Un militant du 20-Février condamné à 12 ans de prison en appel

Un militant du 20-Février condamné à 12 ans de prison en appel

Un militant du mouvement du 20-Février a été condamné à 12 ans de prison ferme par une cour d’appel d’Al-Hoceima (nord), notamment pour « participation à une manifestation non autorisée », a indiqué mardi l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH).

Bachir Benchaib, 32 ans, qui se trouve en prison depuis son arrestation en mars 2012, avait été condamné à cinq ans de prison ferme et cinq autres années avec sursis en première instance.

Lundi, il a été jugé pour participation à une manifestation non autorisée mais aussi pour « vol », « agression » et « trafic de drogue », a indiqué à l’AFP un responsable de l’AMDH, Fayçal Ousser.

« Nous avons été surpris par la sévérité du jugement, et par le recours à l’institution judiciaire pour punir des jeunes gens réclamant plus de dignité », a ajouté M. Ousser, qui a assisté à l’audience.

Contacté par l’AFP, le ministre de la Justice Mustapha Ramid n’a pas voulu commenter, indiquant ne pas disposer des détails du dossier.

Le mouvement du 20-Février, né l’an dernier dans le contexte du Printemps arabe, revendique des réformes politiques profondes de la monarchie marocaine et une plus grande justice sociale.

Selon l’AMDH, il y aurait près de 70 jeunes du Mouvement du 20-Février actuellement en prison.

Mots Clefs:
20 févrierjustice

À propos said boulif

6 commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *