Séoul entame des exercices militaires malgré les menaces du Pyongyang

0 commentaires, 20/02/2012, Par , Dans Flash

L’armée sud-coréenne a entamé, lundi, des exercices militaires près de la frontière maritime avec le Nord malgré les menaces du Pyongyang.Ces exercices de routine, les deuxièmes du genre cette année, impliquent des obusiers automoteurs, des mortiers et des hélicoptères d’attaque, ont indiqué des responsables de l’armée sud-coréenne.

Les manÂœuvres militaires visent à renforcer les préparations de combat en mer Jaune, ont indiqué les responsables sud-coréens, ajoutant que l’armée a ordonné une évacuation vers les zones de sécurité aux résidents avant le début des exercices.

Les autorités militaires sud-coréennes ont informé, dimanche, la Corée du Nord des exercices prévus à travers ses représentants dans le village de la trêve de Panmunjom.

L’armée nord-coréenne s’est engagée à entreprendre des représailles immédiates et « sans pitié » si l’armée sud-coréenne transgresse ses eaux territoriales, estimant que les exercices sont une provocation militaire préméditée.

Le Sud ne doit pas oublier la leçon du bombardement sur l’île de Yeonpyeong, a souligné l’armée nord-coréenne dans son avertissement.

Le Nord avait bombardé, le 23 novembre 2010, l’île de Yeonpyeong en mer Jaune, causant la mort de quatre Sud-coréens, dont deux civils, et la montée des tensions dans la péninsule coréenne.

Pyongyang avait justifié l’attaque par des exercices d’artillerie sud-coréens engagés peu avant dans la zone disputée, lors desquels des projectiles avaient été tirés à l’intérieur du territoire maritime nord-coréen.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *