Settat : Un prisonnier mort dans la prison de Ali Moumen

Settat : Un prisonnier mort dans la prison de Ali Moumen

Le prisonnier décédé, samedi à l’hôpital provincial Hassan II à Settat, souffrait d’une maladie chronique et bénéficiait des soins médicaux nécessaires depuis son incarcération, a affirmé la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion.

Dans un communiqué parvenu lundi à la MAP, la Délégation générale précise que le concerné (Abdellah Atifi), qui était en détention provisoire au Centre de réforme et de rééducation Ali Moumen à Settat, a été transporté en urgence, samedi dernier, à l’hôpital provincial Hassan II pour bénéficier des soins médicaux nécessaires suite à un malaise avant qu’il ne rende l’âme malgré l’intervention de l’équipe médicale des urgences.

La Délégation générale affirme avoir informé le parquet général à ce sujet, ajoutant que le défunt, qui souffrait d’une maladie chronique (l’hypertension artérielle), avait bénéficié de 7 consultations et soins médicaux depuis son incarcération, dont le dernier a eu lieu le 9 avril 2014.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *