo! prenait 0,68% à 26,70 dollars vers 14H20 GMT.

« Cette transaction semble un peu chère » remarque le site d’analystes 247wallst.com, ajoutant que « Yahoo! a déjà du mal à accroître ses propres recettes ».

Trip Chowdhry, analyste de Global Equities Research, remarque toutefois que Tumblr est l’objet « d’un vrai engouement de la part des internautes » et voit de nombreuses voies d’intégration de ses contenus dans Yahoo!.

« Sur le papier c’est une bonne décision mais vu le manque d’expérience de Yahoo! et Mayer (…) les chances sont élevées que cela se termine mal », juge pour sa part Robert Enderle, un analyste indépendant spécialisé dans le secteur technologique.

Le rachat de Tumblr est un nouveau signe de l’intérêt croissant pour les start-up internet, avec des acquisitions à plusieurs dizaines, voire centaines de millions de dollars pour des sociétés employant parfois seulement une poignée de personnes.

Facebook avait ainsi racheté l’an dernier le réseau social de photos Instagram, qui n’employait à l’époque que 14 personnes pour 747 millions de dollars.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *