Un soldat israélien tue un juge jordanien « de sang-froid »

Un soldat israélien tue un juge jordanien « de sang-froid »
0 commentaires, 11/03/2014, Par , Dans Couverture, Monde

A l’appui de ses dires, l’armée israélienne affirme avoir conduit « une enquête approfondie sous la forme d’un interrogatoire exhaustif des témoins par le personnel de sécurité » du pont Allenby.

Toutefois, le Centre palestinien des droits de l’Homme (PCHR) a contesté, dans un communiqué citant un témoin, la version de l’armée en affirmant que le juge avait été tué « de sang froid » alors qu’il ne menaçait nullement la vie des militaires israéliens.

Selon ce témoin, la victime a été bousculée à deux reprises par des soldats à un point de contrôle au moment de remonter dans une navette pour finir de traverser le pont, ce qui a déclenché une bagarre.

Tombé à terre, le juge aurait alors repoussé un des soldats qui aurait tiré sur lui, l’atteignant mortellement à la poitrine. Zeiter a succombé sans recevoir de soins d’urgence, a-t-il dit.

Le PCHR a exhorté la communauté internationale à « intervenir immédiatement pour arrêter les crimes des forces d’occupation et assurer la protection des civils palestiniens dans les territoires occupés ».

Issu d’une famille originaire de Naplouse (nord), Raed Zeiter avait la nationalité jordanienne et exerçait les fonctions de juge dans un tribunal d’Amman.

Il a été enterré mardi à Naplouse, le corps enveloppé dans un drapeau palestinien, en présence de centaines de personnes.

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *