Sanction de la CAF : Benkirane « Le Maroc n’acceptera de faire l’objet d’aucune injustice et s’emploiera à défendre ses droits »

Sanction de la CAF : Benkirane « Le Maroc n’acceptera de faire l’objet d’aucune injustice et s’emploiera à défendre ses droits »

Le Maroc n’acceptera pas la décision injuste de la Confédération africaine de Football (CAF) à son encontre et s’emploiera à défendre ses droits, a affirmé le Chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane.

« Le Maroc n’acceptera de faire l’objet d’aucune injustice et s’emploiera à défendre ses droits », a affirmé M. Benkirane qui intervenait lors de la réunion du conseil de gouvernement, tenue jeudi à Rabat, qualifiant d’insjuste et d’arbitraire la décision de la CAF.

M. Benkirane a rappelé que le Maroc avait « pris une décision souveraine fondée sur la préservation de ses intérêts nationaux », en allusion à la demande du report de l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations en raison de l’épidémie Ebola, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Mustapha El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du conseil.

Après avoir informé les membres du Conseil que la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) entreprendra les mesures nécessaires pour défendre le football national sans tomber dans la supplique, le chef du gouvernement a rappelé qu’en prenant sa décision, le Royaume était prêt à en assumer les conséquences. Toutefois, a-t-il dit, le Royaume ne peut accepter des réactions injustes, démesurées et attentatoires aux intérêts nationaux.

À propos Siham Lazraq

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *