La Russie dénonce « l’enlèvement » d’un hacker russe par les Etats Unis

La Russie dénonce « l’enlèvement » d’un hacker russe par les Etats Unis

La Russie a accusé mardi les Etats-Unis d' »enlèvement » après l’arrestation d’un ressortissant russe soupçonné de s’être procuré des numéros de cartes de crédit par piratage informatique.

Roman Valérévitch Sélezniev a été interpellé samedi par le Secret Service pour des faits commis entre 2009 et 2011, avait annoncé la veille le département américain de la Sécurité intérieure.

Il s’agit du fils du parlementaire russe Valéry Sélezniev, qui, selon l’agence de presse Itar-Tass, a dénoncé « un mensonge monstrueux » et une « provocation ».

« Nous considérons cela comme le dernier acte inamical des Etats-Unis », dit le ministère russe des Affaires étrangères sur son site internet, précisant que l’homme, âgé de 30 ans, a été arrêté aux Maldives.

« Ce n’est pas la première fois que les Etats-Unis, ignorant un traité bilatéral (…) d’assistance mutuelle en matière de lutte contre la criminalité, procèdent à ce qui revient à l’enlèvement d’un citoyen russe », ajoute-t-il.

Roman Sélezniev a été inculpé en mars 2011 dans l’Etat de Washington pour fraudes bancaires, dégradation de matériel informatique, obtention d’informations sur un ordinateur protégé et usurpation d’identité aggravée, selon le département de la Sécurité intérieure.

À propos François Deville

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *