Une organisation proche du Maroc remporte les élections de représentation de l’islam en France

Une organisation proche du Maroc remporte les élections de représentation de l’islam en France

Une organisation proche du Maroc, le Rassemblement des musulmans de France (RMF), a remporté samedi les élections pour le renouvellement de l’instance représentative de l’islam en France, le Conseil français du culte musulman (CFCM), selon les résultats dimanche.

Le RMF devrait cependant laisser la présidence du CFCM à la Grande mosquée de Paris (GMP), proche de l’Algérie.

Troisième grande fédération, l’Union des Organisations islamiques de France (UOIF, proche des Frères musulmans) a boycotté la consultation faute d’en avoir obtenu le report.

Son appel a été suivi dans 22 régions sur un total de 25, a expliqué à l’AFP le président du CFCM, Mohamed Moussaoui.

Les élections ont mobilisé 3.460 délégués, soit 77% des inscrits, désignés par 901 mosquées.

Le Conseil d’administration restera dominé par le Rassemblement des musulmans de France (RMF, pro-Maroc) avec 25 sièges. La GMP en aura 8, les Turcs 7, l’UOIF 2 et les « divers » 2.

Le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, devrait reprendre la présidence du CFCM après la réunion le 23 juin du Conseil d’administration, composé des 44 élus et d’autant d’administrateurs cooptés.

Le CFCM avait été créé en 2003 sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, pour doter les 3,5 millions de musulmans vivant en France d’une instance représentative, mais il a rapidement été grippé par des conflits entre ses différentes composantes.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *