La Turquie ne reconnait pas les élections tenues en Crimée

0 commentaires, 17/09/2014, Par , Dans Flash

La Turquie ne reconnait pas les élections tenues, dimanche dernier, dans la République autonome de Crimée, a annoncé, mercredi, le porte-parole du ministère turc des affaires étrangères.

Les élections organisées en Crimée sous l’administration russe n’ont aucune base légale et, par conséquent, la Turquie ne reconnaitra l’organisation de ce scrutin qui viole la loi.

Le ministère, de plus en plus  »inquiet » des pressions sur le Medjlis (Assemblée nationale des Tatars de Crimée), a condamné tout acte d’intimidation contre les Tatars et a demandé son arrêt immédiat, ajoute la même source.

Les élections locales russes se sont déroulées, le 14 septembre, et s’étaient également tenues, pour la première fois, en Crimée et à Sébastopol.

En mars dernier, Ankara n’avait pas non plus reconnu un référendum « illégitime » et « illégal » en Crimée et qui s’était soldé par une victoire massive de l’annexion de la péninsule ukrainienne à la Russie.

La Turquie entretient des liens historiques avec la communauté tatare qui représente environ 15 pc de la population de la Crimée, un territoire qui faisait partie de l’Empire ottoman jusqu’à sa conquête par la Russie au XVIIIe siècle.

Depuis le déclenchement de la crise ukrainienne, la Turquie avait exprimé à maintes reprises ses préoccupations et ses inquiétudes pour la minorité tatare turcophone de Crimée.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *