Sixième soldat français tué dans le nord du Mali

0 commentaires, 29/04/2013, Par , Dans Flash

Un soldat français a été tué « au combat » lundi dans le nord du Mali, le sixième depuis de lancement de l’opération militaire française dans ce pays le 11 janvier, a annoncé L’Elysée.

Dans un communiqué, le président François Hollande dit avoir « appris avec une grande tristesse la mort au combat d’un équipier commando du 1-er régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Bayonne, survenue cet après-midi dans l’extrême nord du Mali ».

Tout en adressant à la famille et aux proches du défunt « ses plus sincères condoléances », leur témoignant « le respect de toute la Nation », M. Hollande a salué « avec émotion la détermination et le courage des forces françaises engagées au Mali aux cotés des forces maliennes et africaines ».

Le président français « leur exprime sa totale confiance pour mener à bien l’ultime phase de leur mission », souligne le communiqué.

La semaine dernière, le parlement français avait autorisé le prolongement de l’opération militaire française lancée le 11 janvier, en soutien des forces maliennes et africaines, dans le cadre d’une guerre contre le terrorisme au Nord-Mali.

La France, qui estime que ses objectifs de déloger les djihadistes ont été atteints, avait amorcé en avril un retrait progressif de ses 4.000 soldats déployés au Mali, avec le souci d’éviter un éventuel retour des groupes terroristes après le départ de ses troupes.

Alors que plus de 500 soldats français ont déjà été rapatriés depuis la mi-avril, la baisse des effectifs doit se poursuivre, jusqu’à atteindre 2.000 hommes en juillet et un millier fin 2013.

La force militaire restante étant chargée de s’assurer que les groupes djihadistes ne se reconstituent pas, épauler les forces africaines et assurer la sécurité pendant les élections.

Mots Clefs:
France

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *