USA : Une status de Satan (Baphomet) prochainement à l’Oklahoma

USA : Une status de Satan (Baphomet) prochainement à l’Oklahoma
0 commentaires, 04/05/2014, Par , Dans Couverture, Monde

Le Temple Satanique de New York a annoncé en janvier dernier son projet d’ériger un monument à la gloire du seigneur des ténèbres à quelques pas du capitole de l’État d’Oklahoma. Une campagne avait été lancée sur Indiegogo, afin de récolter la somme a priori imposante de 20 000 dollars. Mais à la fin de la campagne, les dons s’élevaient à près de 30 000 dollars. En ce moment, un artiste new-yorkais formé en sculpture classique se décarcasse pour terminer une statue de Baphomet assis à côté d’un pentagramme et de deux enfants l’admirant avec loyauté. Quand elle sera terminée, elle sera coulée dans du bronze et, les satanistes l’espèrent, inaugurée en Oklahoma.

Cette statue est une réponse à l’inauguration par l’État d’Oklahoma d’un monument évoquant les 10 commandements devant le capitole. Le représentant d’État Mike Ritze avait lui-même financé la statue controversée, qui a donc été considérée comme un don et pouvait par conséquent être placée dans un lieu public. En suivant le même raisonnement, le Temple Satanique a fait parvenir au gouvernement une demande formelle concernant leur propre monument.

Trait Thompson, qui travaille pour la commission de protection des monuments historiques en Oklahoma, l’indiquait en décembre au micro de CNN : « Tout individu ou groupe est libre de proposer un monument, une statue, ou toute œuvre d’art ». Les propositions sont ensuite étudiées par la commission, qui peut les approuver ou les rejeter. Malheureusement, l’État d’Oklahoma a suspendu les procédures permettant d’accorder une autorisation pour tout autre monument, le temps que les poursuites lancées par l’Union américaine pour les libertés civiles (UALC) contre les commandements de Ritze soient terminées.

Les satanistes construisent déjà cette chose malgré tout, et Lucien Greaves m’a donné la chance de pouvoir jeter un œil à la statue avant qu’elle ne soit achevée. Greaves m’a indiqué qu’il avait reçu de nombreuses menaces de personnes voulant détruire la sculpture, mais selon lui ces « réactionnaires insensibles ne sauraient pas comment s’attaquer à un monument en bronze sans se blesser gravement ». Il préfère malgré tout ne prendre aucun risque. Le Temple compte construire un moule de la sculpture afin de pouvoir en reproduire d’autres en cas de besoin.

« En fonction de notre assurance, il est possible que la destruction d’une des statues nous permette d’en construire deux nouvelles, ce qui nous permettrait de jouer à un tout autre niveau ».

Le Temple estime que le monument sera prêt d’ici quelques mois. Une fois terminé, il se retrouvera devant le capitole d’État de l’Oklahoma, que le procès entre l’UALC et la commission de protection soit terminé ou non. Ils considèrent en avoir le droit, puisqu’ils avaient fait parvenir leur proposition avant que la controverse n’éclate autour du monument de Ritze.

« Les 10 commandements sont toujours devant le capitole. Nous sommes prêts à placer notre monument, malgré le procès en cours, et tout en sachant que la décision contre le monument de Ritze affectera également le notre, et que les deux risquent d’être enlevés en même temps ».

Le Baphomet, qui fera plus de 2 mètres de haut et rendra hommage à l’Ange exterminateur de l’Abîme, sera placé juste à côté de l’autre monument qui glorifie les lois données à Moïse par le Dieu chrétien. L’idée qu’un monument satanique puisse être érigé sur une propriété d’État, qui plus  est en Oklahoma – le cœur du cœur de l’Amérique chrétienne – peut sembler absurde, mais selon Greaves, « Des experts en ont discuté et ont conclu qu’il sera difficile pour l’Oklahoma de nous empêcher de le faire. Les lois constitutionnelles sont assez claires : l’État ne peut discriminer en fonction des opinions individuelles. En acceptant une requête, ils se sont engagés à accepter toutes les autres ».

Ryan Kiesel de l’UALC semble d’accord avec Greaves. Il a déclaré au site Libertarian Republic : « S’il s’avère finalement qu’on autorise le monument des 10 commandements, alors qu’il envoie clairement un message chrétien, alors il est impossible de rejeter la proposition du Temple Satanique simplement parce qu’il s’agit d’une opinion religieuse différente ».

Lorsque la sculpture sera terminée, Baphomet trônera sur le bloc situé à gauche de la photo. Son genou pourra ainsi faire office de siège aux enfants de passage.

Un argument utilisé régulièrement contre le Temple Satanique est que leur monument ne renvoie à « aucun élément de l’histoire de l’Oklahoma ». C’est par exemple ce qu’a déclaré Paul Wesselhoft à une chaîne d’information locale en janvier. « Si la proposition pour les 10 commandements a été acceptée, c’est parce que nous, au capitole, faisons des lois. Et il se trouve que parmi les premières de nos lois se trouvent les 10 commandements ». Rappelons que c’est une personne élue démocratiquement qui a déclaré cela.

Greaves m’a indiqué que selon lui, « l’idée selon laquelle les 10 commandements sont fondateurs de la loi des États-Unis ou de l’Oklahoma est absurde et obscène ». « Je dirais que le message derrière notre monument renvoie bien plus directement aux valeurs constitutionnelles de notre pays que les 10 commandements. En particulier si on le place à côté d’un monument dédié au 10 commandements, puisque cela affirme qu’aucune religion ne bénéficie d’une préférence légale ».

Sans se préoccuper de ce qui se passe en Oklahoma, le Temple Satanique continue de faire avancer son projet. S’ils ne peuvent  pas placer la statue en Oklahoma, les satanistes tenteront de trouver un autre État méritant que Baphomet y soit disposé. Le Texas, par exemple, a également un monument dédié aux 10 commandements placé devant son capitole depuis 40 ans. Comme le dit Greaves, « On ne manque pas de lieux publics où des monuments à caractère religieux attendent patiemment de la concurrence ».

Si vous voulez aider le Temple et leur projet, vous pouvez vous rendre sur leur site et y acheter des T-shirts estampillés 666. Tous les bénéfices seront reversés à Baphomet.

Mots Clefs:
insoliteUSA

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *