Tous contre Benkirane

Tous contre Benkirane

Au Maroc, la crise politique qui se poursuit depuis deux mois augure que la situation dépasse une simple volonté de certains acteurs politiques de changer de camp en se retirant du gouvernement, car si c’était le cas, cette volonté aurait été exprimée de manière constitutionnelle à travers l’article 47 de la Loi fondamentale.

Mais, tous les indicateurs, y compris les motifs de l’opposition justifiant leur boycott de la séance mensuelle de questionnement du Chef du gouvernement, l’émergence récente de nouvelles alliances, ainsi que les man uvres politiques « absurdes » menées par la nouvelle direction de l’Istiqlal démontrent tous que l’objectif visé est de porter atteinte à l’expérience gouvernementale conduite par les islamistes à leur tète Abdelilah Benkirane dans sa globalité et non pas d’apporter certains réglages à l’action de l’Exécutif.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *