Salé : De 5 à 10 ans de prison pour de tentative de meurtre d’une voyante (Chouafa)

Salé : De 5 à 10 ans de prison pour de tentative de meurtre d’une voyante  (Chouafa)

La Chambre criminelle (2ème degré) chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel de Salé a décidé, mercredi, de confirmer des peines prononcées au 1er degré allant de 5 à 10 ans de prison ferme contre dix personnes accusées de tentative de meurtre d’une voyante à Salé.

La cour a ainsi confirmé les peines de 10 ans de prison ferme prononcées en premier ressort à l’encontre de deux accusés, de 8 ans de prison contre trois accusés, et de 5 ans de prison ferme à l’encontre de cinq accusés.

Les mis en cause étaient poursuivis pour « constitution d’une bande criminelle pour planifier des actes terroristes dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public par l’intimidation et la violence, incitation et tenue de réunions publiques sans autorisation préalable ».

L’affaire remonte à octobre 2012 quand deux personnes ont tenté de s’introduire dans la maison d’une voyante à Salé.

Un communiqué du ministère de l’Intérieur avait indiqué que les investigations menées par les services de sécurité ont « révélé au grand jour un plan ourdi par des membres d’une cellule terroriste démantelée visant à installer un camp d’entraînement dans la chaîne montagneuse du Rif (…) dans le but de perpétrer des actes terroristes contre les autorités publiques ».

« Les membres de la cellule prévoyaient de fabriquer des explosifs et entendaient commettre des vols dans des locaux commerciaux à Salé afin de financer leurs projets criminels », selon la même source.

À propos Abdellah Miloudy

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *