Tarfaya : Le plus grand parc éolien d’Afrique entre en service

Tarfaya : Le plus grand parc éolien d’Afrique entre en service

Le plus grand parc éolien d’Afrique a été mis en service le 8 décembre dans le sud-ouest du Maroc, a annoncé vendredi le groupe français GDF Suez, qui gère le site avec son partenaire marocain Nareva Holding à Tarfaya.

Le parc réparti sur 8.900 hectares sur la côte atlantique compte 131 éoliennes qui totalisent une puissance de 301 mégawatts (MW) et permettront de fournir de l’électricité à 1,5 million de foyers, a précisé GDF Suez dans un communiqué.

Il représente un investissement de 450 millions d’euros.

Au total, le pays entend couvrir 42% de sa consommation électrique au moyen d’énergies renouvelables d’ici à 2020.

« Le parc éolien de Tarfaya offre au Maroc une source d’énergie locale propre, qui viendra renforcer l’indépendance énergétique du pays », a commenté le PDG de GDF Suez, Gérard Mestrallet, cité dans le communiqué.

Le parc, dont la construction avait débuté en janvier 2013, avait commencé à produire ses premiers mégawatts en juin dernier. Il est opéré par TAREC, la coentreprise de GDF Suez et Nareva, et l’électricité produite fait l’objet d’un contrat d’achat de 20 ans avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Jusqu’ici le parc éolien le plus important du continent était celui d’Ashegoda, en Ethiopie, qui compte 84 turbines et produit jusqu’à 120 MW.

GDF Suez est engagé dans quatre autres projets énergétiques en Afrique – un parc éolien et deux centrales électriques en Afrique du sud et une centrale thermique au Maroc – pour une capacité brute d’environ 2.485 MW.

Mots Clefs:
MarocTarfaya

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *