Traversée de l’atlantique à la Rame : le marocain Said Ben Amar parvient à boucler son exploit

Traversée de l’atlantique à la Rame : le marocain Said Ben Amar parvient à boucler son exploit
0 commentaires, 21/03/2012, Par , Dans Couverture, Sport

Le skipper marocain de la course Bouvet Guyane, Said Ben Amar est enfin parvenu, mardi soir, à franchir la ligne d’arrivée à Cayenne (Guyane française), bouclant la traversée de l’atlantique à la rame sur une distance de 4.700 km en 51 jours et dans le temps imparti de la course.

Saïd Ben Amar, skipper du « Championnet », a franchi la ligne d’arrivée mardi en début de soirée et se classe ainsi à la 14ème position de cette édition, informe le PC de la course à Cayenne.

Saïd a longuement lutté contre le courant et le vent, mais ça y est après 51 jours passés en mer, le voici sur la terre ferme. Saïd devient alors le premier homme du monde arabe à traverser l’Atlantique à la rame… Encore bravo pour cette belle course! , se félicitent les organisateurs de l’épreuve qui ont douté à l’ultime moment de la course en raison des conditions météo défavorables.

Engagé dans la traversée de l’atlantique à la rame Bouvet Guyane , Said Ben Amar, a franchi la ligne d’arrivée dans la douleur. Contrairement aux premiers arrivés de la course qui ont bénéficié, durant les deux derniers jours de l’épreuve, d’un vent et d’un courant favorable, le skipper marocain a dû faire face à un retournement des conditions météo avec un déplacement de courant et un retournement de vent.

Malgré l’épuisement de 51 jours de navigation à la rame en plein océan, le benjamin de la course a déployé ses dernières ressources à s’acharner sur les avirons pour éviter la dérive vers le nord-ouest et pouvoir atteindre la ligne d’arrivée dans le délai de la course.

Faire cap au sud n’est pas simple avec la houle. Cette nuit (de lundi à mardi) son cap s’est provisoirement amélioré pour se détériorer de nouveau. Désormais, il n’y a plus d’autre issue pour lui que de ramer fort afin de se recaler sur la route de l’arrivée. Il est fatigué et c’est très difficile pour lui, nous expliquait Benjamin Bailly, routeur de Saïd, dans un moment de doute à la dernière journée de l’épreuve.

La course Bouvet Guyane est une traversée de l’océan sur une distance de 4.700 km reliant Dakar à Cayenne (Guyane française). La traversée se fait en solitaire, chaque concurrent navigue selon sa propre stratégie, sans assistance et sans escale. Le franco-marocain Said Ben Amar, qui vit à Bordeaux en France, est le premier arabe et africain à tenter cet exploit.

La durée de la traversée nécessite généralement 40 jours pour les plus véloces et jusqu’à 60 jours pour les moins rapides. Aucun moteur où voile n’est admis sur les petits bateaux monotypes, la traversée s’effectue uniquement à la force des bras.

Mots Clefs:
Marocains

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *