Un parlementaire démissionne après avoir été arrêté pour conduite en état d’ivresse

Un parlementaire démissionne après avoir été arrêté pour conduite en état d’ivresse

Un élus néerlandais a présenté sa démission de son poste de député au parlement néerlandais après avoir été arrêté quelques jours auparavant par la police pour conduite en état d’ivresse.

Dans un communiqué publié samedi, Matthijs Huizing du parti libéral (VVD, au pouvoir) a reconnu que son comportement était inacceptable, précisant qu’il a été intercepté au volant avec un taux d’alcool dans le sang supérieur à la niveau autorisé, une raison suffisante, selon lui, pour quitter le parlement.

Le parti libéral a mis en place une charte d’éthique obligeant ses membres et représentants de faire preuve d’intégrité et de conduite irréprochable.

Il s’agit du deuxième député du VVD à présenter sa démission cette année après son collègue Johan Houwers qui a quitté son poste à cause des accusations pour des délits de fraudes et de blanchiment d’argent.

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *