Un officier de la marine russe se suicide à bord d’un sous-marin nucléaire

0 commentaires, 13/02/2012, Par , Dans Flash

Un officier de la flotte russe du Nord a été retrouvé pendu à bord du sous-marin nucléaire Guépard basé près de Mourmansk (nord-ouest)

, a indiqué lundi le comité d’enquête militaire de la flotte du Nord. »Les faits se sont produits dans la nuit du 10 au 11 février. Le lieutenant Maxime Galkine, chef du groupe de torpilleurs du sous-marin nucléaire Guépard, s’est pendu dans sa cabine. L’officier n’a laissé aucune note expliquant son geste, une enquête a été lancée », a déclaré à l’AFP Alexandre Kouratov porte-parole de la flotte du Nord.

Selon des agences russes, un incendie avait eu lieu le 14 janvier à bord du sous-marin nucléaire Guépard. Cette information avait été démentie par les militaires, selon lesquels il n’y avait eu qu’un départ de feu rapidement maîtrisé.

Le 29 décembre, un incendie avait fait rage sur un autre sous-marin nucléaire russe, le K-84 Ekaterinbourg, qui se trouvait dans les docks de la région de Mourmansk pour réparation.

Le feu avait fait rage dans la coque extérieure du submersible pendant près de 24 heures avant d’être maîtrisé.

Les autorités militaires avaient affirmé qu’il n’y avait aucun danger, les armes nucléaires du bâtiment n’étant pas à bord.

Mais selon l’hebdomadaire Vlast paru lundi, citant des sources militaires, les armes nucléaires étaient bien à bord, outre les réacteurs de propulsion, ce qui aurait placé la Russie au bord d’une catastrophe comparable à celle de Tchernobyl.

La marine russe a connu nombre d’accidents ces dernières années à bord de ses submersibles, depuis le naufrage en 2000 en mer de Barents (nord-ouest) du sous-marin nucléaire Koursk, dont les 118 membres d’équipage avaient péri faute d’être secourus à temps.

Un officier de la marine russe se suicide à bord d’un sous-marin nucléaire

Mots Clefs:
Faits Divers

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *