Un prince saoudien veut ériger la plus haute tour du monde

Un prince saoudien veut ériger la plus haute tour du monde

Le prince saoudien Al Walid benTalal a déclaré vouloir construire le plus haut gratte-ciel dumonde et étudier un possible emplacement dans l’une des plusgrandes villes de la planète, telles Shanghai, Moscou, Londresou New York.

Le milliardaire, à la tête du fonds d’investissement KingdomHolding, a invité Mohammed Allabar, président de laplus importante société immobilière de Dubai, Emaar Properties, à collaborer avec lui sur ce projet.

« Actuellement nous discutons et évaluons la possibilité deconstruire une tour haute d’un mile (1.600 mètres) », a déclaré àReuters le prince Al Walid ben Talal, joint lundi soir partéléphone.

« Il nous faut aussi de bons partenaires. J’invite le groupeEmaar et M. Alabbar à nous rejoindre et à voir comment nouspouvons construire une tour d’un mile de haut quelque part dansle monde.

« J’invite aussi les principales villes du monde commeShanghai, Moscou, New York, Londres et les villes duMoyen-Orient à faire leurs offres », a déclaré Al Walid benTalal.

Les villes intéressées devront garantir des conditions definancement attractives, des allégements d’impôt et autresoutien public, a précisé le milliardaire.

Le prince saoudien n’a pas donné de détails sur lefinancement de ce projet, dont le co t n’a pas encore été fixé,ni sur un calendrier prévisionnel.

Si cette tour venait à sortir de terre, elle deviendrait leplus haut bâtiment du monde, dépassant la Burj Khalifa de Dubai,qui s’élève à 828 mètres de haut, et la Tour du royaume,actuellement en cours de construction à Djeddah, en ArabieSaoudite, qui devrait atteindre un kilomètre de haut.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *