Une manifestation devant le château en France du roi du Maroc interdite

Une manifestation devant le château en France du roi du Maroc interdite

Les autorités françaises ont interdit une manifestation d’opposants marocains qui devait se dérouler à partie de samedi devant un château appartenant au roi du Maroc à Betz, un village situé à environ 70 kilomètres au nord-est de Paris.

Le « collectif pour la dénonciation de la dictature au Maroc » avait appelé dans un communiqué les Marocains de « toutes tendances confondues » à manifester de samedi au vendredi 2 novembre devant le château pour dénoncer « les injustices et les indignités » du régime marocain, selon un communiqué.

« Le préfet a pris un arrêté interdisant la manifestation à titre préventif », a-t-on indiqué à la préfecture de l’Oise.

« Il a considéré qu’à cet endroit, et dans la configuration qui était prévue – les manifestants voulaient camper jour et nuit sur le site -, il y avait un risque de trouble à l’ordre public qui résultait de la volonté même d’organiser cette manifestation. C’est un motif d’opposition à la manifestation ».

Selon la préfecture, un dispositif de sécurité « adapté » a été mis en place autour du château.

Sur sa page Facebook, le Collectif a indiqué maintenir « sa mobilisation » malgré l’arrêté d’interdiction, mais avoir réduit la durée du campement à deux jours, de samedi à lundi midi, à « la demande de la majorité des manifestants ».

Samedi vers 12H15 (10H15 GMT), aucun manifestant n’était toutefois présent sur les lieux, surveillés par une vingtaine de gendarmes, selon un correspondant de l’AFP.

Mardi, le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture avait affirmé que le Maroc utilisait la torture dans son propre pays et contre des opposants impliqués dans le conflit au Sahara occidental.

Mots Clefs:
Maroc

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *