Scandale du pédophile gracié : Mohammed VI suspend le directeur de l’administration pénitentiaire

Scandale du pédophile gracié : Mohammed VI suspend le directeur de l’administration pénitentiaire

Mohammed VI a révoqué lundi le directeur de l’administration pénitentiaire, après les protestations qui ont suivi la grâce accordée à un pédophile espagnol, a indiqué un communiqué du palais royal.

« L’enquête a conclu que ladite administration, lorsqu’elle a été sollicitée par le Cabinet Royal, a transmis par inadvertance des informations erronées de la situation pénale de l’intéressé », selon le communiqué.

Cette mesure intervient quelques heures après la décision dimanche du souverain d’annuler la grâce qui a permis de libérer, mardi dernier Daniel Galvan, un pédophile multirécidiviste espagnol âgé de 63 ans.

Dans son communiqué, le palais royal a rappelé que « l’enquête portait sur la détermination des responsabilités et des points de défaillance qui ont conduit à cette libération » qui a provoqué une vague d’indignation populaire dans plusieurs villes du royaume.

Peu après la révocation du patron de l’administration pénitentiaire, Hafid Benhachem, le Maroc a lancé un mandat d’arrêt international à l’encontre du pédophile, selon un communiqué du ministère marocain de la Justice.

Le mandat d’arrêt fait suite, selon le communiqué, aux instructions du roi Mohammed VI au ministre de la Justice marocain, Mustapha Ramid, « d’examiner avec son homologue espagnol les suites à donner » à la récente décision de retirer la grâce au pédophile espagnol.

Madrid a annoncé lundi l’arrestation de Daniel Galvan à Murcie, dans le sud-est de l’Espagne.

Des manifestations étaient toujours prévues mardi à Casablanca, la plus grande ville du Maroc, et mercredi à Rabat.

Mots Clefs:
Maroc

À propos Siham Lazraq

2 commentaires

  1. meriem
    août 19th, 2013 19:42

    Et combattre les pédophiles dans nos pays Nora. A marrakech,agadir pas mal de touristes violent des enfants en toute légalité;

    Répondre

  2. Nora
    août 6th, 2013 11:02

    Quand j’ai entendu parler de la décision de grâce du pédophile espagnol ,j’ai senti une sueur froide me couler le long de l’échine!!!je me disais comment un humain pouvait accorder une telle grâce à une criminel!maintenant c’est clair que l’histoire est bien plus profonde que ce qui parait!ca prouve qu’il a bien des pourri qui dirigent les differents organisme du pays!!et maintenu que le roi a rétabli l’ordre dans cette affaire, le plus dur qui reste à faire c’est de suivre cette enquete qui sera menu pour désigner les responsables dans cette affaire et faire un peu le ménage dans nos institutions pour le bien du notre pays.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *