Vingt ans de prison pour un espion canadien

0 commentaires, 09/02/2013, Par , Dans Flash

Un militaire canadien, coupable d’abus de confiance et ayant vendu des informations confidentielles à la Russie, a été condamné vendredi, à Halifax, en Nouvelle-Ecosse (Est), à une peine de prison de 20 ans, moins le temps passé en prison depuis son arrestation.

Le militaire Jeffrey Paul Delisle s’est vu infliger une peine équivaut donc à 18 ans et 5 mois de pénitencier de plus, et doit aussi payer une amende d’environ 112.000 dollars, soit le montant qu’il avait reçu des Russes, rapporte la presse canadienne, citant le juge Patrick Curran.

Delisle, 41 ans, avait offert spontanément ses services à l’ambassade russe à Ottawa, indique-t-on de même source, soulignant que le militaire canadien, à la solde de Moscou depuis 2007, chargeait des informations confidentielles sur un disque dur miniature et les envoyait une fois par mois aux Russes.

Il est le premier Canadien à être condamné depuis que la loi punissant les gens coupables d’espionnage a été revue, après les attentats du 11 septembre 2001. Il a été arrêté en janvier 2012 et avait reconnu sa culpabilité aux accusations portées contre lui.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *