Russie: les Américains désormais interdits d’adopter des enfants russes

Russie: les Américains désormais interdits d’adopter des enfants russes

La décision d’interdire aux citoyens américains d’adopter des enfants russes est entrée en vigueur mardi, rapportent les médias russes.

Cette loi très controversée interdisant l’adoption d’enfants russes aux Etats-Unis, a été promulguée le 28 décembre par le président Vladimir Poutine.

Elle avait été votée par le Parlement russe en réponse à la « liste Magnitski », une loi précédemment adoptée par le Congrès américain et promulguée par le président Barack Obama interdisant les responsables russes impliqués dans la mort en prison en 2009 du jeune juriste Sergueï Magnitski ou dans d’autres violations des droits de l’homme de séjour aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis ont exprimé fin décembre leurs « profonds regrets » après la promulgation de cette loi russe, accusant Moscou d’avoir pris une décision « politique » contre Washington.

Cette loi porte le nom de Dima Iakovlev, un enfant russe adopté aux Etats-Unis en 2008 et mort oublié par son père adoptif américain dans une voiture en pleine chaleur.

L’Unicef (Fonds des Nations unies pour l’enfance), avait appelé Moscou à ne pas interdire les adoptions internationales, et à faire de « la détresse actuelle de nombreux enfants russes vivant dans des orphelinats un sujet prioritaire ».

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *