Sept ans de prison pour l’ancien directeur de cabinet de Moubarak pour enrichissement illégal

0 commentaires, 27/05/2012, Par , Dans Flash

La Cour pénale du Caire a condamné, dimanche, à sept ans de prison ferme Zakaria Azmi, l’ancien directeur de cabinet du président égyptien déchu Hosni Moubarak, pour trafic d’influence et enrichissement illégal.

L’ancien conseiller de Moubarak, qui a été condamné aussi à verser une amende de 38 millions de livres égyptiennes (6,2 millions de dollars), avait été déféré devant la justice en octobre dernier suite aux enquêtes menées par l’autorité des gains illicites qui avaient démontré un « accroissement démesuré de sa fortune par rapport aux sources de ses revenus légales ».

Le parquet avait ordonné, au début des enquêtes, de geler les avoirs de l’ancien chef de cabinet de la présidence, qui concerne ses biens immobiliers, ses avoirs détenus dans les banques égyptiennes, ainsi que ses actions à la bourse.

Au cours des derniers mois, plusieurs anciens et actuels responsables gouvernementaux et hommes d’affaires, dont l’ex-président Hosni Moubarak et sa famille, et les anciens Premiers ministres, Ahmed Nadif et Atef Ebeid sont jugés pour corruption, détournement ou dilapidation des deniers publics.

Mots Clefs:
justice

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *