Revue de presse marocaine du 30/04/2014

0 commentaires, 30/04/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens du mercredi 30 avril:.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc essuient un nouveau revers à l’ONU. Le Conseil de sécurité a adopté, mardi, la résolution 2152 prorogeant le mandat de la Minurso pour une année supplémentaire, sans modification de la nature de ses prérogatives. La mission onusienne au Sahara continuera donc à faire son travail, notamment l’observation du respect de l’accord de cessez-le-feu signé en 1991, dans le cadre des paramètres définissant l’implication de l’ONU dans ce différend. Très attendue, cette résolution conforte la position du Maroc qui s’est toujours opposé aux tentatives visant à conférer à la Minurso de nouvelles attributions en matière de contrôle du respect des droits de l’Homme dans les provinces du sud du Royaume.

– Commercialisation et valorisation des produits arboricoles : la gestion des marchés de gros pointée du doigt par les producteurs. La production nationale de fruits ne souffre ni d’insuffisance ni de qualité défaillante, reconnaissent les pouvoirs publics et les associations de producteurs. C’est la commercialisation assurée par les marchés de gros, dont la gestion repose sur une loi qui remonte à 1962 qui est aujourd’hui pointée du doigt. Cette situation, en plus de la multiplication des intermédiaires, décuple les prix de détail pratiqués jusqu’alors selon bon nombre de producteurs.

L’ECONOMISTE:.

– Partenariat avec le Maroc : la Banque mondiale met 34 milliards de dirhams sur la table. Le conseil d’administration de la Banque mondiale, réuni mardi à Washington, devait valider le nouveau partenariat stratégique avec le Maroc, lequel prévoit d’augmenter l’enveloppe financière de soutien potentiel pour le Maroc à un milliard de dollars par an durant la période allant de 2014 à 2017, soit 4 milliards de dollars ou près de 34 milliards de dirhams. Pour Simon Gray, directeur du département Maghreb à la Banque mondiale au Maroc, la préparation de cette nouvelle stratégie a commencé en 2013 par des consultations avec le gouvernement mais aussi avec différents acteurs de la société civile. Le message fort de la Banque vise l’amélioration de la gouvernance des prestations servies au public. Cette stratégie repose sur trois piliers: il s’agit de promouvoir une croissance concurrentielle et inclusive, construire un avenir vert et résilient et renforcer la gouvernance des institutions.

– Circulation à Casablanca : le plan de la dernière chance: Le Grand Casablanca dispose désormais de son plan de circulation. Ce document stratégique vient d’être adopté par le comité de pilotage de l’étude sous la présidence de Khalid Safir, wali du Grand Casablanca. Il s’agit d’un outil technique mis à la disposition des autorités casablancaises pour améliorer l’accessibilité et la mobilité au sein de la métropole. Il est aussi le prolongement du schéma directeur d’urbanisme et d’aménagement (SDAU) et du plan de déplacements urbains (PDU). Ce plan de circulation, qui a nécessité plus de trois ans de travaux, est le résultat d’une étude lancée dès 2011 par l’autorité organisatrice des déplacements urbains du Grand Casablanca (AODU) avec l’assistance de de deux bureaux d’études.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Recensement 2014 : la machine démarre. Le HCP passe à la vitesse supérieure avant le recensement général de la population. Casablanca a été mardi la première étape pour le lancement des derniers préparatifs. Une rencontre a eu lieu au siège de la wilaya de la métropole avec la participation de Charki Draiss, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et Ahmed Lahlimi, haut-commissaire au Plan qui a annoncé à ALM l’organisation d’une série de rencontres similaires dans plusieurs régions. Selon lui, ces rencontres seront consacrées à la mise en place du dispositif du recensement général de la population dans chaque région à travers un système logistique et matériel adapté.

– Activité portuaire : ça bouge dans nos ports! L’activité portuaire globale a enregistré durant le premier trimestre 2014 un volume de 28,2 millions de tonnes, marquant ainsi une progression de 21,6 pc par rapport au même trimestre en 2013. Aussi, durant la même période, l’activité de transbordement des conteneurs au port de Tanger Med a confirmé son trend haussier avec une forte progression de 30,2 pc et un volume de 712.000 EVP.

AL BAYANE:.

– Le PPS appelle à l’ouverture d’une enquête au sujet des irrégularités commises lors de l’élection partielle de Sidi Ifni. Le Bureau politique du parti du Progrès et du Socialisme a tenu lundi 28 avril sa réunion périodique, au début de laquelle il a examiné un rapport spécial sur les élections législatives partielles qui se sont déroulées jeudi dernier (24 avril ). Il s’est arrêté en particulier sur le climat ayant régné au cours de ces élections dans la circonscription électorale de Sidi Ifni, lesquelles ont été marquées par un fort taux d’abstention de la part des citoyens outre le retour à des procédés antidémocratiques et à des pratiques obsolètes visant le contrôle de la libre volonté des électrices et des électeurs contribuant ainsi à faire reculer de plusieurs années les pratiques démocratiques dans le pays.

– Légère hausse du chiffre d’affaires consolidé du groupe Maroc Telecom au 1er trimestre 2014. Le groupe Maroc Telecom a réalisé, au premier trimestre, à fin mars 2014 un chiffre d’affaires consolidé de 7,206 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 0,4 pc par rapport au premier trimestre 2013, a annoncé mardi l’opérateur.

Cette performance s’explique notamment par la bonne dynamique des activités à l’international dont le chiffre d’affaires enregistre une hausse de 12,3 pc, et ce en dépit de la baisse contenue des activités au Maroc (-3,4 pc), souligne le groupe dans un communiqué détaillant « les résultats consolidés du 1er semestre 2014 », publié sur le site internet de la Bourse de Casablanca.

L’OPINION:.

– Nouvelle réglementation des professions de manipulateurs des produits de santé. Dans le cadre des réglementations des professions paramédicales en cours, un projet de loi réglementant les professions de préparateurs et les manipulateurs des produits de santé vient d’être élaboré. Les professions regroupant les manipulateurs des produits de santé comprennent la profession de technicien de laboratoire, la profession de technicien de radiologie et la profession de technicien en maintenance du matériel et des équipements biomédicaux. Au titre de ce projet de loi, les préparateurs et les manipulateurs des produits de santé peuvent participer, dans la limite de leur compétence, aux actions de planification, d’encadrement, de formation, de gestion et de recherche.

– Seconde édition du séminaire international eau et sécurité alimentaire en Méditerranée. En marge du Salon international de l’agriculture au Maroc à Meknès, s’est tenue la seconde édition du séminaire international eau et sécurité alimentaire en Méditerranée (SESAME) consacrée au thème de « l’agriculture familiale : de nouvelles dynamiques entrepreneuriales et territoriales ». Initié par le Conseil général du développement agricole (CGDA, Maroc) et le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER, France) avec l’appui de l’Agence française de développement (AFD), le SESAME 2 s’inscrit dans le prolongement des Assises de l’Agriculture qui avait mis l’accent sur la nécessité d’enclencher de judicieuses politiques publiques porteuses d’un progrès durable et équitable des agricultures familiales.

LIBERATION:.

– L’USFP appelle à la poursuite de la mobilisation pour un front social à même de contrecarrer la politique antisociale menée par le PJD à la tête de l’Exécutif. Le Bureau politique de l’USFP a décidé, lundi à l’issue de sa réunion consacrée à l’examen de plusieurs points, de poursuivre la mobilisation pour la célébration du 1er mai aux côtés des syndicats militants dans une ambiance marquée par l’unité et l’action en vue de la constitution d’un front social fort à même de contrecarrer la politique antisociale menée par le PJD à la tête du gouvernement.

– Giovanni Trapattoni bien placé pour le poste de sélectionneur du Onze national. Le nom du nouveau sélectionneur du Onze national devra être incessamment connu. Faute d’information officielle émanant des locaux de la FRMF, c’est le groupe de presse italien, Mediaset, qui s’en est occupé pour annoncer Giovanni Trapattoni comme entraîneur de l’équipe du Maroc pour les quatre prochaines saisons.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Laenser candidat pour se succéder à lui-même à la tête du MP. Selon une source du parti, cette décision a été prise par Mohand Laenser après avoir obtenu un soutien sans faille des parlementaires de son parti.

– Le Bureau politique de l’USFP a décidé, lundi à l’issue de sa réunion consacrée à l’examen de plusieurs points, de poursuivre la mobilisation pour la célébration du 1er mai aux côtés des syndicats militants dans une ambiance marquée par l’unité et l’action en vue de la constitution d’un front social fort à même de contrecarrer la politique antisociale menée par le PJD à la tête du gouvernement.

ASSABAH:.

– Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a fustigé les responsables chargés de la gestion de certains établissements d’enseignement et universités, leur reprochant de ne pas acquiescer à l’évaluation de leur action. S’exprimant à l’ouverture d’un séminaire national sur la recherche scientifique et l’innovation, organisé mardi à Rabat par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Benkirane a également accusé d’autres parties de dilapider les ressources financières destinées à la recherche scientifique qui souffre de problèmes liés, selon lui, aux dysfonctionnements en matière de gouvernance.

– Les syndicats les plus représentatifs ont reçu une convocation de la part du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane pour une réunion durant laquelle il présentera l’offre de l’exécutif dans le domaine social. Abderrahman Azzouzi, secrétaire général de la FDT, a déclaré que, lors de la réunion précédente tenue vendredi, le gouvernement avait accepté d’augmenter à 3000 DH le SMIG dans le secteur public, alors qu’au cours de la réunion prochaine, il fixerait le taux d’augmentation du SMIG quant aux salariés du secteur privé.

AL MASSAE:.

– Le directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Anas Alami, accepte les demandes formulées par le groupe fédéral de l’unité et de la démocratie à la Chambre des conseillers en décidant de se présenter, lundi prochain, à une réunion de la commission des finances, des équipements, de la planification et du développement régional, pour être auditionné sur la situation financière de cet établissement. Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid va également prendre part à cette réunion.

– Bassima Hakkaoui appelle à une adéquation entre la formation et le marché de l’emploi. Intervenant à l’ouverture de la 4ème édition du Forum d’Emploi-Excellence qui s’est ouverte, lundi à Rabat, la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Hakkaoui a souligné la nécessité d’une adéquation entre la formation académique au sein de l’université et le marché du travail.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé mardi le mandat de la MINURSO d’une année jusqu’au 30 avril 2015, et réitéré son appel à Alger pour l’enregistrement des populations dans les camps de Tindouf, en Algérie. Dans sa résolution 2152, adoptée à l’unanimité de ses quinze membres, le Conseil demande aux parties et aux Etats voisins de coopérer « plus pleinement avec l’Organisation des Nations unies et les uns avec les autres et de s’impliquer plus résolument pour mettre fin à l’impasse actuelle et avancer vers une solution politique ».

– Le directeur de la division des Traités au Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), Ibrahim Salama, a souligné que le plan d’action de Rabat relatif à l’interdiction de l’incitation à la haine est une feuille de route pour les médias en vue de lutter contre les discours haineux et de « renforcer le concept de liberté d’opinion et d’expression sans pour autant favoriser l’incitation à la haine ». Le plan d’action de Rabat peut faire l’objet d’un module de formation à adopter par les médias (écrits et audiovisuels) dans le cadre de leurs programmes de formation de journalistes, a-t-il dit dans une déclaration au quotidien bahreini « Al Wassat ».

ATTAJDID:.

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a chargé l’inspecteur général du ministère d’être l’interlocuteur officiel des journalistes pour recevoir leurs plaintes relatives aux atteintes qu’ils subissent dans l’exercice de leur fonction.

– Lancement des rencontres de concertation pour l’élaboration d’un « Projet pédagogique pour l’école marocaine ». Dans un communiqué, le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a appelé les acteurs pédagogiques et les principaux partenaires à participer à l’établissement d’une évaluation scientifique permettant de mesurer l’utilité et l’efficience des actions réalisées.

SAHIFAT ANNAS:.

– Le gouvernement élabore un projet de loi obligeant les journalistes à révéler les sources de leurs informations devant la justice. Le Secrétariat général du gouvernement a rendu public un nouveau projet de loi qui, contraignant le journaliste à révéler les sources de son information devant la justice, pourrait susciter une large controverse.

– L’ambassadeur du Maroc en Espagne, Mohamed Fadel Benyaich, a souligné, lundi à Madrid, l’importance de faire de l’amélioration de l’image du Maroc dans le pays ibérique une des priorités de l’action diplomatique. « Nous devons conjuguer les efforts pour améliorer l’image du Maroc en Espagne et faire connaître les avancées réalisées par le Royaume dans tous les domaines grâce à la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI », a indiqué M. Benyaich lors d’une réunion de coordination avec les consuls généraux du Maroc accrédités en Espagne.

Dans un article publié, dimanche, par l’agence de presse indépendante argentine Totalnews, le politologue argentin, Adalberto Carlos Agozino, a écrit que SM le Roi Mohammed VI a fait preuve de « fermeté » en adressant une mise en garde « claire » aux Nations unies pour faire part de Son refus de toute modification des modalités de l’implication de l’ONU concernant la question du Sahara. « Le Roi du Maroc, Mohammed VI, a envoyé des messages clairs montrant qu’Il n’est pas disposé à accepter aucune modification du cadre et des modalités de l’implication de l’ONU à ce sujet », lors de l’entretien téléphonique que le Souverain a eu le 12 avril avec le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, ajoute le politologue argentin dans un article consacré aux derniers développements de la question du Sahara marocain. – Le ministère de la Santé et l’Association médicale d’aide au développement entre l’Auvergne et le Maroc (AMDAM) ont signé, lundi à Rabat, une convention de partenariat visant notamment à instaurer un accompagnement plus efficient des activités de l’association au Maroc. Cette convention a été signée par le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Abdelali Belghiti Alaoui et le président de l’AMDAM, Dr Aziz Amar. Dans une déclaration à la presse, Belghiti a indiqué que cette convention vise notamment à accompagner les activités des membres de l’Association « en mettant à leur disposition les locaux du ministère de la Santé et nos équipes pendant des périodes définies sur l’année ».

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– 1er mai: les syndicats attendent la réponse du gouvernement, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales optimiste quant à l’aboutissement des négociations. Les partenaires sociaux, qui devaient tenir mardi la dernière séance du dialogue social à la veille du 1er mai, attendent, depuis vendredi dernier, la réponse du gouvernement à leurs revendications avant toute escalade dans leur action.

– Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, a mis fin au conflit judiciaire sur la légitimité de son élection au poste de secrétaire général du parti de la Balance et celle du comité exécutif issu du dernier congrès national du parti, après la confirmation, lundi, par la cour d’appel de Rabat du verdict rendu par le tribunal de première instance. Le jugement en premier ressort avait rejeté le recours pour invalidation de l’élection de Hamid Chabat au poste de secrétaire général du PI, de membres du comité exécutif du parti et de l’ensemble des instances issues du 16ème congrès national de cette formation politique.

AL KHABAR:.

– Les divergences ont atteint leur apogée au sein du PPS à l’approche de la tenue du 9ème congrès national du parti, prévu en mai prochain. La réunion du Bureau politique du parti du livre, tenue lundi à Rabat, a été marquée par un débat houleux sur « le droit » du secrétaire général actuel Nabil Benabdallah à exploiter les moyens matériels et logistiques de cette formation politique dans sa campagne électorale. Au cours de cette rencontre, des dirigeants du parti se sont rebiffés contre Benabdallah, l’appelant à se conformer à une mobilisation équitable des moyens pour mener la campagne.

– Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a vitupéré contre certains indicateurs de la recherche scientifique au Maroc, tels la pénurie d’enseignants-chercheurs et une coordination insuffisante entre les universités et les établissements de recherche. S’exprimant à l’ouverture d’un séminaire national sur la recherche scientifique et l’innovation, Daoudi a appelé à associer les efforts des universités et des institutions de recherches afin de développer la recherche scientifique, faisant savoir qu’à partir de l’année prochaine, son département va procéder à la révision des programmes de la licence et à la réforme des facultés de médecine.

BAYANE AL YAOUM:.

– Le PPS condamne fermement les actes de violence commis à l’Université de Fès. Le Bureau politique du PPS, qui a tenu lundi sa réunion périodique, s’est penché sur les actes de violences « inacceptables » commis dans l’enceinte de l’Université à Fès tout en insistant sur la nécessité pour l’université de rester comme elle l’était toujours, un espace de débat sérieux et fructueux et de dialogue fécond et constructif, et un lieu accueillant et fertile de formation et d’encadrement académique et politique.

– Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a lancé un nouveau service électronique sur son site Internet destiné aux élèves candidats à l’examen national unifié du baccalauréat au titre de 2014, en vue de permettre la vérification des données de candidatures via le portail officiel du ministère. Cette opération vise à fournir une base de données précise et actualisée correspondant aux données contenues dans les dossiers de candidature et les documents officiels des établissements scolaires, ce qui permettra de limiter les erreurs, dont la correction nécessite un effort particulier de la part du candidat et de l’administration territoriale, indique mardi un communiqué de ce département.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé mardi le mandat de la Minurso d’une année jusqu’au 30 avril 2015, et réitéré son appel à Alger pour l’enregistrement des populations dans les camps de Tindouf, en Algérie. Dans sa résolution 2152 adoptée à l’unanimité de ses quinze membres, le Conseil demande aux parties et aux Etats voisins de coopérer « plus pleinement avec l’Organisation des Nations Unies et les uns avec les autres et de s’impliquer plus résolument pour mettre fin à l’impasse actuelle et avancer vers une solution politique ». « Parvenir à une solution politique à ce différend de longue date et une coopération renforcée entre les Etats membres de l’Union du Maghreb arabe contribueraient à la stabilité et à la sécurité dans la région du Sahel », ajoute la résolution. Le Conseil de sécurité a, en outre, réaffirmé la prééminence, la validité, la crédibilité et le sérieux de la proposition marocaine, présentée le 11 avril 2007 au Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, et s’est félicité des « efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l’avant vers un règlement ».

– Le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi révèle que le coût global de l’opération du recensement général de la population est estimé à 894 millions de dirhams, soulignant que le nombre d’enquêteurs mobilisés à cette fin avoisinera les 54.000 auxquels s’ajoutent quelque 15.000 contrôleurs.

AL ALAM:.

– La CMR périclite. Répondant à une question sur la réalité et les perspectives des systèmes des retraites, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a indiqué, mardi à la Chambre des représentants, que la Caisse marocaine des retraites va vers son déclin ce qui, dit-il, met en péril les retraites au cas où des réformes urgentes ne seraient pas entreprises.

– Dans un communiqué, le syndicat national des professionnels du secteur des auto-écoles et du code de la route a appelé le ministère de tutelle à réaliser une étude, effecteur un recensement des établissements existants et agréer l’ouverture d’autres écoles en fonction du besoin et de la répartition géographique des habitants.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *