Un présumé voleur trahi par le taille-crayon d’une de ses victimes

Un présumé voleur trahi par le taille-crayon d’une de ses victimes

Un présumé voleur, agissant sous la menace de l’arme blanche, a été trahi par un taille-crayon à maquillage appartenant à l’une des 3 victimes qu’il avait agressées, lundi dernier, sur le boulevard de la corniche à Casablanca.

Muni d’une terrorisante épée, le mis en cause a ravi sous la menace de cette arme blanche les sacs à mains de trois jeunes filles avant de prendre la fuite à bord de sa voiture, font savoir les services de police.

Et c’est son véhicule qui va mettre les limiers de la police judiciaire de Casa-anfa sur ses traces, un témoin ayant relevé la marque et la couleur de la voiture, et une partie de la plaque minéralogique.

Les investigations allaient aboutir à son arrestation alors qu’il réparait sa voiture dans un garage au quartier El Oulfa.

Au moment de son interpellation, le mis en cause nia tout en bloc et avec véhémence. Mais, le taille crayon à maquillage trouvé dans sa voiture va le trahir car l’une des trois victimes allait le reconnaitre comme le sien.

Plus encore les trois jeunes filles, qui avaient porté plainte auparavant, l’ont aussi reconnu malgré le fait qu’il cachait, aux moments des agressions, une partie de son visage par un foulard.

Une perquisition dans l’un de ses deux domiciles a mis à nu les dénégations du mis en cause, car les enquêteurs ont saisi dans son domicile les sacs à mains des victimes et autres objets volés ainsi que la menaçante épée longue de plus d’un demi mètre.

Deux autres victimes de vols commis précédemment ont reconnu leur agresseur présumé, un homme âgé de 32 ans, qui avait déjà fait de la prison pour vols qualifiés.

Les policiers poursuivent leurs investigations afin de trouver d’autres victimes.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *