Subvention marocaine de 700 mille euros à la Grande mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne

Subvention marocaine de 700 mille euros à la Grande mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne
0 commentaires, 06/12/2012, Par , Dans Société

Le ministère des Habous et des Affaires Islamiques a accordé une subvention annuelle de 700.000 euros à la Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne (centre-est de la France), inaugurée en juin dernier, pour lui permettre de jouer pleinement sa mission cultuelle, culturelle et sociale.

Aux termes de la convention cadre de coopération ratifiée jeudi au siège de la mosquée par le recteur de cette institution, M. Larbi Machiche et le représentant du ministre des habous et des affaires islamiques, M. Mohammed Rifki, le Maroc accorde un soutien financier pour le fonctionnement de l’institution et la réalisation de son programme cultuel annuel ainsi que la mise à disposition d’imams, de prédicateurs (ices) et de conférenciers.

Dans le cadre de cette coopération établie sur une durée de quatre ans renouvelable, le ministère apporte son expérience « en matière cultuelle » et l’aide nécessaire pour la réussite des activités de la Mosquée, notamment pendant les dates clefs du Ramadan, des fêtes religieuses et autres événements spécifiques.

Dans l’immédiat, la mosquée dispose d’un imam chargé de la conduite des prières et d’une prédicatrice venus directement du Maroc, deux jeunes qui, outre leur compétence en matière religieuse, ont une bonne connaissance de l’Islam et des cultures française et musulmane.

Leur bonne maîtrise de la langue arabe et du français (oral et écrit) leur permettra de dispenser des prêches bilingues à tous les fidèles de différentes nationalités établis dans la région Rhone-Alpes.

Le recteur de la Grande Mosquée Mohammed VI, M. Marchiche s’est réjoui de la conclusion de cette convention carde qui permettra « un soutien à la fois financier et des échanges inter-cultuels » grâce à la venue sur place de « théologiens de renommée internationale pour assurer des colloques et des conférences pour les musulmans de la Région toute l’année ».

La Grande Moquée Mohammed VI deviendra dès lors « une des plus grandes Mosquées de France dotée de moyens financiers et humains pour jouer un très grand role à la fois spirituel et social », notamment en direction des jeunes afin qu’ils soient éduqués dans les valeurs de « l’islam juste et tolérant qui a su s’ouvrir au monde ».

Forte de ce soutien, la Grande Moquée Mohammed VI se prépare aussi à jouer « un role culturel et social important dans la région » à travers des programmes de formation, de soutien scolaire, d’aide à l’orientation et à l’emploi et de soutien envers les personnes sans ressources ou les immigrés âgés et isolés pour leur épargner la solitude et le manque de lien social.

La Grande Mosquée Mohammed VI a aussi pris l’engagement de réaliser un ensemble de colloques interreligieux pour favoriser le dialogue et la solidarité entre les différentes religions monothéistes, fidèle en cela à l’esprit qui a présidé à sa fondation.

Lors de son inauguration, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq avait souligné qu’à travers le don pour la construction de cette Grande mosquée, SM le roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, « adresse au monde entier le message que nous pouvons nous entraider pour préserver les valeurs de paix, de sécurité, d’entente et de la dignité humaine ».

La Grande Mosquée Mohammed VI est un fleuron de l’architecture marocaine. Véritable exposition du savoir-faire artisanal marocain dans le domaine de la sculpture et la décoration typique des lieux de culte, elle est aujourd’hui un monument des arts et de la culture à Saint-Etienne.

Sur le plan strictement cultuel, elle offre un lieu de prière et de recueillement digne qui fait la fierté des 50.000 musulmans vivant dans l’agglomération de Saint-Etienne.

Ce grand complexe religieux et culturel, aménagé sur plus de 10.000 m2, dont 1.400 m2 couverts, est composée d’une salle de prière, d’une salle d’ablutions, de bains, avec un projet d’école pour l’enseignement de l’arabe et du coran ainsi qu’une bibliothèque et un musée.

Haut de 14 mètres, le minaret est en parfaite harmonie avec l’architecture du reste de la mosquée. Des artisans recrutés au Maroc ont sculpté 2.400 m2 de bois de cèdre et de surfaces en plâtre et plus de 1.800 m2 de Zellige.

La mosquée a une capacité d’accueil de mille cinq cents fidèles à l’intérieur et peut accueillir jusqu’à cinq mille personnes sur l’esplanade les jours de prières des grandes fêtes du calendrier musulman.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *