Revue de presse marocaine du 30/05/2014

0 commentaires, 30/05/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens nationaux parus ce vendredi 30 mai:.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– L’ADA promeut l’investissement agricole. L’Agence pour le développement agricole (ADA) lance une opération de mobilisation de 1.900 hectares de petites parcelles du foncier de l’Etat pour la promotion de l’investissement dans le secteur agricole. A ce titre, l’ADA lance un appel d’offres pour la location de petites parcelles qui seront gérées au niveau régional, et ce, afin d’assurer plus de proximité au profit des candidats. En vue de rendre accessible la participation des petits agriculteurs, l’offre a été adaptée, proposant des terrains de superficie à partir de 1.000 m2, et le cahier des charges a été allégé de manière significative.

– Nouvelle circulaire de l’Office des changes : L’engagement de change n’est plus. La simplification des procédures du commerce extérieur poursuit son petit bonhomme de chemin au Maroc. Dans ce cadre, l’Office des changes vient de publier une circulaire pour matérialiser sur le terrain l’avis n 06/14 portant sur la suppression de la souscription de l’engagement de change pour les opérations d’exportation de tout produit ou marchandise libre à l’exportation. Une circulaire destinée à informer les intermédiaires agréés et les exportateurs de biens que l’obligation de souscription de l’engagement de change n’est plus requise pour les opérations d’exportation de tout produit ou marchandise libre à l’exportation. Il en ressort que les exportations de marchandises soumises à des mesures de restriction à l’exportation doivent faire l’objet de licences d’exportation.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Le Maroc a fait de grands progrès dans la promotion des droits de l’Homme (Navi Pillay). « Le Maroc connait une transition importante et établit des normes élevées grâce à sa Constitution et ses lois ». La déclaration est de la haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Navi Pillay, jeudi lors d’un point de presse à Rabat. La responsable onusienne a tenu à souligner que le Maroc a fait « de grands progrès » vers une meilleure promotion et protection des droits de l’Homme. Elle a estimé que l’Instance équité et réconciliation, créée en 2004 pour enquêter sur les violations passées des droits de l’Homme, a servi de catalyseur pour les nombreuses réformes de grande ampleur, notamment l’adoption de la Constitution de 2011. Mme Pillay s’est dite également heureuse d’entendre que le protocole facultatif à la convention contre la torture a été ratifié par le gouvernement et le parlement marocains.

– Le ministre espagnol de la Justice: La coopération judiciaire avec le Maroc est extraordinaire. Les systèmes judiciaires des deux pays coopèrent d’une manière « extraordinaire », a dit Alberto Ruiz Gallardon, dans une déclaration à la presse à l’issue de sa réunion, mercredi à Madrid, avec une délégation de la Cour de cassation, conduite par le Procureur général du Roi près cette juridiction, Mostafa Maddah, actuellement en visite en Espagne. Le responsable espagnol a fait état, à cet égard, d’une « volonté commune » entre les pouvoirs judiciaires des deux pays pour promouvoir davantage cette coopération, la hisser à un niveau élevé et œuvrer « conjointement pour faire face aux défis de ce monde globalisé ».

L’ECONOMISTE:.

– Investissements touristiques: La CDG réaffirme ses ambitions. La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) tient au secteur touristique. Le plan « Oufoq » 2015 commence d’ores et déjà à donner ses fruits. Ses engagements, notamment dans différentes stations touristiques et la marina de Casablanca, se traduiront par le renforcement de la capacité avec la réalisation de 5.000 lits supplémentaires, passant ainsi de 8.200 en 2011 à 13.600 lits l’année prochaine. Le groupe se positionne aujourd’hui sur deux principaux maillons de la chaîne des valeurs, à savoir : l’investissement hôtelier et l’aménagement de stations touristiques. Concrètement, le groupe a engagé 17 milliards de DH (dont 5 milliards dédiés aux investissements hôteliers et 12 milliards alloués à l’aménagement des stations touristiques), soit 26 pc du total des investissements du Plan Oufoq, doté d’une enveloppe de 65 milliards de DH sur cinq ans.

– Fuel, essence: Les hausses de retour. Mauvaise nouvelle pour les industriels et les automobilistes. Le prix du fuel et de l’essence va augmenter. Dès le 1er juin, la tonne du fioul prendra 130 dirhams alors que le litre d’essence s’accroîtra de 14 centimes. Des hausses intervenant après les baisses du 16 mai dernier.

L’OPINION:.

– Le mariage des mineures en hausse. En l’espace de dix années, le mariage des mineures a presque doublé, passant d’un peu plus de 18.000 cas à plus de 3.5000. Le taux aussi a connu une hausse notoire. Il était en 2004 de 7,7pc pour dépasser les 11pc en 2013, soit plus d’un mariage sur 10 concerne une mineure. Une étude réalisée et présentée récemment par l’association Initiatives pour la promotion des droits des femmes (IPDF), dans la région Fès-Meknès, dans le cadre du réseau Anaruz, fait ressortir l’existence d’une utilisation frauduleuse de l’article 16 du Code de la famille, dans le sens de favoriser à la fois mariage des mineures et polygamie. Selon cette étude, il y a lieu de craindre que certains ont chevauché l’article 16 instauré pour résoudre la problématique des mariages coutumiers et non enregistrés pour « officialiser » des mariages de mineures et d’asseoir une polygamie sans les conditions la réglementant par le nouveau Code de la famille.

– Le rapport du CESE sur les droits humains fondamentaux dans les provinces du sud instaure une véritable ouverture. La haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Navi Pillay, a indiqué, mercredi à Rabat, que le rapport relatif à l’effectivité des droits humains fondamentaux, économiques, sociaux, culturels et environnementaux dans les provinces du sud, élaboré par le Conseil économique, social et environnemental (CESE), « jette les bases d’une véritable ouverture ». Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le président du CESE, Nizar Baraka, Mme Pillay a souligné qu’elle « attend le rapport final du Conseil qui devra marquer une rupture avec les politiques du passé », ajoutant que cette initiative tend à « jeter les bases d’une véritable ouverture et impliquer la population locale dans le processus de développement ».

LIBERATION:.

– Les syndicats désabusés par un Benkirane déphasé. Les centrales syndicales sont pour le moins désabusées par la prestation du chef de gouvernement, mardi dernier, sous la Coupole lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale du gouvernement. Pour Abderrahmane El Azzouzi, secrétaire général de la FDT, le dialogue social est au point mort. Car en dépit des rounds de négociations organisés avant la Fête du travail, et en dépit des « mesures » prises par Benkirane à la veille de celle-ci, rien de concret n’a été réalisé. Selon lui, l’intention du chef du gouvernement et de tergiverser et de gagner plus de temps. « Le dialogue avec Benkirane laisse à désirer », a ironisé, pour sa part, Abdelkader Zair, vice-secrétaire général de la CDT. Selon lui, peu d’engagement résulte de ce dialogue.

– 21 candidats d’origine marocaine élus en Belgique. La Belgique, qui votait simultanément pour les européennes, fédérales et régionales, dimanche dernier, a élu 25 candidats d’origine marocaine. Malgré le recul des partis traditionnels (chrétien-démocrate, libéral et socialiste) constaté au sortir de ces élections et la vague nationaliste flamande aux élections législatives, l’élection des candidats belgo-marocains est une bonne nouvelle à bien des égards. En effet, elle confirme l’intégration de belges d’origine marocaine dans le paysage politique et contribue, d’une certaine manière, à valoriser la présence de cette communauté dont on célèbre, cette année, le cinquantenaire de l’établissement en Belgique.

AL BAYANE:.

– Tomates-cerises marocaines exportées: La fin des soupçons européens. Comme attendu, l’affaire de l’alerte sur les tomates cerises marocaines exportées sur le marché de l’Union européenne s’est révélée sans fondement. Les dernières analyses microbiologiques, chimiques et toxicologiques effectuées par l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) affirment la conformité du lot de tomates en question aux normes de sécurité alimentaire. Il s’avère que l’affaire a été montée de toutes pièces et les autorités compétentes comptent pousser les choses plus loin. Le système d’alerte européen sera saisi pour donner plus d’explication sur l’alerte qui s’est avérée tout simplement fausse.

– Trois individus impliqués dans des projets djihadistes en Syrie ont été arrêtés, à Casablanca et à Fnideq, par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), en collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), indique mercredi un communiqué du ministère de l’Intérieur. Ces arrestations, ajoute la même source, s’inscrivent dans le cadre des efforts continus déployés par les services de sécurité pour faire face aux menaces terroristes. La même source précise qu’il a été procédé à l’arrestation, à l’aéroport international Mohammed V à Casablanca, de deux individus qui s’apprêtaient à rejoindre les organisations terroristes affiliées à Al Qaida en Syrie en vue de prendre part aux combats en cours et tirer profit de l’expertise militaire. La troisième personne, arrêtée à Fnideq, était chargée d’assurer un soutien financier au projet « Djihadiste » de ses deux camarades en Syrie, a ajouté le ministère.

EL ASSIMA POST:.

– Ramid dévoile des mesures rigoureuses pour faire cesser la torture. Au cours d’une rencontre avec des associations de la société civile, jeudi à Rabat, le ministre de la Justice et des libertés a adressé une lettre aux procureurs généraux du Roi leur demandant de veiller à l’application saine des dispositions de la Constitution et de la loi de sorte que les droits et les libertés des personnes placées en garde-à-vue soient préservés.

– Louafa: contrairement aux journalistes, le simple citoyen est compréhensif de la hausse des prix. Au cours d’une déclaration de presse jeudi, le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa, a indiqué que le simple citoyen tolère les hausses des prix décidées par le gouvernement, appelant les journalistes à ne pas se presser à diffuser des informations relatives aux augmentations des prix et aux grèves prévues sans en connaitre le bien-fondé.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Les camarades de Benabdallah tiennent leur congrès sur fond de craintes sur des scissions. Le 9ème congrès national du PPS doit entamer ses travaux vendredi sur fond de plusieurs défis auxquels est confronté le parti du livre, dont certains sont relatifs à l’aspect organisationnel et d’autres à la scène politique en général.

– Les banques islamiques ne jouiront d’aucun privilège et Bank Al Maghrib va les traiter de la même manière que les autres banques établies, a affirmé le ministre délégué chargé du budget, Driss El Azami El Idrissi, lors d’une réunion de la commission des finances à la Chambre des représentants, destinée à la discussion du projet de loi relatif aux établissements de crédits et organismes assimilés.

ASSABAH:.

– Le ministère de l’Intérieur s’attaque aux recrutements douteux. Suite aux lettres renfermant des doléances reçues des victimes, la Direction générale des collectivités locales a ouvert des enquêtes sur le népotisme et la corruption présumés qui avaient entaché certains concours de recrutement organisés par des présidents des communes locales. Selon ces documents, ces présidents ont recruté leurs proches et ceux des conseillers communaux ainsi que d’autres candidats ayant versé des pots-de-vin.

– Lors d’une récente réunion, le courant d’Ahmed Zaydi, opposé au Premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar, a décidé de continuer à boycotter Lachgar et de se concentrer sur les activités du courant et programmer des rencontres avec les militants du parti de la rose dans certaines sections afin de leur expliquer l’évolution de la situation au sein du parti. Les députés pro-Zaidi à la Chambre des représentants boycottent les séances auxquelles prend part Driss Lachgar en tant que président de groupe.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie a annoncé qu’à l’invitation de son excellence, le Docteur Mohamed Moncef Marzouki, président de la République tunisienne, SM le Roi Mohammed VI effectuera une visite officielle en république tunisienne, et ce, du vendredi 30 mai au dimanche 1er juin 2014. Au cours de la visite royale bénie, SM le Roi aura des entretiens officiels avec son excellence le Président de la République tunisienne. Les deux chefs d’Etat présideront la cérémonie de signature d’accords bilatéraux intéressant les secteurs public et privé. SM le Roi prononcera également un discours devant les membres de l’Assemblée Nationale constituante.

– Le directeur des études, de la planification et de la prospective au Département de l’Environnement, Mohamed Nbou, a indiqué, lors d’une conférence sur l’adaptation au changement climatique aux oasis du Maroc, organisée récemment à Agadir, que le milieu oasien a plus que jamais besoin d’actions concrètes qui, appuyées par les autorités, les instances élues et les populations locales dans le cadre de réseaux, devraient faire valoir les oasis comme un patrimoine mondial tant les défis qu’ils impliquent dépassent largement les frontières nationales et régionales

AL MASSAE:.

– Le ministère de l’Intérieur a révoqué sept auxiliaires d’autorité exerçant à Rabat suite à leur sit-in de protestation qu’ils avaient organisé dimanche devant le siège du ministère à Rabat, selon des sources du journal. Ces protestataires, moqadems et chioukhs, réclamaient la satisfaction de leurs revendications, notamment la hausse de leurs salaires et la régularisation de leur situation administrative et sociale.

– Anas Alami, DG de la Caisse de dépôt et de gestion, a déclaré que l’activité du secteur touristique va permettre de créer plus de 18.000 postes d’emploi à l’horizon 2030, indiquant au cours d’une conférence de presse, tenue mercredi à Casablanca, que le Groupe va bientôt achever un programme de formation dans les professions du tourisme, en vue de couvrir les besoins en main d’œuvre qualifiée.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Les syndicats méjugent du sérieux du gouvernement en matière de négociation, menacent de renforcer leur contestation. L’UMT, la FDT et la CDT n’ont pas reçu, jusqu’à jeudi, de convocation à reprendre le dialogue social. De ce fait, les conseils nationaux des trois centrales syndicales vont tenir simultanément leurs réunions début juin afin de déterminer les formes de contestation appropriées.

– Dans un entretien accordé au journal, Mohamed Ouzzine, dirigeant MP et ministre de la Jeunesse et des sports, a déclaré avoir éprouvé du regret après que Lahcen Haddad eut retiré sa candidature au poste de secrétaire général du Mouvement populaire (MP). Ouzzine a estimé qu’abstraction faite de celui qui aurait remporté le poste, la concurrence de Haddad à Laenser aurait fait date. Ouzzine a en outre indiqué que Laenser doit être fier des 28 ans qu’il passés à ce poste, puisqu’il a pu créer une unanimité autour de lui en entretenant sa popularité et l’amour des militants du parti.

BAYANE AL YAOUM:.

– Le PPS entame vendredi les travaux de son 9ème congrès national à Bouznika sous le mot d’ordre « Le Maroc des institutions et de la justice sociale ». Ce congrès verra la participation de quelque 2.000 congressistes représentant les diverses instances partisanes à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Ce congrès se déroule dans le contexte de transformations historiques vécues par le Maroc et de nouveautés politiques sur les plans aussi bien national que régional et international. Tout cela requiert du Parti qu’il actualise ses analyses et ses positions.

– Dans un entretien accordé au journal, le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, a indiqué qu’il est inutile de remettre en question l’alignement du parti sur la position de la gauche et de la Koutla démocratique, sachant qu’il n’échappe à personne que le parti ne va jamais renoncer à cet engagement. Concernant les candidatures au poste de SG du PPS, Benabdallah a souligné que toutes les candidatures sont les bienvenues, tant qu’elles se fondent sur des visions et programmes clairs et qu’elles contribuent à l’approfondissement du débat démocratique à l’intérieur du parti à travers la confrontation des idées et des programmes.

SAHIFAT ANNAS:.

– La CDG multiplie ses investissements et crée 18.000 postes d’emploi. La Caisse de dépôt et de gestion a quadruplé la part de ses projets touristiques durant les dix dernières années, atteignant un taux record de 4,5 pc. Les investissements du Groupe dans le secteur vital générateur de devises va contribuer à la création de 18.000 postes d’emploi à l’horizon 2030.

– Le Maroc a obtenu deux prêts d’une valeur de 450 millions de dollars de la Banque mondiale aux termes de deux conventions. Ce financement est destiné au secteur financier et à l’approvisionnement en eau potable dans les zones rurales.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– La dette extérieure du Maroc dépasse les 15,8 milliards de dollars. Le ministère de l’Economie et des finances a indiqué que la dette extérieure publique a atteint 15,8 milliards de dollars à fin mars alors que la dette intérieure a enregistré une hausse de 4,2 pc à 432 milliards de dirhams en comparaison avec la même période de 2013.

– Signature du cahier des charges de la société « MEDI1 TV » suite à l’attribution d’une nouvelle licence d’exploitation. Un communiqué de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) indique que la signature de ce document constitue la dernière étape du processus de traitement de ce dossier et intervient dans le sillage de la décision du conseil supérieur de la communication audiovisuelle portant attribution de licence pour la continuité de l’exploitation du service télévisuel « MEDI 1V », pour une durée de 5 ans renouvelable deux fois par tacite reconduction.

ATTAJDID:.

– Bank Al Maghrib se penche actuellement sur la mise en place d’un environnement organisationnel pour la loi sur les banques participatives à travers l’élaboration de textes d’application accompagnant le projet de loi de ces banques, dont l’examen a été entamé mercredi par la commission des finances à la Chambre des représentants. Une source de la Banque centrale a affirmé qu’il s’agit uniquement d’une élaboration en attendant l’achèvement de la procédure d’adoption de ce texte par l’institution législative .

– La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a procédé, en collaboration avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’arrestation de trois individus impliqués dans des projets djihadistes en Syrie à Casablanca et à Fnideq, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. La même source précise qu’il a été procédé à l’arrestation, à l’aéroport international Mohammed V à Casablanca, de deux individus qui s’apprêtaient à rejoindre les organisations terroristes affiliées à Al Qaida en Syrie en vue de prendre part aux combats en cours et tirer profit de l’expertise militaire, ajoutant qu’une troisième personne, arrêtée à Fnideq, était chargée d’assurer un soutien financier au projet « Djihadiste » de ses deux camarades en Syrie.

AL MOUNAATAF:.

– Les familles et amis des victimes des évènements de Gdim Izik ont attiré l’attention de la Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Navi Pillay, sur la dualité des standards dans le traitement de ce dossier par les instances internationales, notamment onusiennes des droits de l’Homme. « Nous, Coordination des familles et amis des victimes des évènements de Gdim lzik, nous nous adressons à vous pour attirer votre attention sur la partialité des organes des Nations unies chargés des droits de l’Homme et leur double standard dans le traitement du dossier des onze victimes de nos proches, toutes membres de la police et de la protection civile, qui ont été tuées lors du démantèlement pacifique du camp de Gdim lzik », lit-on dans une lettre adressée par la Coordination à la responsable onusienne.

– La Ligue marocaine pour la citoyenneté et les droits de l’homme a vigoureusement dénoncé l’annonce faite par le gouvernement concernant l’augmentation des prix de l’eau et de l’électricité à partir du mois d’août prochain. La Ligue a exhorté le gouvernement à renoncer à cette mesure qui porte atteinte aux droits sociaux et économiques de l’ensemble des couches sociales.

AL HARAKA:.

– Le différend régional sur le Sahara a pris un nouveau tournant ces dernières semaines suite aux soulèvements organisés dans les camps de Tindouf par un mouvement de protestation baptisé « Mouvement de la jeunesse pour le changement » (MJPC), rapporte le journal colombien « Primicia ». Ces jeunes dénoncent à travers leur mouvement l’injustice et la corruption sévissant dans les camps de Tindouf ainsi que l’enrichissement illicite des dirigeants des séparatistes au détriment de la souffrance des populations de ces territoires, et contestent la légitimité et la représentativité de la direction du Polisario, affirme le journal.

– L’ambassadeur du Royaume à Tunis, Mohamed Frej Doukkali, a souligné que le Maroc et la Tunisie sont parfaitement conscients du fait que le renforcement et le développement de leurs relations passent par la mise en place d’un partenariat stratégique gagnant-gagnant loin de toute « concurrence et désunion ». La multiplication des visites entre les responsables deux pays depuis la révolution tunisienne est la plus grande preuve de cette orientation partagée vers la complémentarité et le partenariat stratégique, a-t-il ajouté dans un entretien à la presse, soulignant que ces déplacements ont contribué au renforcement des liens de fraternité entre les deux pays et à la consolidation de la coopération bilatérale à tous les niveaux. Ces visites, a poursuivi M. Doukkali, ont été couronnées par la signature de plusieurs accords et programmes de coopération, notamment ceux ayant été conclus à l’occasion de la 17ème session de la Commission mixte maroco-tunisienne, tenue le 15 juin 2012 à Rabat.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Le ministre espagnol de la justice, Alberto Ruiz-Gallardon, a qualifié mercredi, d' »extraordinaire » la coopération entre le Maroc et l’Espagne dans le domaine judiciaire. Dans une déclaration faite à la presse à l’issue de sa réunion à Madrid avec une délégation de la Cour de cassation, conduite par le procureur général du Roi près cette juridiction, Mostafa Maddah, actuellement en visite en Espagne, le responsable espagnol a fait état d’une « volonté commune » entre les pouvoirs judiciaires des deux pays pour promouvoir davantage cette coopération, la hisser à un niveau élevé et œuvrer conjointement pour faire face aux défis de ce monde globalisé.

– L’activité boursière a confirmé au cours du premier trimestre 2014 sa reprise entamée depuis le quatrième trimestre 2013, selon la Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Economie et des finances. Les deux indices phares de la bourse de Casablanca, Masi et Madex, ont enregistré une performance trimestrielle de 4,4 pc et 4,6 pc, précise la DTFE dans son point mensuel de conjoncture du mois de mai.

AL KHABAR.:

– Mohamed Daïdiaa appelle de hauts responsables financiers à rendre des comptes. Une source a indiqué que le président du groupe fédéral pour l’unité et la démocratie à la Chambre des conseillers, a appelé le président de la commission de l’Agriculture et des affaires économiques à procéder à l’examen de la situation financière de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), dirigé par Ali Fassi Fihri. D’autre part, le groupe fédéral déposera prochainement une demande auprès du président de cette commission pour convoquer le directeur général de l’OCP, Mustapha Terrab afin de l’auditionner sur la situation financière de l’Office, selon la même source. Le directeur général de l’ONCF sera, à son tour, auditionné sur les dysfonctionnements dans le secteur des chemins de fer, ajoute la même source.

– La Fédération nationale des associations de protection des consommateurs au Maroc a appelé, dans un communiqué, à l’annulation de l’augmentation des prix de l’électricité prévue à partir d’août prochain, considérant que cette hausse contribuera à la détérioration de la situation de la classe moyenne qui, à son tour, risque d’affecter les équilibres sociaux.

AL ALAM:.

– Le programme « Massar », qui a nécessité une enveloppe de plusieurs centaines de millions de centimes, sera-t-il abandonné ou suspendu ? Des informations indiquent que le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle s’apprête à abandonner définitivement ou cesser temporairement le programme Massar. Dans les deux cas, le mutisme du ministère à ce sujet dénote un grand scandale.

– Justice: Des données chiffrées choquantes sur l’accès aux sections des affaires de la famille. Le nombre de magistrats dans les sections des affaires de la famille ne dépasse pas 561, dont 190 magistrats-femmes (35 pc), ce qui signifie une grande pression qui pèse sur ces juges dans l’expédition des affaires au sein de ces sections dont le nombre dépasse 684.234 dossiers, soit une moyenne de 5.441 dossiers pour chaque magistrat, sachant que 46 pc de ces derniers ne travaillent pas à plein temps sur ces dossiers.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *