Turquie : Une loi restreignant l’alcool entre en vigueur

Turquie : Une loi restreignant l’alcool entre en vigueur
0 commentaires, 11/06/2013, Par , Dans Monde

Le président turc, Abdullah Gul, a approuvé lundi une loi très controversée qui impose des restrictions sur la vente, la consommation et la publicité des boissons alcoolisées, a rapporté l’Agence de presse officielle « Anatolie ». 

La loi 6.487 a été votée le 24 mai dernier à la Grande Assemblée nationale turque (parlement). Elle a été présentée par le Parti de la Justice et de Développement au pouvoir, qui souligne que le but de ce texte est de protéger la santé publique.

En vertu de cette nouvelle loi, qui entrera en vigueur après sa publication dans le bulletin officiel, la vente d’alcool est interdite dans tous les commerces entre 22H00 et 06H00 du matin. Elle est également interdite à toute heure à proximité des établissements scolaires et des mosquées.

Le sponsoring d’événements sportifs et autres par les producteurs de boissons alcoolisées est également interdit, tout comme les images incitant à la consommation d’alcool dans les films cinématographiques, les séries télévisées et les clips musicaux.

Le nouveau texte renforce également la répression contre l’ivresse au volant en prévoyant une amende de 700 Lires turques (environ 280 euros) et une suspension de six mois du permis de conduire pour tout conducteur controlé avec un taux d’alcoolémie supérieur à 0,05 pc. Ceux dont le taux dépasse 0,1 pc sont passibles d’une peine de deux ans de prison ferme.

L’approbation de ce texte controversé, que l’opposition qualifie de loi liberticide, intervient alors qu’un mouvement de protestation contre le gouvernement turc bat le pavé dans plusieurs villes turques depuis plus de douze jours, pour exiger la démission du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Les manifestations ont commencé par un sit-in d’une poignée de militants associatifs, qui protestaient contre le déracinement des arbres du Parc Gezi, de la Place Taksim à Istanbul, dans le cadre d’un projet urbanistique, prévoyant notamment la construction à sa place d’un centre commercial, qui a dégénéré, suite à une intervention musclée des forces de l’ordre, en un mouvement de contestation général contre le gouvernement et ses politiques jugées trop conservatrices et menaçant les valeurs de la laïcité.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *