Settat : un pharmacien condamné à 5 ans de prison pour vente de médicaments périmés

Settat : un pharmacien condamné à 5 ans de prison pour vente de médicaments périmés

Le tribunal de première instance de Settat a condamné un pharmacien, poursuivi pour vente de médicaments périmés, à 5 ans de prison ferme avec privation d’exercice de la profession Deux autres personnes, poursuivies dans la même affaire, ont été condamnées respectivement à trois et deux ans de prison ferme.

Le pharmacien a été arrêté, au cours de la première semaine de janvier, suite à une plainte déposée par le Syndicat des Pharmaciens de la ville.

Mots Clefs:
Faits DiversSettat

À propos Yassine Nasim

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *