Tanger : Un commissaire de police arrêté pour une affaire de drogue

Tanger : Un commissaire de police arrêté pour une affaire de drogue

Un commissaire de police a été arrêté pour son implication présumée dans un réseau de trafic de drogue auquel auraient également pris part des gendarmes « en cours d’identification », a indiqué le ministère de l’Intérieur mardi.

L’affaire a commencé par l’arrestation à Tanger (nord) d’un membre présumé d’un « réseau criminel impliqué dans le trafic de plus de 1,5 tonnes de chira » (cannabis), détaille un communiqué du ministère de l’Intérieur, sans préciser la date de l’opération de police. Cela a mené à l’interpellation du commissaire de police relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et à la mise en cause de gendarmes.

Les premiers résultats de l’enquête ont révélé une « relation suspecte entre l’individu interpellé et un commissaire de police relevant de la DGST qui a été également arrêté, ainsi que des gendarmes en cours d’identification », précise le communiqué.

La même source annonce que les investigations continuent « en vue de dévoiler d’autres aspects de cette bande criminelle ».

L’opération a été menée par le service de lutte contre le crime organisé relevant du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), une nouvelle structure. Inaugurée le 20 mars dernier, elle est destinée à lutter contre la grande criminalité : banditisme, trafic de stupéfiants et terrorisme notamment.

D’après le rapport 2014 de l’Organe international de contrôle des stupéfiants, le Maroc demeure le « premier producteur de résine (de cannabis) du continent et l’un des premiers au monde ». Écoulée en grande partie en Europe, cette production est toutefois « en recul ».

L’an dernier, le gouvernement marocain avait affiché « l’objectif à très court terme » de réduire encore les superficies cultivées, de 47.000 hectares « à moins de 30.000 ».

À propos Ahmed Belaarej

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *