Vienne : Une école saoudienne férmé

Vienne : Une école saoudienne férmé

La ville de Vienne a ordonné la fermeture d’une école saoudienne qui avait refusé de décliner l’identité de son personnel et qui est soupçonnée de prodiguer des enseignements antisémites, a-t-on appris mardi auprès de la municipalité.

La Saudi School Vienna, établissement arabophone créé il y a une dizaine d’années par l’Arabie saoudite et accueillant 160 élèves, devra fermer ses portes à la fin de l’année scolaire car elle n’a « ni fourni la liste de ses enseignants, ni celle de sa direction », a-t-il été précisé.

« L’école fait par ailleurs l’objet d’une enquête en raison de soupçons d’enseignements antisémites, et nous lui avons demandé de nous fournir d’ici à la fin de l’année une traduction assermentée de tous ses matériels pédagogiques », a indiqué à l’AFP un porte-parole du Conseil des écoles de Vienne, Matias Meissner.

L’école, qui n’a pas souhaité s’exprimer, a quatre semaines pour faire appel de la décision de fermeture.

Cette annonce intervient alors que l’Autriche cherche à renforcer ses outils contre la propagande islamiste radicale. Au moins 142 personnes, dont des mineurs, ont rejoint depuis ce pays les rangs jihadistes en Syrie et en Irak, selon le ministère de l’Intérieur.

Le gouvernement de grande coalition gauche-droite finalise par ailleurs un projet de loi prévoyant d’interdire le financement d’organisation religieuses par des fonds étrangers, et envisageant d’imposer une version standardisée en allemand du Coran, une mesure controversée.

Mots Clefs:
Islam

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *