Revue de presse marocaine du 28/03/2014

0 commentaires, 28/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce vendredi 28 mars:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Déclaration finale du sommet arabe du Koweït: les pays arabes saluent les efforts de SM le Roi pour préserver Al-Qods. La déclaration finale ayant sanctionné mercredi les travaux de la 25è session ordinaire du Sommet arabe du Koweït a salué les efforts et les initiatives de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, afin de préserver le statut juridique et le cachet arabe et islamique de la ville sainte d’Al-Qods Acharif. Dans cette déclaration, dite du Koweït, le Sommet exprime ses sincères remerciements ainsi que sa considération pour la contribution de SM le Roi Mohammed VI en guise de soutien à la résistance des Maqdessis.

– Le Maroc milite pour une stratégie africaine commune au sein de l’OMC. Les représentants des pays africains membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) se réunissent depuis mardi à Casablanca dans le cadre d’un atelier portant sur les résultats de la 9è Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce à Bali. L’objectif de ce conclave est de discuter du programme de travail post-Bali pour les pays africains membres de l’OCI, et ce, afin d’aider ces pays à s’intégrer davantage dans le commerce mondial et en tirer le meilleur profit. Le cadre de travail est censé permettre à ce groupe de pays de resserrer les rangs pour constituer un groupe ayant une grande capacité de négociation.

AL BAYANE:.

– Seddiki: 1.232 conflits collectifs résolus et/ou évités en 2013. Grâce à l’action préventive de l’inspection du travail, 1.232 conflits collectifs ont été résolus et/ou évités en 2013 sans qu’ils dégénèrent en grève, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre de l’emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki. Dans son allocution lors d’un atelier sur le dialogue social, organisé par le Conseil économique, social et environnemental (CESE), en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer, Seddiki a fait observer que ces conflits ont concerné 203 établissements employant 47.054 salariés, ce qui représente environ les deux tiers des conflits, ajoutant que les commissions locales ont examiné 302 conflits collectifs tandis que la commission nationale d’enquête et de conciliation a traité 38 différends.

– Deuxième jour de grève des boulangeries et pâtisseries: le constat d’échec se confirme. La Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc (FNBPM) a-t-elle bien raisonné quand elle a décidé de décréter deux jours de grève sans pain? Apparemment non. Le constat fait au terme de la première journée de débrayage et au cours de la matinée d’hier jeudi montre le fiasco presque total. Une bonne majorité des unités de production a pleinement fonctionné et l’offre en plein normal, objet de discorde, n’a pas fait défaut.

L’OPINION:.

– L’UGTM soutient et prend part à la marche de protestation du 6 avril prochain. La commission de gestion de l’UGTM a tenu sa réunion hebdomadaire mardi dernier pour examiner la situation sociale et économique de la classe laborieuse marocaine. Los de cette réunion, le syndicat a annoncé qu’elle soutient et participe à la marche de protestation prévue le 6 avril prochain conformément à sa mission et à son engagement envers la classe laborieuse. L’UGTM appelle tous ses militants à participer avec force à cette manifestation.

– « Surexploitation des ressources en eaux souterraines. Le volume surexploité des ressources en eaux souterraines atteint aujourd’hui 1 milliard de m3 par an, entrainant la baisse quasi-généralisée des niveaux piézométriques au niveau des principales nappes du pays et la réduction des débits, voire l’asséchement des sources ». Ces propos alarmants ne sont pas d’un activiste écologiste qui pourrait être tenté par l’exagération, mais de la ministre déléguée marocaine chargée de l’eau, Charafat Afilal qui intervenait à l’ouverture de l’atelier national sur la gestion des eaux souterraines. C’est donc officiel et véritable. Notre pays qui exploite à outrance ses ressources en eau, s’expose de ce fait à des lendemains peu rassurants si notre politique en la matière n’est pas reconsidérable à temps. D’autant que ces ressources sont confrontées depuis plusieurs décennies à la surexploitation et la dégradation de leur qualité.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Des chiffres inquiétants dévoilés par le ministre de la Santé : 1 jeune sur 5 souffre de troubles mentaux. « Au Maroc, un jeune sur cinq souffre de troubles mentaux, et dans la moitié des cas les troubles ont débuté à l’âge de 14ans ». En déclarant ce triste constat, mercredi dans son discours inaugural de la 2ème rencontre sur la santé scolaire et universitaire, Houcine El Ouardi a fait sensation parmi une assistance où pourtant se comptaient de nombreux médecins. Les chiffres sont têtus et ceux de l’OMS ont, en plus de l’avantage d’être objectifs, celui d’être corroborés par les études internes. Elles établissent ces études, que 48,9 pc des plus de 15 ans sont atteints de troubles mentaux, plus ou moins graves, et que cela est dû à un monde de vie malsain comme la malnutrition et l’inactivité.

– Les dépenses fiscales affectent le système au Maroc : les exonérations dérangent Idriss Azami. Dans un entretien accordé à ALM, Idriss Azami Al Idrissi, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances chargé du budget, parle de la polémique sur l’article 145 bis de la loi de finances 2014. Le ministre a, dans ce sens, réitéré la détermination du gouvernement de lutter contre la fraude fiscale, pour faire en sorte que la législation fiscale s’applique de manière juste et équitable et que tout un chacun contribue à l’effort national en fonction de ses capacités contributives.

L’ECONOMISTE:.

– PME : le pack CGEM. Deux études de la confédération patronale seront présentées, ce vendredi 28 mars. L’une porte sur la compétitivité et l’autre sur le modèle de partenariat grandes entreprises-PME. Le patronat, qui a tenu son conseil d’administration jeudi 27 mars, veut développer les affaires entre les grandes entreprises et les PME, qui constituent un levier d’amélioration de la compétitivité du tissu économique. Le Confédération qui a passé en revue plusieurs schémas de partenariat, recommande la formule des accords et des contrats « grandes entreprises/PME » sans pour autant écarter les autres. Ce dispositif à moindre coût est jugé facile à déployer et à généraliser pour les deux parties.

– La sidérurgie face à une grande épreuve. En décrochant son bouclier de défense commerciale, les opérateurs réunis sous la bannière de l’Association des sidérurgistes du Maroc se sont engagés à se restructurer d’ici 2017. Un plan d’action a été remis au département du Commerce extérieur qui devra en suivre l’exécution pas à pas. Tous se passe à l’heure où le marché mondial vit un tournant sous domination chinoise avec un surplus de production de 330 millions de tonnes. Aussi, les analystes sont pessimistes : pas de croissance virevoltante, baisse des prix, de rentabilité…Même les restructurations lancées à l’international vont encore durer sans grand résultat. C’est dans ce contexte très agité que la filière doit faire ses preuves.

LIBERATION:.

– Asile et immigration: deux avant-projets de loi présentés à Rabat. La troisième rencontre avec la société civile dédiée à la nouvelle politique d’immigration et d’asile s’est tenue hier après-midi, à Rabat. Anis Birou, ministre des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, devait partager avec des représentants d’une cinquantaine d’associations, l’état d’avancement de la mise en œuvre de la nouvelle politique de migration et dans laquelle sont également impliqués le CNDH et la délégation interministérielle des droits de l’Homme.

– Les blouses blanches voient rouge. Après plus d’un mois de boycott des cours et des stages, et en l’absence de toute mesure appropriée de la part du ministère de la Santé, le comité national de coordination des infirmiers, des étudiants et lauréats des instituts de formation des cadres de la santé (CNC) a organisé une conférence de presse, jeudi à Rabat, pour faire part à l’opinion publique des derniers développements de son dossier revendicatif et exposer les différents modes de contestation auxquels il compte recourir, y compris la marche nationale, prévue le samedi 29 mars à Rabat. La revendication première des infirmiers et des étudiants et lauréats des instituts de formation des cadres de la santé porte sur la mise en place d’un cursus de formation LMD (Licence-Master-Doctorat).

AL HARAKA:.

