Six morts dans une université catholique de Californie

Six morts dans une université catholique de Californie

Un inconnu a ouvert le feu lundi dans une université privée catholique d’Oakland, en Californie, faisant au moins six morts et trois blessés, ont annoncé les autorités.

Dans un communiqué , la police d’Oakland a fait savoir qu’un suspect avait été interpellé après la fusillade survenue à l’université Oikos.

Il s’agirait d’un ancien étudiant infirmier d’Oikos qui, croit-on, aurait agi seul. On ignore pour le moment le mobile de son acte.

D’après le pasteur Jong Kim, fondateur de l’établissement, le suspect a été interpellé dans un centre commercial situé à quelque kilomètres des lieux de la fusillade.

« Les abords de l’université restent bouclés mais la police estime qu’il n’existe plus de danger imminent », ont indiqué les autorités.

Sur son site internet, l’université Oikos déclare dispenser « une éducation d’excellence à partir des valeurs chrétiennes ».

Il y a un peu plus d’un mois, un étudiant avait ouvert le feu dans la cafétaria d’un lycée de l’Ohio, tuant trois élèves.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *