Tanger : Appel à un partenariat entre universités et entreprises pour améliorer l’accès des lauréats à l’emploi

Tanger : Appel à un partenariat entre universités et entreprises pour améliorer l’accès des lauréats à l’emploi
0 commentaires, 06/12/2012, Par , Dans Economie, Régions

Les participants à un colloque sur « La relation entre université et entreprise », tenu mercredi à Tanger, ont appelé à établir un partenariat entre universités et entreprises dans le but de promouvoir l’accès des lauréats au monde du travail et soutenir le processus de développement économique dans la région.

Les intervenants lors de cette rencontre, organisée par la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger, en collaboration avec l’université Abdelmalek Essaâdi, ont mis l’accent sur l’importance de garantir l’interactivité permanente de l’offre de formation avec la réalité du monde économique.

Ils ont aussi souligné la nécessité de mettre en place des passerelles entre la formation académique et la formation professionnelle, développer les programmes de formation continue et dynamiser les mécanismes de médiation pour l’accès à l’emploi, à travers une coopération entre établissements universitaires et entreprises.

A cet égard, le président de l’université Abdelmalek Essaâdi, Houdaifa Ameziane, a noté que le développement économique ne peut se faire sans une étroite collaboration entre l’enseignement supérieur, en tant que pépinière de compétences et de savoir faire, et l’entreprise, moteur de l’économie, affirmant que les deux parties se complètent dans la réalisation de leurs objectifs.

Il a aussi mis en exergue l’expérience de l’université Abdelmalek Essaâdi, qui a multiplié les formations professionnalisantes, à travers une lecture de la réalité économique et des besoins du marché du travail dans la région, et mis en place le premier mécanisme universitaire d’aide à l’insertion professionnelle au Maroc, ainsi que plusieurs autres initiatives visant à faciliter l’accès à l’emploi en collaboration avec le tissu économique.

De son coté, le président de la section Nord de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), M. Kamal Mazari, a passé en revue les différents chantiers engagés par la confédération, en vue de renforcer l’employabilité des jeunes et développer l’esprit d’entreprenariat et d’initiative chez les lauréats de l’enseignement supérieur.

L’adéquation de la formation au marché de l’emploi passe par le développement des filières pratiques et techniques mais également par la promotion des qualités transversales du candidat à l’emploi, notamment le sens de l’autonomie, la créativité, la communication interpersonnelle et l’esprit de leadership, a-t-il ajouté.

Les participants à cette rencontre, dont des chefs d’entreprises et des professeurs et cadres de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, ont également appelé à dépasser les entraves administratives et bureaucratiques dans la relation entre entreprise et université et à améliorer la qualité et la gouvernance de l’offre de formation, tout en invitant les entreprises à s’ouvrir sur l’université et à renforcer leurs mécanismes de prospection des compétences.

Mots Clefs:
MarocTanger

À propos Mouna Naciri

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *