Revue de presse marocaine du 30/09/2014

0 commentaires, 30/09/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus mardi 30 septembre.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Ramid égrène les défis qui se posent à la réforme de la justice. Parmi eux, le ministre de la Justice et des libertés El Mostafa Ramid évoque l’implication de l’élément humain qui devra s’approprier les réformes. Il préconise d’améliorer le rendement judiciaire et de renforcer l’efficience de l’appareil judiciaire dans l’exécution des jugements, notamment en matière de recouvrement des amendes et des condamnations pécuniaires. En outre, le ministre juge prioritaire la lutte contre la prévarication sous toutes ses formes. Compte tenu de la complexité de ce dossier, il souhaite que le parquet général se charge directement de toutes les affaires ayant trait à ce phénomène.

– 11èmes assises du tourisme: la promotion et le financement érigés en priorité. A mi-parcours, le bilan de la Vision 2020 est positif, selon le ministre du Tourisme Lahcen Haddad. Toutefois, les contraintes sont multiples. Lors de l’ouverture des assises du tourisme qui se sont tenues lundi à Rabat, acteurs gouvernementaux et professionnels ont souligné la nécessité d’augmenter le budget de promotion et l’accélération du rythme de financement du secteur. Le gouvernement compte mettre en place un fonds de garantie du financement des projets touristiques. Le but est d’atteindre 15 milliards de dirhams d’investissement par an, au lieu de 8 milliards actuellement.

– Journée internationale des personnes âgées: les structures d’accueil en mal de moyens. A l’image de toutes les villes du monde, la capitale célèbrera mercredi cette journée, une occasion pour aborder de nouveau les conditions de vie de cette frange de la population. D’après Fouad Madani, directeur général de l’entraide nationale, chaque année, les personnes âgées sont de moins en moins prises en charge par leurs familles et nécessitent d’être placées dans une maison de retraite. « Les demandes augmentent d’une année à l’autre », a-t-il dit. A Rabat, des familles appellent chaque jour le service chargé des personnes âgées en vue de trouver une place pour un parent âgé, a-t-il affirmé.

Assabah.:

– Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane affirme que la majorité gouvernementale est solidaire et que son parti arriverait en tête des élections prochaines. D’autre part, Benkirane a estimé, lors d’une rencontre régionale avec les responsables de son parti, que « Driss Lachgar et Hamid Chabat ont énormément nui à la réputation et à l’organisation de leurs partis », les exhortant à « démissionner et cesser de pratiquer la politique ».

– L’UNTM estime que la réforme des retraites entreprise par le gouvernement « manque de vision ». Le syndicat proche du PJD indique que les suggestions du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane alourdissent les charges de la classe active et grèvent le budget. L’UNTM a dévidé ces critiques dans un mémorandum qu’il a soumis au chef du gouvernement et au Conseil économique, social et environnemental.

 

Aujourd’hui le Maroc.:
– Le ministre du Tourisme Lahcen Haddad a déclaré que le bilan de la Vision 2020 du tourisme est « satisfaisant », mettant en avant une augmentation de 8% des arrivées et de 5% des recettes. Toutefois, Haddad a souligné que l’accès au financement bancaire demeure l’un des défis majeurs à relever. Par ailleurs, le ministre a affirmé que son département s’emploie à promouvoir le tourisme interne, le deuxième marché après la France, en incitant les gens à voyager à travers les cartes vacances et la régionalisation des vacances scolaires.

– L’hydroélectrique libéralisé! Après l’éolien, la production d’électricité à partir des ressources hydrauliques, jusqu’ici toujours réservée au seul ONEE, est désormais ouverte aux opérateurs privés qui souhaitent y investir, soit pour subvenir à ses propres besoins en électricité, soit pour la fournir au réseau de l’Office. Le principe d’accorder au secteur privé la production concessionnelle d’électricité hydroélectrique était certes acquis depuis 2010, mais jusque-là, seul l’éolien a été ouvert.

Al Mounaataf.:

– Officialisation de la langue amazighe, Instance de la parité, interdiction du mariage des mineures, légalisation de la culture du cannabis: des textes juridiques dont l’approbation est entravée par le gouvernement Benkirane. L’opération législative est extrêmement lente: les projets et propositions de loi, qui devaient être normalement adoptés en 2012, ne sont pas encore approuvés.

– La Fédération nationale du secteur de l’intérieur s’est résolue à observer une grève nationale et des grèves sectorielles pour protester contre les décisions impopulaires prises par le gouvernement à l’encontre de la classe active et préserver ainsi les droits et acquis de cette dernière. La Fédération impute au gouvernement la dégradation des conditions sociales de cette classe.

Bayane Al Yaoum.:

– L’enquête menée suite au démantèlement d’une cellule terroriste, dont les membres s’activaient à Nador et à Mellilia dans l’embrigadement de combattants marocains pour le compte de l’organisation de « l’Etat islamique » en Syrie et en Irak, a révélé que les membres de cette cellule s’étaient dénommés « Ansar l’Etat islamique au Maghreb Al-Aqsa », indique dimanche le ministère de l’Intérieur. Les membres de cette cellule avaient, récemment, intensifié leurs contacts avec des djihadistes marocains membres de cette organisation terroriste, qui planifiaient de regagner le Royaume pour perpétrer des actes de barbarie et de sauvagerie, selon un communiqué du ministère.

– L’escale jeudi à Libreville de la caravane « Action Lumière », une mission B2B entre les opérateurs marocains et gabonais spécialisés dans les secteurs de l’électricité, l’électronique et les ressources renouvelables, a été couronnée par une commande ferme de 1.875.638 euros, selon un communiqué du Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export), initiateur de cet événement.

Assahra Al Maghribia.:

– Les partis de l’opposition ont achevé leur coordination dans les deux chambres du Parlement et attendent la rentrée parlementaire pour mettre en œuvre les conclusions de leurs réunions relatives au contrôle des choix du gouvernement concernant la gestion des élections des collectivités territoriales et le projet de la régionalisation. Des leaders des partis de l’Istiqlal, de l’USFP, du PAM et de l’UC, et des syndicats tels que l’UGTM, la FDT et l’ODT se sont à plusieurs reprises réunis entre les sessions afin de concerter les moyens de faire front au gouvernement aussi bien au sein du Parlement que dans la rue à travers les manifestations.

– Luis Aguero Wagner, expert et journaliste paraguayen, a souligné que le Sahara a toujours été sous souveraineté marocaine. « Aucune personne raisonnable ne peut mettre en doute les arguments historiques présentés par le Maroc pour revendiquer sa souveraineté sur le territoire du Sahara », écrit Wagner dans un article d’opinion publié, vendredi, sur le portail d’information espagnol « DiariosigloXXI ».

L’Opinion.:

– L’obstination à agir contre les intérêts des citoyens pousserait l’opposition à boycotter les prochaines échéances (Chabat). Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, qui a présidé samedi dernier la session ordinaire du comité central du PI, a indiqué que les projets de lois électoraux du gouvernement ramènent le Maroc en arrière, consacrent la logique de la tyrannie et de l’autoritarisme et s’inscrivent en faux avec les réformes engrangées grâce aux luttes des forces démocratiques nationales durant des décennies. Pour Chabat, le rôle des autorités est d’assurer la sécurité, la stabilité et l’ordre et non de se substituer aux institutions et instances élues. Au cas où le gouvernement s’obstine à agir contre les intérêts des citoyens, cela amènera forcément l’opposition à boycotter les prochaines échéances électorales, a-t-il menacé.

– Tourisme/Salon top RESA-Paris 2014: Le Maroc, première destination non européenne des Français. Sur les 7 premiers mois de 2014, le Maroc enregistre une hausse de 8% en termes d’arrivées touristiques françaises. La France est en effet un grand vivier qui alimente le tourisme national, depuis des années. C’est d’ailleurs le marché qui connaît une bonne progression, le seul à dépasser depuis 3 ans plus de 1.600.000 visiteurs qui sillonnent le Maroc avec une préférence pour Marrakech où le marché français reste leader. La capitale du tourisme national est favorite chez les Français pour son tourisme culturel, son climat, son dépaysement et son magnifique arrière-pays, entre autres.

Libération.:

– Conférence internationale sur le changement climatique et le développement à Marrakech. La 4ème conférence internationale sur le changement climatique et le développement (CCDA-IV) se tiendra du 8 au 10 octobre à Marrakech, sous le thème: « L’Afrique peut maintenant assurer son autosuffisance alimentaire: du savoir à l’action », a annoncé la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (CEA). La conférence « mettra l’accent sur les opportunités qu’offre le savoir climatique pour transformer les systèmes de production agricole pour que l’Afrique assure son autosuffisance alimentaire de manière durable », selon un communiqué de la CEA qui souligne les impacts du changement climatique sur les groupes vulnérables.

Al Massae.:

– Le gouvernement se dirige vers la levée de la subvention du sucre. Des données indiquent que le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et le ministre délégué chargé des Affaires générale et de la gouvernance se sont penchés sur l’étude des différents scénarios possibles pour lever la subvention sur le prix du sucre, à cause des pressions exercées par la société « Cosumar » qui ne bénéficie plus de la subvention sur le prix du fioul.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Benkirane: Je ne reconnais pas les syndicats scissionnistes et je ne dialoguerai pas avec leurs représentants. Le chef du gouvernement vient de jeter de l’huile sur le feu des querelles internes qui secouent la FDT, en annonçant, dimanche à Kénitra à l’occasion d’une rencontre avec des responsables du PJD, qu’il ne compte pas dialoguer avec les syndicats scissionnistes, mais bien avec les syndicats originaux.

– Le ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah, s’apprête à publier de nouvelles listes des bénéficiaires des licences d’exploitation des carrières dans les différentes régions du Royaume. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la politique du ministère visant à dévoiler les noms de tous ceux qui bénéficient de privilèges tel que les agréments ou les licences d’exploitation des carrières. Les nouvelles listes concernent les bénéficiaires durant les deux dernières années.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– La section de l’USFP à Midelt refuse que cette province soit annexée à la région Khénifra/Béni-Mellal. Le section du parti de la rose estime, dans un communiqué adressé à l’opinion publique locale et nationale, que cette annexion est « injuste » et que ce découpage ne sert pas les intérêts de la région.

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a appelé, lors du 5ème congrès provincial de l’USFP à Ksar El Kébir, les ittihadis à se préparer pour les prochaines échéances, mettant en garde contre le risque de faire noyer les collectivités locales sous des dettes colossales.

Al Alam.:

– PI/USFP: Rencontre historique pour faire face à la rétrogression du gouvernement. Hamid Chabat et Driss Lachgar ont présidé la première rencontre nationale commune des cadres du Parti de l’Istiqlal et de l’USFP. La coalition des deux partis constitue une initiative nationale pour poursuivre la lutte pour le parachèvement de l’intégrité territoriale, la mise en oeuvre des dispositions de la Constitution et la préservation des acquis du peuple marocain.

– Le membre du comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, Abdessamad Kayyouh, a mis l’accent, lors d’une rencontre des militants du Parti de l’Istiqlal à Taroudant, sur la poursuite de la lutte pour la défense des valeurs, des constances et des intérêts du peuple marocain. Il a également appelé à la mobilisation totale pour relever le pari des prochaines échéances.

Al Haraka.:

– Le secteur du tourisme a fait preuve de résilience dans une conjoncture internationale difficile, a indiqué le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, précisant à l’ouverture des 11-èmes Assises du tourisme, tenues lundi à Rabat, que le nombre des arrivées a enregistré une hausse de 10% et la capacité litière a augmenté de 30.000 lits.

Al Assima Post.:

– 11ème édition des Assises du tourisme : Benkirane déplore les déficiences entravant la réalisation des attentes du secteur, qui demeurent en deçà des ambitions du Royaume. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a appelé les professionnels du secteur à corriger ces défaillances afin d’améliorer la compétitivité aux niveaux national, régional et international.

– Campagne nationale en faveur des personnes âgées. Placée sous le thème « Les personnes âgées, un trésor dans chaque foyer », cette campagne s’inscrit dans le cadre des efforts déployés en vue de protéger les personnes âgées et de promouvoir le rôle central des familles dans leur prise en charge. Etalée sur une période allant du 1er au 10 octobre prochain et couvrant l’ensemble des provinces du royaume, cette campagne est organisée conformément à une approche participative pour une mobilisation au niveau local pour la protection des droits des personnes âgées.

Al Ahdath Al Magribia.:

– Les leaders des partis de la majorité et de l’opposition soutiennent les présidents des collectivités locales dans leur différend avec le ministère de l’Intérieur au sujet de la loi régissant ces entités territoriales. Le président l’Association marocaine des Présidents des Conseils communaux (AMPCC), Fouad Al Omari, a indiqué qu’une récente réunion du bureau exécutif de l’AMPCC avec plusieurs dirigeants de ces formations politiques était très encourageante. Selon lui, Mohand Laensar, Driss Lachgar, Hamid Chabat et Mustapha Bakkoury ont décidé d’adopter les recommandations issues du dialogue organisé par l’AMPCC sur les lois organiques relatives aux collectivités locales.

– Le syndicat du développement et de la justice relevant de l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) rejette l’approche du gouvernement concernant la réforme des régimes des retraites. L’UNTM, aile syndicale du parti de la Justice et du développement (PJD), a exprimé ses appréhensions quant aux « approches unilatérales et technocrates », appelant le gouvernement à tenir compte du volet social dans le cadre de cette réforme.

– Des parlementaires et membres du bureau politique du Mouvement populaire (MP) boycottent une réunion convoquée, samedi dernier, par le secrétaire général du parti, Mohand Laenser. Pas plus de 22 parlementaires auraient assisté à cette rencontre.

Al Khabar.:

– Créances judiciaires. Le ministre de la Justice et des Libertés Mustapha Ramid a indiqué que 4,6 milliards de DH doivent entrer dans les caisses de l’Etat à travers la justice et qui sont encore en déshérence. Lors d’une rencontre avec les responsables du ministère et de la magistrature, le ministre a considéré que cette situation reflète d’une certaine manière les dysfonctionnements de la justice au Maroc .

– Les détracteurs de la jeunesse ittihadie instituent « Al Badil Addimocrati ». Plusieurs jeunes et dirigeants de partis politiques et syndicats ont annoncé, samedi, la création de l’organisation Al Badil Addimocrati des jeunes. La rencontre comptait plusieurs figures notoires de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), notamment ceux opposés du courant du premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar.

– Les professionnels du tramway Rabat-Salé (chauffeurs et contrôleurs) poursuivent leurs protestations contre la société gestionnaire « Transdev » en portant des brassards. Selon une source syndicale, ces professionnels travaillent 8 à 9 heures consécutives par jour dans des conditions défavorables ayant des répercussions sur leur santé, et ce, sans être compensés par la société en question.

Rissalat Al Oumma.:

– Le projet de loi sur l’indemnité pour perte d’emploi (IPE) entrera en vigueur dans trois mois. Des conditions irréalisables privent des milliers de travailleurs de bénéficier de cette indemnité qui ne dépasse pas le SMIG, dans le meilleurs des cas. La loi stipule que seuls les salariés affiliés à la CNSS qui ont perdu leur emploi pour des raisons indépendantes de leur volonté peuvent donc prétendre à l’IPE, et ce pendant une période de 6 mois. De même, pour bénéficier de celle allocation chômage, le salarié qui a perdu son emploi devra justifier de 780 jours de cotisation à la CNSS, dont 260 jours durant l’année qui précède la perte d’emploi, en plus d’être inscrit en tant que demandeur d’emploi auprès de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec).

– Le ministre de la Justice, Mustapha Ramid reconnaît avoir échoué dans la gestion du dossier relatif aux méthodes de travail au sein des juridictions. En dépit de la mise en place d’un programme informatique portant sur la modernisation des méthodes de travail dans les tribunaux et la mobilisation des moyens humains et techniques requis à cet effet, le taux de modernisation demeure modeste.

– Elargissement et renforcement de la route nationale N 1 reliant Laayoune et Boujdour sur un trajet de 67 km. Une enveloppe de près de 95 millions de DH a été allouée à la réalisation des première et deuxième tranche de ce projet.

Attajdid.:

– La Fédération nationale du tourisme (FNT) préconise de renforcer le budget relatif à la promotion du tourisme alloué par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) dans le but de consacrer la crédibilité de ce secteur aux niveau national et international. Le président de la FNT, Ali Ghannam a indiqué que les opérateurs privés du secteur du tourisme tablent sur une hausse du budget consacré à la promotion touristique, à l’image des autres destinations touristiques compétitives telles que la Turquie, la Tunisie et l’Egypte.

– L’Institut royal des études stratégiques (IRES) se hisse au 10ème rang des meilleurs centres de recherche et de pensée stratégique dans le monde arabe. Ce classement a été publié par le rapport du Centre des Emirats pour les études et les recherches stratégiques (ECSSR).

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *