Tifelt : Lancement de la e-instruction pour les demandes d’autorisation de construire, de lotir et de morceler

Tifelt  : Lancement de la e-instruction pour les demandes d’autorisation de construire, de lotir et de morceler
0 commentaires, 19/01/2013, Par , Dans Régions

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a donné le coup d’envoi, vendredi à Tifelt, à la e-instruction, une procédure numérique des demandes d’autorisation de construire, de lotir, de créer des groupements d’habitation et de morceler.

Cette démarche constitue un outil de bonne gouvernance et de modernisation du service public, bien ancré dans la stratégie du « Maroc numéric », lancée par SM le Roi Mohammed VI.

La e-instruction vise à moderniser la gouvernance urbaine, en assistant les collectivités locales, surtout sur le plan de l’encadrement technique, à développer et moderniser les services rendus par les différents intervenants et à assainir les conditions d’investissement.

Cette démarche a également pour objectif de simplifier les procédures d’instruction des projets, réduire les délais et garantir les conditions de la transparence, et de la bonne gouvernance lors de l’instruction des dossiers de demandes d’autorisation, tout en s’engagent à respecter l’environnement.

A cette occasion, M. Benabdellah a précisé que cette initiative concernera, dans une première étape, la commune urbaine de Tiflet, avant d’être généraliser sur l’ensemble des communes de la province de Khémisset.

« La e-instruction vise à alléger le fardeau sur le citoyen, l’agence urbaine et les différentes parties prenantes afin de simplifier et moderniser la procédure d’autorisation actuelle et accélérer le rythme des investissements, ainsi que la mise en place de nouvelles procédures d’instruction des demandes d’autorisation de construire, de lotir et de morceler », a indiqué le ministre.

Dans le cadre de la mise en Âœuvre de la procédure de la e-instruction, il a été procédé à la signature de trois conventions de partenariat. La première a été signée entre la province de Khémisset, la commune urbaine de Tifelt et l’agence urbaine de Khémisset, la deuxième entre la province de Khémisset, le conseil national de l’ordre des architectes et l’agence urbaine de Khémisset et la dernière entre la province de Khémisset, l’ordre national des ingénieurs géomètres topographes et l’agence urbaine de Khémisset.

Mots Clefs:
Maroc

À propos said boulif

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *