Syrie: les faits marquants du jour

Syrie: les faits marquants du jour

Voici les faits marquants lundi en Syrie, où le Premier ministre Riad Hijab a fait défection, la télévision d’Etat assurant qu’il avait été démis de ses fonctions.

–LUNDI 6 AOUT–

– Le Premier ministre syrien Riad Hijab a fait défection, affirment l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) et l’opposition. La télévision d’Etat a assuré de son coté que M. Hijab avait été démis de ses fonctions, indiquant qu’Omar Ghalawanji, vice-Premier ministre et ministre de l’Administration locale, a été désigné pour « expédier temporairement les affaires courantes ».

Selon un membre du Conseil national syrien (CNS, principale coalition de l’opposition), Riad Hijab, sa famille et deux ministres ainsi que trois officiers de l’armée ont fait défection et se trouvent en Jordanie depuis dimanche soir. »Cette défection signifie que le régime se désagrège. C’est le début de la fin » (chef du CNS).

M. Hijab annonce, par la voix de son porte-parole sur la télévision Al-Jazeera du Qatar, avoir rejoint l’opposition et fait défection en raison des « crimes de guerre et de génocide » en Syrie. Il doit quitter bientot la Jordanie pour le Qatar (porte-parole).

Cette défection montre qu’Assad a « perdu le controle » (responsable américain).

– Un attentat à la bombe secoue à Damas le siège de la radio-télévision d’Etat, principal outil de propagande du régime. Il intervient alors que l’armée a affirmé il y a deux jours controler totalement la capitale après avoir repris le quartier de Tadamoun.

– A Alep, la métropole du Nord, les bombardements visent le Palais de Justice (centre) et les quartiers de Chaar et de Marjé (est). Tirs d’arme automatique entendus à Salaheddine (ouest), bastion rebelle, et dans le quartier de Bab al-Nairab (centre).

– Le CNS accuse les forces fidèles à Bachar al-Assad d’avoir « massacré » une quarantaine d’habitants à Harbnafsa, dans la province de Hama (centre).

– Bassma Kodmani, une des porte-parole du CNS, affirme que le Qatar, l’Arabie saoudite et la Libye fournissent des armes aux rebelles.

– Un nouveau général de l’armée est arrivé en Turquie pour rejoindre les troupes des combattants de l’opposition, accompagné de cinq officiers de haut rang et plus de 30 soldats (31 généraux au total).

– L’Iran dément que les 48 Iraniens enlevés samedi par des groupes armés soient des militaires, précisant qu’ils sont « tous des pèlerins qui s’étaient rendus à Damas pour visiter les sites sacrés qui s’y trouvent ».

Mots Clefs:
justice

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *