Tirs palestiniens contre Tel-Aviv et Jérusalem, 75.000 réservistes mobilisés

Tirs palestiniens contre Tel-Aviv et Jérusalem, 75.000 réservistes mobilisés

Des combattants palestiniens à Gaza ont tiré vendredi des roquettes en direction de Jérusalem et Tel-Aviv, poussant Israël à mobiliser 75.000 réservistes en prévision d’une éventuelle offensive terrestre contre l’enclave palestinienne.

Au troisième jour de son offensive « Pilier de défense », l’armée israélienne a poursuivi ses raids aériens meurtriers sur Gaza mais a aussi bloqué toutes les routes principales autour de l’enclave palestinienne près de laquelle se massaient des transports de troupes blindés et des bulldozers.

Au total, 29 Palestiniens ont péri en trois jours dans quelque 500 raids israéliens selon des sources médicales, de même que trois Israéliens dans la chute d’une roquette tirée sur le sud d’Israël depuis le territoire proche de Gaza.

A New York, l’ONU a annoncé une visite « bientot » du secrétaire général Ban Ki-moon dans la région afin de convaincre Israéliens et Palestiniens de s’accorder sur une trêve. Le président palestinien Mahmoud Abbas a précisé qu’elle aurait lieu « dans 2 ou trois jours ».

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan ont dit « leur inquiétude sur les dangers que courent les populations civiles des deux cotés et exprimé leur souhait de voir les violences prendre fin », selon la Maison blanche.

Dans une nouvelle escalade, le mouvement islamiste Hamas au pouvoir à Gaza a lancé une roquette qui est tombée sans faire de victime dans une zone inhabitée à cinq kilomètres au sud-ouest de Jérusalem, selon la police.

C’est la première fois dans l’histoire du conflit israélo-palestinien qu’une roquette tirée de Gaza tombe près de la Ville Sainte, coeur politique d’Israël à environ 65 km de l’enclave palestinienne.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *