Revue de presse marocaine du 29/04/2014

0 commentaires, 29/04/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux Revue de presse marocaine développés par les quotidiens du mardi 29 avril:.

LIBERATION:. 

– Le gouvernement Benkirane à l’épreuve du 1er mai. « Une occasion de plus pour dire et redire le déphasage du gouvernement Benkirane avec les revendications de la classe ouvrière et les attentes des démunis ». Dans les rangs de l’opposition, on est formel. Les défilés de ce jeudi 1er mai 2014 seront loin d’être une tradition respectée, un exercice consacré, une figure imposée. Après trois années de pouvoir, l’usure de ceux et celles aux commandes est palpable. Le président de la Commission administrative de l’USFP, Habib El Malki, en est convaincu: sous le gouvernement actuel, soutient-il, rien de concret n’a été fait pour rassurer les travailleurs.

– Le SDJ organise un sit-in contre Ramid. La tension est montée d’un cran entre le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) et le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapaha Ramid après le limogeage d’un membre dirigeant de ce syndicat au cours de la semaine passée. Il s’agit de Youssef Al Hammoumi, membre du bureau national du SDJ affilié à la FDT, et qui, par décision de Mustapha Ramid, a été déchargé de la responsabilité de greffier en chef au tribunal de première instance de Rabat.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Abdeslam Seddiki se réjouit du bilan de son département: Moukawalati accessible aux non-diplômés. Création de 114.000 emplois entre 2012 et 2013, baisse du chômage et recul du nombre des fermetures d’établissements avec la réouverture de 41 unités, c’est le bilan qu’a dressé le ministre de l’Emploi. Le responsable gouvernemental n’a pas caché, cependant, son inquiétude face à l’informel qui occupe un très large spectre d’activités et représente 30pc du PIB, comme il emploie 35pc de la main-d’œuvre globale.

– SIAM 2014: Entre 360.000 et 400.000 visiteurs durant les cinq premiers jours de la 9è édition du SIAM, a estimé, lundi à Meknès, le commissaire du Salon, Jaouad Chami. « On peut dire que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre l’objectif d’un million de visiteurs à la clôture du Salon le 3 mai », selon M. Chami.

L’ECONOMISTE:. 

– Maroc Telecom change de nationalité. L’épilogue de la cession du Maroc Telecom est proche. Etisalat devrait incessamment prendre le contrôle de la première capitalisation du Masi. L’opérateur du Golfe a déjà mobilisé les fonds pour le règlement de la transaction (4,2 milliards d’euros, l’équivalent de 47 milliards de DH). Le quart proviendra d’un fonds basé à Abou Dhabi et le reliquat sera levé auprès des banques. Pour Vivendi, le produit de la vente servira en partie à la rémunération des actionnaires en 2014 et 2015. Il prévoit de distribuer au total 5 milliards de DH.

– Chèques: Les défaillances en hausse. Certaines mauvaises habitudes sont souvent difficiles à bousculer. Le rejet des chèques pour insuffisance de provision n’a pratiquement pas bougé d’une année à l’autre. D’après les statistiques du Groupement pour un système interbancaire marocain de télécompensation (GSIMT), le taux de rejet de chèques pour ce type de motif s’est établi à 1,40 pc en 2013 contre 1,36 pc une année auparavant. En somme, 688.800 chèque (dont 392.000 de chèques sans provision) ont été refusés sur un total de 28 millions émis.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Dialogue social: Seddiki optimiste. A la veille de la fête du Travail, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki exprime son optimisme. Lors d’un point de presse, tenu au siège de son département, le responsable gouvernemental a souligné que les parties prenantes au dialogue ont fait preuve de compréhension à l’égard des contraintes macro-économiques qui pèsent sur le budget de l’Etat. Ainsi, le gouvernement a réagi, selon lui, positivement aux dossiers revendicatifs des différentes centrales syndicales, qui sont en cours d’étude.

– Conseil de la ville de Rabat: les conseillers du PJD et du PAM à couteaux tirés. Le groupe du PJD au Conseil sort de son silence concernant l’affaire d’Abdeslam Ballaji, l’adjoint au maire de la capitale. Accusé par les conseillers du PAM d’avoir conclu des accords de partenariat avec des associations de la société civile en leur accordant des fonds sans l’approbation du Conseil de la ville, M. Ballaji dénonce une attaque « mal intentionnée ».

AL BAYANE:.

– Seddiki rend hommage aux partenaires sociaux à l’heure du dialogue social. Une troisième rencontre entre le gouvernement et les partenaires sociaux (syndicats et patronat), prévue ce mardi soir dans le cadre du dialogue social, devra déboucher sur un certain nombre de résultats qui seront annoncés dès mercredi, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales.

– Incidents à l’université de Fès: Quatre étudiants présentés à la justice. Quatre étudiants, soupçonnés d’avoir participé aux violents affrontements qui ont eu lieu jeudi dernier à l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, faisant un mort et deux blessés, ont été interpellés dimanche, a-t-on appris de source policière.

L’OPINION:.

– Marrakech: L’université Cadi Ayyad sous haute tension. La situation que l’Université Cadi Ayyad est en train de vivre est on ne peut plus regrettable. Qu’une usine ou un atelier connaisse une grève, on peut le comprendre comme on peut facilement en deviner la ou les raisons qui sont généralement d’ordre social. Mais là, c’est d’un temple de savoir qu’il s’agit. Il produit l’éducation, forme les générations de demain et leur inculque les valeurs et le sens du civisme, ce qui explique la gravité de la situation d’autant que le différend oppose des intellectuels pendant que l’objectif des uns et des autres n’est, ni plus ni moins, que la réussite et l’épanouissement des étudiants. Un objectif qu’ils partagent et dont la réalisation requiert entente et cohésion. Ce qui parait paradoxal.

– Equipe nationale: Les Lions de l’Atlas vont-ils bientôt (re) trouver Zaki? Il semble que l’actuel bureau de la FRMF ait choisi d’arrêter tous ses contacts (Advocaat Trappatoni Siméoni etc.) et décider de nommer Zaki avec un contrat courant jusqu’à la CAN 2015.

BAYANE AL YAOUM:.

– L’Observatoire national de l’emploi, bientôt opérationnel. Le Conseil de gouvernement devrait adopter, ce mercredi, un texte de loi encadrant la mission de de cette instance.

– IAM: L’opérateur de télécoms émirati Etisalat vient d’annoncer avoir levé 3,15 milliards d’euros auprès d’un pool de 17 banques afin de financer l’acquisition des 53 pc de Maroc Télécom détenus par Vivendi.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Badou Zaki, nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas. Selon une source de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), le nom de Badou Zaki est revenu en force pour diriger la sélection nationale. Le nouveau président de la FRMF, Fouzi Lakjaa, est favorable à la désignation de Zaki à la tête de l’équipe nationale, ajoute la même source.

– L’Espagne réaffirme son « engagement actif » pour parvenir à une « solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable » à la question du Sahara, selon le rapport annuel sur la sécurité nationale, adopté vendredi par le Conseil des ministres espagnol.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Le parc éolien de Tarfaya sera désormais le plus grand en Afrique (journal congolais). Le parc éolien de Tarfaya, dans le sud-ouest du Maroc, a produit ses premiers kilowatts et sera entièrement opérationnel à l’automne, devenant ainsi le plus grand d’Afrique avec plus de 130 turbines et une puissance de 300 mégawatts, rapporte le journal kinois à grand-tirage « Le Potentiel ». D’un coût global de 500 millions d’euros, le parc éolien de Tarfaya deviendra alors le plus important du continent africain, détrônant celui d’Ashegodae, en Ethiopie, qui compte 84 turbines et produit jusqu’à 120 MW.

– SNESup-Maroc boycotte Daoudi. Le syndicat de l’enseignement supérieur au Maroc (SNESup-Maroc) a décidé de boycotter la rencontre nationale sur la recherche scientifique, le développement technologique et l’innovation organisée, mardi à Rabat, par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres. Dans un communiqué de son bureau national, le syndicat explique que cette décision a été prise en réaction à son exclusion de la liste des intervenants lors de la séance d’ouverture.

ASSABAH:.

– Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants, décide de mettre fin aux fonctions de certains membres de son Cabinet parmi lesquels figurent un ancien consul général et des parlementaires qui n’ont pas pu remporter les dernières élections législatives. Ces personnes avaient été nommées par l’ancien président de la Chambre Karim Ghellab. Talbi compte aussi nommer Abdelaziz Chemmas (RNI) chef de son cabinet en remplacement de Azzeddine Chraibi, ancien secrétaire permanent du comité national de prévention des accidents de la circulation, a confié une source parlementaire au journal.

– Seddiki reconnait l’échec du programme Moukawalati: Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, fait état de l’échec d’un nombre des programmes de son département, dont Moukawalati, soulignant qu’il est impératif de procéder un suivi rigoureux des nouvelles entreprises.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Benkirane temporise avec les syndicats et accepte l’augmentation du SMIG. Un accord devrait être conclu, aujourd’hui mardi, entre les syndicats les plus représentatifs, le patronat et le gouvernement. En vertu de cet accord, le SMIG sera augmenté en deux étapes, la première en juillet prochain et la seconde après un an. Etant fixé à 10 pc, l’augmentation permettrait au SMIG de passer de 2.300 DH à 2.500 DH.

– Les Marocains du monde ont transféré 5.780 milliards de centimes en 2013. Affectés par la récession en Europe, les transferts d’argent des Marocains résidant à l’étranger vers leur pays d’origine ont baissé de 1,5 pc par rapport à 2012.

AL MASSAE:.

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a appelé les Marocains à soutenir le gouvernement Benkirane qui, depuis son installation, conduit la marche de la réforme avec persévérance et détermination. Cet appel a été lancé au cours d’un meeting organisé dimanche à Lalla Mimouna, dans la province de Kénitra, à l’occasion de la 11ème campagne nationale de la Jeunesse du PJD.

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a estimé vendredi que le Maroc est appelé à jouer un rôle de « facilitateur » dans l’objectif d’accompagner la croissance de l’Afrique, moyennant notamment l’expérience accumulée par le Royaume en matière de partenariats. Le Maroc s’impose en tant que facilitateur grâce à son expertise et son savoir-faire mais aussi grâce à l’expérience qu’il a accumulée en matière de partenariats avec plusieurs pays, a affirmé le ministre qui participait à la clôture de la deuxième édition de la Global Growth Conference, organisée sur deux jours par l’Institut Amadeus.

AL ALAM:.

– La cour d’appel de Rabat a confirmé, lundi, le verdict rendu par le tribunal de première instance qui avait rejeté le recours pour invalidation de l’élection de Hamid Chabat au poste de secrétaire général du parti de l’Istiqlal, de membres du comité exécutif du parti et de l’ensemble des instances issues du 16ème congrès national de cette formation politique. Dans une déclaration au journal, l’avocat du parti a estimé que l’arrêt de la cour d’appel confirme la légitimité de l’élection du secrétaire général et du comité exécutif.

– Dialogue social: le gouvernement se dérobe encore une fois de ses engagements. L’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) qualifie l’augmentation du SMIG de 10 pc de « bombe à retardement » pour le gouvernement. Jusqu’à présent, l’UGTM ne connait pas encore la position du chef du gouvernement concernant le dialogue social, a fait savoir Mohamed Larbi Kebbaj, secrétaire national chargé des relations internationales à l’UGTM.

ATTAJDID:.

– Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a déclaré que les résultats des rounds du dialogue social seront annoncés à la veille de la fête du travail. S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion du 1er mai sur le bilan social 2013, Seddiki a également mis l’accent sur la baisse du taux de chômage de 13,4 pc en 2000 à 9,8 pc en 2013.

– Le PJD conteste les résultats des législatives partielles qui se sont déroulées dans les circonscriptions de Moulay Yacoub et Sidi Ifni. Le parti de la lampe dénonce le recours à l’argent sale, ainsi que d’autres irrégularités, selon deux communiqués des deux instances régionales du parti dans les deux circonscriptions.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Tensions entre le ministère de la Justice et des Libertés et le SDJ. La décision de Mustapah Ramid, de limoger Youssef Al Hammoumi, membre du bureau national du SDJ affilié à la FDT, qui assumait la responsabilité de greffier en chef au tribunal de première instance de Rabat, a été qualifié par le syndicat démocratique de la justice d' »acte de vengeance pour des motifs syndicaux ». Ainsi, le syndicat a décidé d’observer un sit-in, le 5 mai prochain, pour protester contre cette décision.

– Trapattoni bientôt sélectionneur du Maroc? Selon les médias italiens, Giovanni Trapattoni est sur le point de signer un contrat de quatre ans avec les Lions de l’Atlas. Selon ces informations, le coach italien âgé de 75 ans devait arriver à Marrakech hier soir en provenance de Milan.

AL HARAKA:.

– Incidents de l’université de Fès: Quatre étudiants, accusés d’être impliqués dans les incidents qui ont secoué le 24 avril la faculté des sciences à l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès entrainant la mort d’un étudiant, ont été déférés dimanche devant le parquet, selon une source policière. Les quatre étudiants, interpellés jeudi, ont été présentés par le procureur général près la cour d’appel de Fès devant le juge d’instruction.

– Les droits des femmes au Maroc ont connu un saut qualitatif durant la dernière décennie, a-t-on souligné lors d’un débat organisé samedi à Lyon à l’initiative du Consulat général du Maroc dans cette ville du sud-est de l’Hexagone, sous le thème « Double culture au féminin. Entreprendre ici et ailleurs: défis et opportunités ». Lors de ce débat, organisé en collaboration avec le ministère en charge des Marocains résidant à l’étranger, les participantes ont souligné que le Maroc a franchi d’importantes étapes aux plans juridique et institutionnel dans le domaine des droits des femmes dans la perspective de la concrétisation des principes de parité et d’égalité consacrés par la nouvelle Constitution du Royaume.

AL KHABAR:.

– Seddiki: 45.000 litiges individuels de travail en 2013. S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion du 1er mai sur le bilan social 2013, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a indiqué que son département a enregistré 45.000 litiges individuels de travail en 2013, contre 33.000 en 2012.

– CAN 2015: Dans le cadre des préparatifs pour l’organisation de la CAN 2015, la DGSN a dépêché des responsables sécuritaires pour s’enquérir de l’expérience allemande dans le domaine de la lutte contre le hooliganisme.

SAHIFAT ANNAS:.

– Intervenant lors de la cérémonie de clôture de la 11è Campagne nationale visant à « élever le niveau du débat politique », organisée par la Jeunesse du PJD, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a déclaré que malgré les résultats des élections législatives partielles, qui se sont déroulées dans les circonscriptions de Moulay Yacoub et Sidi Ifni, le PJD poursuivra le processus de réformes entreprises et restera au service des citoyens et du pays.

– Bakkoury impute au gouvernement la responsabilité de la propagation de la corruption et de la criminalité. S’exprimant au cours de la 17ème session du conseil national du PAM, tenue samedi dernier à Skhirat, le secrétaire général du parti du tracteur, Mustapha Bakkoury, a affirmé que le gouvernement ne dispose pas d’une stratégie claire pour la gestion globale de l’économie nationale, déplorant une régression des services de base en matière de santé, d’enseignement, de formation, d’habitat et de travail.

AL MOUNAATAF:.

– Election de Mohamed El Ghaloussi président de l’Association marocaine de protection des biens publics. Dans un communiqué publié dimanche à l’issue de sa création, l’Association a appelé les responsables à assurer la protection des défenseurs des droits de l’Homme, notamment les dénonciateurs, les témoins et les victimes des affaires de corruption et de détournement des deniers publics.

– Une étude récente tire la sonnette d’alarme sur le coût des risques professionnels. L’Institut national des conditions de vie au travail (INCVT) a révélé que seulement 3 pc des salariés bénéficient d’une couverture de santé au travail, soit 350.000 salariés de l’ensemble des actifs. L’Institut a souligné que le coût moyen annuel des accidents professionnels et des maladies liées au travail est estimé à près de 400 millions de dirhams.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– La FDT, la CDT et l’UMT célèbrent la fête du travail avec un slogan commun. Dans une déclaration au journal, Abderrahim Azzouzi, secrétaire général de la FDT, a estimé que faute de temps, les trois centrales syndicales vont se contenter de lancer un appel commun à cette occasion.

– Réunion avec les syndicats: des propositions maigres de M. Seddiki. Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, devra présenter de maigres propositions, dont l’augmentation de 10 pc du SMIG qui serait appliquée en deux étapes, 5 pc en juillet et 5 pc l’année prochaine, selon des sources proches du dossier. La question du SMIG dans la fonction publique, quant à elle, a été tranchée au sein du gouvernement, pour atteindre 3.000 DH, soit une hausse de 200 DH seulement.

EL ASSIMA POST:.

– Conseil de la ville de Rabat: échanges d’accusations et d’altercations. La session d’avril du conseil de la ville de Rabat, tenue lundi dernier, a été marquée par des échanges d’accusations et d’altercations après que le maire de Rabat, Fathallah Oualalou, eut levé la séance faute de quorum. Dans une déclaration à la presse, Driss Razi, président de l’arrondissement de Hassan, a indiqué qu’Abdessalam Bellaji (PJD), 9ème vice-président du conseil de la ville, a « conclu des conventions de partenariat avec des associations à l’insu du conseil ». Razi a mis au défi le Conseil d’avoir des copies de ces conventions, provoquant un sursaut d’indignation chez les conseillers PJD.

– Accidents de travail mortels: des chiffres inquiétants! S’exprimant à l’occasion du lancement d’une campagne de sensibilisation à la prévention contre les risques d’accidents professionnels, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a déclaré que le Bureau international du travail (BIT) a classé le Maroc à la première place dans la région MENA quant à l’augmentation du taux des risques relatifs aux accidents de travail mortels, précisant que ce taux a atteint 47,8 pc pour 1.000 employés

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *