Un imam tué à Bruxelles dans l’incendie criminel de sa mosquée

Un imam tué à Bruxelles dans l’incendie criminel de sa mosquée

Des représentants musulmans chiites mettent en cause le mouvement salafiste sunnite. Un homme a mis le feu, lundi 12 mars au soir, à une mosquée chiite de la ville de Bruxelles

, tuant l’imam, blessant une autre personne et détruisant en grande partie l’édifice religieux, dans un acte qui pourrait être lié à des conflits entre courants religieux de la communauté musulmane.

Le bâtiment visé est une mosquée chiite de la ville, la plus importante parmi les quatre que compte la région de Bruxelles et son million d’habitants. Elle porte le nom de mosquée « Rida », et est située dans le quartier d’Anderlecht qui compte une forte population d’origine immigrée, et musulmane en particulier.

Au moins un homme, armé d’une hache et d’un couteau, est entré dans l’édifice et y a répandu de l’essence avec des « accélérants » pour propager l’incendie, a précisé lors d’une conférence de presse le substitut du procureur, Jean-Marc Meilleur. Le feu s’est rapidement propagé et a ravagé une grande partie du bâtiment.

« Apparemment toute la mosquée, ou presque toute la mosquée, a brûlé », a indiqué une porte-parole de la police locale, Marie Verbeke.

VIDEO : Kamal, porte-parole de la mosquée brulée à Bruxelles

Mots Clefs:
Islam

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *