USA: un médicament infecté provoque des méningites et fait cinq morts

0 commentaires, 05/10/2012, Par , Dans Flash

Des injections de stéroïdes contaminées, destinées à traiter le mal de dos, ont été identifiées comme la cause d’une épidémie de cas de méningite qui a récemment fait au moins cinq morts dans six Etats américains, ont annoncé les autorités sanitaires vendredi.

Ces dernières sont en train d’entrer en contact avec les personnes qui ont été traitées par le biais de ces injections dans 23 Etats pour qu’elles se soumettent à des examens. Au moins 42 cas ont déjà été découverts.

La période d’incubation pouvant être assez longue, toutes les personnes ayant reçu des injections de ce produit depuis le 1er juillet sont concernées.

L’Etat le plus touché par ces cas de méningite fongique a été le Tennessee (sud), où 29 personnes ont été touchées, dont trois sont mortes.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les médecins qui ont effectué les injections dans le Tennessee « n’avaient aucun moyen de savoir » qu’il y avait un problème avec les lots contaminés et il n’y a eu « aucune défaillance » dans les protocoles qu’ils ont suivis, a déclaré John Dreyzehner, responsable des services de santé de l’Etat lors d’une conférence de presse.

« Les preuves montrent qu’il s’agit d’un problème lié au produit » injecté, a-t-il ajouté.

Les autorités sanitaires fédérales ont quant à elles annoncé qu’elles avaient découvert un agent contaminant dans un échantillon du produit fabriqué par le New England Compounding Center, basé dans le Massachusetts (nord-est).

Le groupe a depuis lancé un rappel de tous ses produits et suspendu ses opérations.

La méningite fongique, qui s’attaque à la membrane protectrice qui entoure le cerveau et la moelle épinière, est une infection assez rare qui est souvent découverte trop tard: elle passe en effet inaperçue car les symptomes peuvent s’apparenter à ceux d’une simple grippe dans un premier temps.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *