Trois Jordaniens arrêtés pour possession d’affiches de Morsi

0 commentaires, 01/10/2013, Par , Dans Flash

Trois Jordaniens ont été arrêtés à Amman en possession d’affiches soutenant le mouvement islamiste des Frères musulmans et le président égyptien déchu issu de leurs rangs

, Mohamed

Morsi, a annoncé un responsable judiciaire mardi.

« La cour de sûreté de l’Etat les a inculpés lundi pour des actes que le gouvernement désapprouve et qui pourraient nuire aux relations de la Jordanie avec un pays arabe frère », a expliqué ce responsable, précisant que les trois hommes avaient été arrêtés la semaine dernière.

« Ils transportaient des affiches de Rabaa » au moment de leur arrestation, a-t-il ajouté en référence à une main noire, dont quatre doigts sont levés, sur fond jaune, symbole du rassemblement pro-Morsi sur la place Rabaa al-Adawiya, au Caire, dispersé dans un assaut meurtrier de l’armée égyptienne le 14 août.

« Un des suspects a été accusé d’avoir insulté des chefs d’Etats. Les autorités ont trouvé des messages sur son téléphone portable insultant le régime jordanien et d’autres régimes ».

Les trois hommes encourent jusqu’à trois ans de prison s’ils sont jugés coupables, a expliqué la même source, précisant que la cour refusait de les libérer sous caution.

La Jordanie avait été parmi les tout premiers pays à saluer les nouvelles autorités mises en place en Egypte après le renversement par l’armée de M. Morsi début juillet. Le roi Abdallah II a été le premier chef d’Etat à se rendre au Caire, 17 jours après ce coup de force.

Les Frères musulmans jordaniens, principal groupe d’opposition dans le royaume hachémite, avaient en revanche dénoncé la déposition de M. Morsi.

Mots Clefs:
Gouvernement

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *