Revue de presse marocaine du 29/10/2013

0 commentaires, 29/10/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce mardi 29 octobre:

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– Koutla, le remake! Chabat et Lachgar passent à la vitesse supérieure. Les deux hommes se sont rencontrés hier pour débattre d’une plateforme de travail commune entre leurs deux formations politiques. Dans leur ligne de mire, le gouvernement mais surtout le leader de la majorité, le PJD. Les deux partis veulent ainsi harmoniser leurs actions pour jouer au mieux leurs rôles d’opposants aux politiques gouvernementales. Seul bémol, Chabat et Lachgar pourraient avoir des difficultés à convaincre leurs bases à s’ouvrir à d’autres partis.

– La CDT se prépare pour son 5ème congrès: du rififi autour de Noubair Amaoui. Les bureaux régionales de la CDT mènent, depuis deux mois déjà, une course contre la montre pour boucler les préparatifs du 5ème congrès de la centrale et qui se tiendra du 29 novembre au 1er décembre à Casablanca. Alors que ces mêmes préparatifs sont contestés par une frange de syndicalistes, la grand-messe de la centrale, elle, intervient dans un contexte marqué par des tensions répétées entre les syndicats et le gouvernement Benkirane. La dernière en date, le boycott par la CDT et l’UGTM de la réunion qu’a présidée vendredi dernier Abdelilah Benkirane pour la relance du dialogue social.

L’ECONOMISTE:. 
– Projet de budget 2014: l’USFP prépare son plaidoyer politique. L’USFP veut aller vite. Quelques jours après la présentation du projet de budget devant le Parlement, le groupe de l’USFP a organisé hier une journée d’études consacrée à un plaidoyer politique à la veille du démarrage de l’examen du projet de budget au sein de la Commission des finances.

– Données personnelles: BAM prépare son dispositif prudentiel. Après un an de travail avec la CNDP, Bank Al-Maghrib a décliné les nouvelles règles de protection des données personnelles dans les secteurs bancaire et financier. Ces derniers seront ainsi les premiers à se conformer à la législation en vigueur après l’arrivée à terme des dispositions transitoires. Les informations relatives au financement du terrorisme ainsi que les chèques en bois ont été exclus du champ d’application de la loi 09-08. Les centrales d’informations et les départements de ressources humaines sont, quant à eux, suivis de près.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Fonction publique: qui offre les meilleurs salaires? Parmi les ministères, c’est assurément l’Enseignement supérieur qui offre le plus haut salaire net moyen, soit 12.377 dirhams. En revanche, le corps qui gagne le mieux sa vie, c’est celui des magistrats ou conseillers juridiques: 20.488 dirhams. Ces moyennes dissimulent évidemment d’importantes disparités. Mais elles livrent de précieuses informations sur le poids des différents départements et les métiers les mieux cotés.

– Projet de loi de Finances 2014: Benkirane mobilise les parlementaires de la majorité. Au lendemain de la présentation du projet de la loi des Finances 2014, les groupes de la majorité parlementaire ont organisé une rencontre, jeudi dernier, afin de débattre du contenu de ce texte et d’unifier leurs visions. L’objectif poursuivi est de mieux préparer la défense de ce projet de budget. Cette première rencontre de la majorité a été une occasion pour les chefs de file des quatre partis d’envoyer des messages à l’opposition, notamment en ce qui concerne la constitutionnalité de l’installation du gouvernement.

L’OPINION:.
– Rationalisation de la dépense fiscale: visibilité nulle. Comme à l’accoutumée, la documentation afférente au projet de loi de Finances 2014 est assortie d’un rapport sur les dépenses fiscales. Un rapport qui traite des multiples dérogations exonérations, réductions, abattements ou taux préférentiels appelés également « dépenses fiscales » dans la mesure où, de par leur effet sur le budget de l’Etat, elles peuvent être facilement assimilées à des dépenses publiques.

LIBERATION:.
– Ahmed Zaidi qualifie le projet de loi de Finances 2014 de bureaucratique. Le groupe socialiste à la Chambre des représentants a organisé hier une journée d’étude consacrée au projet de loi de Finances 2014. Au début de cette journée à laquelle ont pris part le Premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar, les chefs des groupes parlementaires, les députés ittihadis, les représentants des centrales syndicales ainsi que plusieurs personnalités, le chef du groupe socialiste Ahmed Zaidi a relevé que le projet de loi en question s’inscrit dans la même logique de la politique de provocation et de l’indifférence adoptée par le gouvernement à l’égard de la situation économique et sociale du pays. – Benkirane à l’épreuve des arbitrages. La bataille des prérogatives ministérielles a commencé. A fleurets mouchetés, des ministres défendent leur pré-carré et tentent, tant bien que mal, de désamorcer ce qui s’annonce déjà comme un vrai casse-tête institutionnel. Avec la nomination du gouvernement Benkirane II, la crise est ailleurs. C’est désormais du côté de la nouvelle architecture de l’Exécutif qu’elle se cristallise.

AL BAYANE:.
– Nabil Benabdellah à Al Oula: « Les élections locales sont le fondement de la démocratie et du développement ». Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS et ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, a été dimanche 27 octobre l’invité de l’émission de « Dayf Al Ahad », présenté par la chaîne Al Oula. Connu pour son franc-parler, le numéro Un du PPS a répondu à toutes les questions sans ambages ni tergiversions, pour informer l’opinion publique des enjeux et les défis majeurs qui attendent le pays.

– ONHYM: démarrage de forage au large des côtes marocaines et entrée de CAIRN dans les permis de Cap Boujdour Offshore. L’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) a annoncé lundi le démarrage des opérations de forage au large des côtes marocaines, ainsi que l’entrée de CAIRN dans le partenariat ONHYM KOSMOS Energy portant sur les permis de Cap Boujdour Offshore. Selon un communiqué de l’ONHYM, les partenaires de l’Office, CAIRN ENERGY Plc, à travers sa filiale Capricorn, San Leon, Serica et Longreach, annoncent le démarrage du puits d’exploration FD1 situé dans l’offshore marocain entre Agadir et Sidi Ifni, à 93 Km des côtes marocaines dans le bloc Foum Drâa.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.
– Energies renouvelables: le Forum arabe pour l’environnement et le développement salue le rôle pionnier du Maroc. Dans un rapport publié lundi, le Forum arabe pour l’environnement et le développement (AFED) a mis en avant le rôle pionnier du Maroc en matière de production des énergies renouvelables à travers son projet NOOR I, la première centrale du complexe solaire d’Ouarzazate réalisée en partenariat entre le groupe Acwa Power et l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN).

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Jettou attend les déclarations des patrimoines des ministres. Après 20 jours de l’installation du gouvernement Benkirane II, la cour des comptes attend toujours les déclarations de patrimoine des 15 ministres de la nouvelle équipe gouvernementale, qui comprend 39 ministres.

– Conseil de Casablanca: l’opposition affûte ses armes. Des sources indiquent que 25 membres du conseil de la ville de Casablanca se sont réunis dimanche pour préparer un nouveau plan d’opposition.

– Les difficultés d’emprunts et la baisse des ventes limitent les investissements des entreprises industrielles. Malgré la stabilité des dépenses d’investissement, la majorité des entreprises industrielles ont subi, au cours du troisième trimestre de l’année en cours, des grandes difficultés pour financer leurs projets, et 72pc de ces entreprises ont eu recours à leurs propres capacités de financement.

SAHIFAT ENNASS:.
– Rebbah réclame un audit du contrat de l’éclairage du stade de football d’Agadir. Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, a demandé l’audit du contrat de l’éclairage du stade d’Agadir, qui a coûté 13 milliards de centimes. Ce chiffre a soulevé beaucoup de questions, surtout que les deux contrats d’éclairage des stades de Tanger et de Marrakech ont été estimés à 13 milliards de centimes.

– Lachgar: la loi de Finances 2014 « élaborée dans les coulisses sous la pression des lobbies ». Lors d’une réunion de la commission administrative du parti de l’USFP, tenue vendredi dernier, le Premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar a souligné que la loi de finances « n’a apporté aucune nouveauté », faisant savoir que le gouvernement se contente de copier les recommandations des divers comités nationaux, sans prendre la peine d’expliquer les moyens de les mettre en application.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Six départements de caractère social et sécuritaire engloutissent plus du tiers de la masse salariale. Un rapport du ministère de l’Economie et des finances pour 2014 indique que l’Education nationale, l’Intérieur, la Santé, l’Enseignement supérieur, la Justice et l’Economie et les finances engloutissent la majeure partie des fonds alloués aux fonctionnaires, ajoutant que 280.000 fonctionnaires touchent des salaires allant du Smic à 6.000 dirhams, alors que seulement 116 reçoivent des salaires supérieurs à 50.000 dirhams.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– La Banque mondiale sur la santé brosse un tableau sombre du secteur de la santé au Maroc. Malgré la priorité accordée par le gouvernement au secteur de la santé et la mise en œuvre du régime d’assistance médicale (RAMED), la Banque mondiale sur la santé pour la région MENA a fait état, dans son dernier rapport, d’une dégradation des prestations médicales fournies aux Marocains.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Le secteur de l’immobilier traverse une phase critique. Les indicateurs d’une crise réelle du secteur de l’immobilier se sont manifestés avec l’avènement du gouvernement Benkirane. Cette crise a influé gravement sur la création d’opportunités d’emploi.

– Parlement: Les Conseillers s’opposent au changement de l’horaire de la séance des questions orales. Des sources proches du dossier ont indiqué que les membres de la Chambre des conseillers ont refusé catégoriquement de changer l’horaire de la séance hebdomadaire des questions orales et partager l’après-midi de mardi avec la Chambre des représentants. Dans son règlement intérieur, la Chambre des représentants prévoit mardi comme jour de la séance hebdomadaire des questions orales.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Le gouvernement abolit la taxe sur le sable. Le projet de loi de Finances 2014 a supprimé la taxe de 30 DH le mètre cube du sable extrait. Le gouvernement explique ce retournement par la difficulté de la mise en œuvre de cette taxe.

– Ramid revient sur les prélèvements sur les salaires des grévistes. Suite à la rencontre, le 24 septembre dernier, qui a réuni le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid et le Syndicat démocratique de la justice, le département de Ramid a décidé de revenir sur sa décision relative aux prélèvements opérés sur les salaires des grévistes du secteur de la justice. Cette décision à effet rétroactif couvre les années 2012 et 2013.

EL ASSIMA POST:.
– Le nouveau Code de la presse prévu dans un mois. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a déclaré que le nouveau Code de la presse serait annoncé le mois prochain, avant qu’il soit soumis à la délibération du conseil du gouvernement. Ce code prévoit la reconnaissance juridique de la presse électronique, l’abolition des peines privatives de liberté et la création du Conseil national de la presse.

– Mohamed El Yazghi, l’un des leaders de l’USFP, a souligné dans un entretien accordé au journal que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane aurait pu convoquer des élections anticipées, se disant estomaqué de voir deux partis antagonistes devenir des alliés. El Yazghi a, en outre, jugé nécessaire le vote du parlement pour investir le gouvernement, indiquant que la deuxième version de l’exécutif a transmis de mauvais signaux.

ATTAJDID:.
– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, participe en Grande Bretagne aux travaux de la 9ème édition du Forum économique islamique mondial, prévue du 29 au 31 octobre à Londres. Cette rencontre se veut une plateforme d’échanges entre les dirigeants et les investisseurs du globe sur les moyens de renforcer le partenariat entre les marchés musulmans et européens. Un projet de loi sur les banques participatives, dites banques islamiques, est en cours de finalisation au Maroc.

AL MASSAE:.
– Guerre sournoise au sein du gouvernement à cause de l’interdépendance des attributions des ministres. Des sources bien informées indiquent que les conseillers juridiques du Secrétariat général du gouvernement se penchent actuellement sur la préparation des décrets définissant les attributions des ministres.

– Crise intestine au sein de la jeunesse de l’USFP. Onze membres du secrétariat de la Jeunesse de l’USFP de la section régionale de Fès ont décidé de geler leur adhésion, après qu’ils eurent demandé au premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar de revenir sur la structuration qui avait débouché sur la désignation d’Aziz Mqadem à la tête du secrétariat régional de la jeunesse de l’USFP dans la région Fès-Boulmène.

ASSABAH:.
– MP: Haddad dirige un courant pour évincer Laenser. Une source indique que Driss Sentissi, l’un des dirigeants du MP, s’apprête à conduire un affrontement contre Mohand Laenser dans la perspective de soutenir le courant de Lahcen Haddad au sein du parti de l’épi.

– USFP: Lachgar attaché à Zaidi en tant que président du groupe parlementaire du parti. Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, a déclaré au journal qu’il n’existait aucun problème entre lui et Zaidi, président du groupe USFP à la Chambre des représentants, et qu’il s’attachait à le maintenir dans ce poste en regard à ses capacités et sa compétence.

– Regain des tensions dans les collectivités locales. Les fonctionnaires des collectivités locales, affiliés à l’Organisation démocratique des collectivités locales, vont observer à partir de lundi une grève nationale de 48 heures, en protestation contre la dégradation de leurs conditions sociales et professionnelles.

AL KHABAR:.
– Dialogue avec Ramid: désaccords profonds entre les magistrats. Une source informée a indiqué que de profondes désaccords ont éclaté entre les principaux membres du Club des magistrats du Maroc et leur président suite aux divergences de vues exprimées aux médias par certaines membres du Club. Les divergences portent sur la participation des membres du club aux réunions marathoniennes entamées avec le ministère de la Justices et des libertés au sujet du statut des magistrats et du dialogue sectoriel.

– Le personnel de Poste Maroc en débrayage. Les trois syndicats les plus représentatifs ont décidé d’observer une grève vendredi prochain, accompagnée d’un sit-in devant le siège de Poste Maroc à Rabat. Les grévistes expliquent, dans un communiqué, qu’ils ont décidé d’entreprendre cette démarche pour protester contre leur élimination des concours organisés par l’établissement.

– Nouveau Code de la presse: désaccord sur 3 points. Le ministère de la Communication devrait organiser des réunions avec les professionnels pour recueillir leurs points de vue sur certains points en suspens. Une source proche du dossier a indiqué que trois points constituent encore le brandon de discorde, notamment les peines privatives de liberté et l’autorité compétente de la saisie.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *