SM le Roi lance à Nouaceur les travaux de réalisation de deux projets « Ennakhil » d’habitat social, d’un investissement de 295 MDH et « Riad Errahma », d’un coût global de 332 MDH

SM le Roi lance à Nouaceur les travaux de réalisation de deux projets « Ennakhil » d’habitat social, d’un investissement de 295 MDH et « Riad Errahma », d’un coût global de 332 MDH

Projet « Ennakhil » d’habitat social, d’un investissement de 295 MDH

Construction de plus de 500 logements sociaux (250.000 DH) – Un projet traduisant la sollicitude constante dont le Souverain entoure les catégories sociales défavorisées Dar Bouazza (province de Nouaceur). Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, samedi à la commune urbaine de Dar Bouazza (province de Nouaceur), au lancement des travaux de réalisation du projet immobilier « Ennakhil », qui mobilise des investissements de l’ordre de 295 millions de dirhams (MDH).

A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain concernant ce projet qui prévoit la construction, sur une superficie de 12,5 ha, de 505 logements sociaux (250.000 DH), ainsi que l’aménagement de 229 lots pour l’habitat.

Porté par la société « Immo-Company », le projet « Ennakhil » consiste également en la réalisation de 28 locaux de commerce, de trois équipements publics (collège, école primaire et centre socio-éducatif) et plusieurs équipements de proximité, notamment un hammam-four et un parking d’une capacité de 107 places.

Ce projet fait partie intégrante du programme national intégré d’habitat social (250.000 DH) dans la région du Grand-Casablanca, élaboré par les pouvoirs publics pour faire face au déficit en logements et dans l’objectif de lutter contre toutes les formes d’habitat insalubre et anarchique.

Traduisant la sollicitude constante dont SM le Roi entoure les catégories sociales défavorisées ou à revenu limité, en leur permettant d’accéder à un logement décent à des conditions avantageuses, ce programme intégré connait l’adhésion de l’ensemble des acteurs (promoteurs privés et publics, ingénieurs, architectes et topographes) et la participation active des autorités locales, des élus et des services extérieurs et techniques.

Pour en assurer plein succès, un guichet unique a été mis en place pour faciliter et activer les procédures d’autorisation tout en respectant les règlements juridiques et urbanistiques.

 

Projet « Riad Errahma », d’un coût global de 332 MDH

Une concrétisation des Hautes directives Royales pour la promotion de l’habitat social en faveur des catégories défavorisées ou à revenu limité. – Le projet intégré « Riad Errahma » comptera 1.260 logements sociaux (250.000 DH). Dar Bouazza (Province de Nouaceur). – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, samedi à la commune urbaine de Dar Bouazza (Province de Nouaceur), au lancement du projet « Riad Errahma » d’habitat social, d’un coût global de 332 millions de dirhams (MDH). A cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce projet qui bénéficiera à 6.500 personnes, et portant sur la construction, dans un délai de 16 mois, de 1.260 logements sociaux (250.000 DH), de 122 logements de moyen standing, et de 108 commerces. S’étendant sur une superficie globale de 6 ha, le projet immobilier « Riad Errahma » consistera également en la réalisation de deux équipements publics (une école primaire et un centre de santé), de deux équipements de proximité (un hammam-four et une crèche), ainsi que l’aménagement d’espaces verts. Initié par le groupe immobilier « Alliances-Najila », ce projet intégré contribuera à la résorption du déficit en logements dans la province de Nouaceur, comme il permettra aux catégories sociales défavorisées ou à revenu limité d’accéder à un logement décent à des conditions avantageuses. Ce projet, qui fait partie des chantiers d’habitat social lancés par SM le Roi, s’inscrit dans le cadre d’une approche volontariste et intégrée qui concilie développement économique et satisfaction des besoins sociaux d’une large frange de la société. « Riad Errahma » est une nouvelle concrétisation du programme national intégré d’habitat social (250.000 DH) dans la région du Grand-Casablanca, doté d’une enveloppe budgétaire de 35,4 milliards de DH. Ce programme d’envergure s’est traduit, au niveau de la commune urbaine de Dar Bouazza, par l’autorisation de 10 projets durant l’année 2011, projets devant générer à terme 17.509 logements, dont 12.627 logements sociaux (250.000 DH), 1.140 logements de mixité sociale, 278 lots de villas et 433 lots économiques (3.464 logements). Ces projets, qui s’étendent sur une superficie globale de 97 ha, vont contribuer à la création de 24 équipements publics (écoles, collèges, lycées, centres de Santé et terrains de sport) et de 23 équipements privés.

Mots Clefs:
Casablanca

À propos Ghita Senhaji

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *