Sable : Rabbah examine avec les directeurs centraux, régionaux et provinciaux du ministère la situation actuelle des carrières

Sable : Rabbah examine avec les directeurs centraux, régionaux et provinciaux du ministère la situation actuelle des carrières
0 commentaires, 04/03/2012, Par , Dans Politique

Le ministre du Transport et de l’Equipement, M. Aziz Rabbah, a examiné, samedi à Rabat, avec les directeurs centraux, régionaux et provinciaux la situation actuelle des carrières et les différentes mesures à mettre en Âœuvre pour réglementer le secteur.Cette rencontre a été l’occasion de souligner la nécessité de simplifier les règles et les procédures d’obtention des autorisations d’ouverture de carrières afin de stimuler l’investissement dans ce secteur, le but étant de répondre aux besoins croissants du marché national des matériaux de construction conformément aux dispositions des lois en vigueur, indique un communiqué du ministère.

Pour ce qui est de la lutte contre l’exploitation illégale des carrières privées de sable, le controle sera renforcé notamment au niveau des exploiteurs de ces carrières, ajoute la même source.

Dans le cadre de la préservation de l’environnement et la lutte contre la surexploitation des dunes cotières et des plages, plusieurs études ont été élaborées par le ministère, portant sur la réserve nationale de matériaux de construction en général, et le plateau de sable et de la fragmentation, en particulier, souligne le communiqué, relevant qu’une commission sera chargée de mettre en place une nouvelle perception de l’organisation des appels d’offres relatifs à l’exploitation des carrières de sables.

Par ailleurs, ajoute la même source, le ministère de l’Equipement et des transports oeuvre, en partenariat avec les autres secteurs et professionnels concernés, pour finaliser la dernière version du projet de loi relatif à l’exploitation des carrières.

M. Aziz Rabbah avait affirmé lors d’une intervention au cours de l’émission « 45 minutes », diffusée récemment par la première chaîne de la télévision nationale, que la législation en cours de préparation vise à organiser l’exploitation des carrières de sable s’inscrit dans une démarche de protection de l’environnement, de promotion de la compétitivité et de controle des revenus du secteur, dans un cadre de transparence et de lutte contre le pillage des ressources naturelles.

« Il était nécessaire d’entrer dans une phase de réglementation (du secteur), eu égard aux retombées écologiques, financières et économiques de l’exploitation anarchique du sable », a-t-il dit expliquant que dans les carrières réglementées, les surfaces exploitables doivent être respectées et réhabilitées à la fin de la période d’exploitation, chose qui demeure impossible à réaliser dans une situation de pillage et d’anarchie.

Les résultats d’une telle situation sont catastrophiques pour l’environnement, notamment au niveau de salinité des eaux dans plusieurs régions, outre la dégradation des plages, ce qui constitue une perte pour la société, les citoyens et les entreprises, avait noté M. Rabbah.

Soulignant que les volumes exploités dépassent largement ce qui est déclaré, selon des statistiques établies par son département (55,5 pc des sables prélevés non déclarées, soit une perte en revenu de plus de 11 millions de mètres cubes pour les communes), le ministre avait précisé que la nouvelle législation, qui remplacera le Dahir de 1914, sera avantageuse pour les citoyens comme pour les entreprises.

Mots Clefs:
GouvernementMaroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser un commentaire