– Hilale: Le Maroc accorde une attention particulière à l’évolution de la situation au Mali. Le Maroc accorde une attention particulière à l’évolution de la situation politique et sécuritaire au Mali, a affirmé mercredi à Genève l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale. S’exprimant lors du débat interactif avec l’expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme au Mali, le diplomate marocain a réaffirmé la solidarité totale du Royaume avec ce pays frère qui a fait face à une crise sans précédent dans son histoire.

AL MOUNAATAF:.

– L’ISESCO dénonce les propos racistes du chef du parti pour la liberté de l’extrême droite envers les Marocains résidant aux Pays-Bas. L’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a fortement dénoncé les propos racistes du chef du parti pour la liberté de l’extrême droite (PVV), Geert Wilders, appelant à diminuer le nombre de marocains résidant aux Pays-Bas. Ces propos ont suscité l’indignation de la communauté musulmane en Europe et une vague de critiques au sein du gouvernement néerlandais et même du PVV.

– 25pc des femmes des pays de la méditerranée sont au chômage (Sijilmassi). Le secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM) Fathallah Sijilmassi, a affirmé, mercredi à Barcelone, que 25 pc des femmes des pays de la méditerranée sont au chômage. S’exprimant lors la conférence internationale initiée sous le thème « Autonomisation socioéconomique des femmes dans la région euro-méditerranéenne: Le progrès par les projets » (Barcelone 26 et 27 mars), M. Sijilmassi a indiqué que malgré ce constat, le taux des femmes actives a enregistré une évolution annuelle de 0,17 pc. Il a souligné que les femmes méditerranéennes perçoivent en moyenne des salaires plus bas que les hommes avec des taux allant de 30 à 40 pc.

BAYANE AL YAOUM:.

– M. El Guerrouj à appelle à la mobilisation pour la réussite du dispositif d’orientation scolaire et professionnelle et du projet de baccalauréat professionnel. Le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Abdelâdim El Guerrouj, a appelé, jeudi à Rabat, à une forte mobilisation des délégations régionales de la formation professionnelle pour garantir le succès du nouveau dispositif d’information et d’orientation scolaire et professionnelle et du projet de baccalauréat professionnel. Intervenant à l’ouverture de la rencontre annuelle avec les délégués régionaux de la formation professionnelle, El Guerrouj a affirmé que les délégations régionales, au regard de leur rôle fondamental dans l’élaboration de la politique nationale en matière de formation professionnelle et d’évaluation de son rendement, se doivent d’accompagner la mise en œuvre de ces deux projets lancés par le ministère dans un cadre de synergie et de complémentarité entre les départements de l’Education nationale et de la Formation professionnelle.

– Le volume surexploité des ressources en eaux souterraines atteint actuellement 1 milliard de m3 par an (ministre). Le volume surexploité des ressources en eaux souterraines atteint aujourd’hui 1 milliard de m3 par an, entrainant la baisse quasi-généralisée des niveaux piézométriques au niveau des principales nappes du pays et la réduction des débits, voire l’assèchement des sources, a affirmé, mercredi à Skhirat, la ministre déléguée chargée de l’eau, Charafat Afilal. « Les ressources en eaux souterraines sont confrontées depuis plusieurs décennies à la surexploitation et la dégradation de leur qualité. Le volume surexploité aujourd’hui est de l’ordre de 1 milliard de m3 par an », a déploré la ministre, qui intervenait à l’ouverture de l’atelier national sur la gestion des eaux souterraines.

– Hausse de 5,4 pc de la circulation autoroutière au Maroc sur l’ensemble du réseau en 2013 (ministère). La circulation autoroutière au Maroc a connu une croissance de plus de 5,4 pc sur l’ensemble du réseau en 2013, indique le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique. Les recettes de péage ont crû de 7 pc pour s’établir à 2,27 milliards de dirhams (MMDH), selon un communiqué publié au terme de la réunion, mercredi, du conseil d’administration de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), sous la présidence du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Baisse de 60,1 pc des flux d’IDE à fin février 2014. Les flux des investissements directs étrangers (IDE) ont atteint 4,106 milliards de dirhams (MMDH) à fin février 2014, contre 10,278 MMDH un an auparavant, soit une baisse de 60,1 pc, selon l’Office des changes. Cette évolution est attribuable à la régression de 57,4 pc des recettes d’IDE et de 38,2 pc des dépenses liées à ces investissements durant cette période, précise l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs à fin février 2014.

– Chabat aggrave les problèmes de Benkirane. L’UGTM a décidé de grossir les rangs du front syndical UMT-CDT-FDT pour la marche de protestation prévue le 6 avril à Casablanca. Sa participation risque de donner des cheveux blancs au gouvernement, car elle va ramener derrière elle tout le poids de l’Istiqlal.

– Le Maroc condamne devant le CDH les mesures unilatérales prises par Israël à Al-Qods occupée. Le Maroc a condamné, devant le Conseil des droits de l’Homme (CDH) à Genève, les mesures unilatérales prises par les autorités israéliennes à Al-Qods occupée, affirmant que ces démarches risquent de torpiller le processus de paix au Proche-Orient. « Ces mesures sont nulles et non avenues en vertu du droit international, représentent une dangereuse transgression au droit international humanitaire et aux droits du peuple palestinien et minent les efforts internationaux visant à relancer le processus de paix sur la base de la solution de deux Etats », a déclaré l’ambassadeur représentant permanant du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– PJD: des membres du SG s’insurgent contre Benkirane. Lors d’une réunion tenue jeudi, des membres du secrétariat général du parti de la lampe ont dénoncé « la lenteur et l’hésitation » d’Abdelilah Benkirane dans le traitement de certains dossiers, notamment ceux relatifs à la réforme de la Justice et de l’Administration. Ils ont également appelé à « plus de transparence » dans les questions à caractère social.

– Le CGEM dresse la feuille de route pour l’instauration d’un modèle de partenariat entre les grandes entreprises et les PME. L’objectif étant d’instaurer des partenariats entre 500 grandes entreprises et 7.000 PME. Selon cette feuille de route, un quota de 20 pc minimum de commandes publiques et privées serait accordé aux PME.

AL KHABAR:.

– Le nombre total des fonctionnaires de l’Etat se situe au-dessus de 860.000. Selon des statistiques annoncées mercredi à Rabat lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du plan d’action 2014-2016 du ministère délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, ce chiffre comprend 521.553 fonctionnaires des différents départements ministériels, 190.442 des établissements publics, alors que les collectivités locales comptent plus de 150.000 fonctionnaires.

– Licenciement des enseignants grévistes: Belmokhtar fait marche arrière. Le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, a cédé face à la pression des cinq syndicats les plus représentatifs et a annulé sa décision concernant le licenciement des enseignants grévistes.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Le bras de fer entre les boulangers et le gouvernement perdure. Les professionnels de la boulangerie et de la pâtisserie menacent de recourir à des mesures d’escalade si le gouvernement refuse d’ouvrir un dialogue sur leurs revendications. Le président de la Fédération nationale des boulangers et des pâtissiers du Maroc (FNBPM), Houcine Azaz, a souligné que le premier jour de la grève (mené par la Fédération) a connu un grand succès malgré les manœuvres du gouvernement.

– El Yazghi: le Maroc n’a pas à recevoir de leçons en matière des droits de l’Homme, surtout de ceux qui ne sont pas aptes pour en parler. L’ancien premier secrétaire de l’USFP, Mohamed El Yazghi, a affirmé que le Maroc n’a pas à recevoir de leçons en matière des droits de l’Homme, surtout de ceux qui ne sont pas aptes pour en parler, soulignant dans un entretien, que le Royaume a acquis une grande crédibilité auprès de la communauté internationale et n’a rien à cacher, contrairement à l’Algérie qui évoque ces droits, alors qu’elle continue à les violer sur son sol, notamment dans les camps de Tindouf.

ASSABAH:.

– Mezouar soumis à une fouille minutieuse à l’aéroport Charles de Gaulle. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar a été soumis à une fouille minutieuse à l’aéroport Charles de Gaulle lors de son retour de la Haye aux Pays-Bas où il avait représenté le Maroc au 3ème sommet sur la sécurité nucléaire. Selon des sources diplomatiques, la police s’est conduite de façon inconvenante avec le ministre marocain en le faisant passer sous un scanner corporel, sans ceinture ni chaussures. Les services de sécurité ont également fouillé avec minutie sa valise et tous ses effets personnels.

– Louardi: 14 pc des élèves de 13 à 15 ans ont tenté de se donner la mort. Le ministre de la santé, El Houssaine Louardi, a affirmé mercredi que 16 pc des élèves de 13 à 15 ans sont des fumeurs, alors que 14 pc de cette catégorie de population ont tenté de se suicider une ou plusieurs fois. S’exprimant à l’ouverture de la 2ème rencontre nationale sur la santé scolaire et universitaire et la promotion de la santé des jeunes, Louardi a également indiqué que 20 pc d’enfants et de jeunes au Maroc souffrent de troubles psychiques et la moitié des cas de troubles débutent à l’âge de 14 ans.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration a indiqué mercredi lors d’une rencontre de presse que les dépenses de personnel s’élèvent à 103, 7 milliards de dirhams contre 98 milliards de dirhams pour l’année 2013. S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du plan d’action 2014-2016, Moubdii a expliqué cette hausse par le nombre élevé des fonctionnaires de l’Etat, qui se situe au-dessus de 860.000.

– Selon des sources informées, le parquet du tribunal de première instance de Casablanca a décidé de poursuivre Karim Zaz, ancien DG de Wana, actuellement en détention préventive. Faux et usage de faux, Fraude, détournement telles sont, entre autres, les charges retenues contre lui.

AL ALAM:.

– Bekkali pointe du doigt le contrat de Massar. S’exprimant lors de la session du conseil provincial du Parti de l’Istiqlal qu’il a présidée récemment à Kénitra, Abdellah Bekkali, membre du comité exécutif du parti a affirmé qu’il ne s’embarquerait pas dans une polémique avec qui que ce soit, mais « en tant que membre parlementaire je suis résolu à savoir comment le marché du programme Massar a été passé entre le ministère de l’Education nationale et une société française en faillite ».

– Le centre marocain des droits de l’homme et l’association « droit du malade en premier lieu » ont organisé jeudi deux sit-in de protestation: le premier devant le siège du ministère de la Santé et le deuxième devant celui du ministère de la Justice et des libertés. Les deux organisations veulent exprimer leur solidarité avec les victimes d’erreurs médicales et dénoncer l’attitude des conseils régionaux relevant de l’Ordre national des médecins qu’elles soupçonnent de ne pas avoir entrepris des enquêtes sérieuses et diriger des poursuites contre les coupables.

SAHIFAT ANNAS:.

– La Chambre des conseillers s’attaque à l’absentéisme des parlementaires. Au cours de ses récentes réunions, le Bureau de la Chambre des conseillers a examiné un ensemble de formules visant à réprimer les conseillers parlementaires qui s’absentent sans motif lors des séances publiques de la Chambre et des réunions des commissions. Le Bureau a décidé d’écrire aux présidents des commissions pour leur demander la liste des conseillers qui s’absentent de façon permanente. Il a aussi pris la décision d’écrire aux présidents des groupes pour avertir les conseillers qui manquent sans motif aux réunions sous peine de recourir aux procédures contenues dans le règlement intérieur de la Chambre.

– Athmoun: la CPM doit être présente dans les négociations entre le Maroc et l’UE. Dans une déclaration au journal, Abderrahim Athmoun, coprésident de la commission parlementaire mixte Maroc-UE (CPM), a affirmé que la 6e réunion de la CPM à Dakhla (24-27 mars) a été l’occasion de mettre l’accent sur la nécessité que la commission prenne part à toutes les négociations et rencontres entre le Maroc et l’Union européenne. La réunion a été un message politique fort avant les élections européennes prévues le 25 mai prochain, a-t-il estimé.

BAYANE AL YAOUM:.

– Daoudi supprimerait les notes éliminatoires. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres Lahcen Daoudi a déclaré que son département allait prochainement prendre deux décisions tant attendues par les étudiants, précisant que la note éliminatoire aux examens sera annulée et tous les étudiants auront la possibilité de passer la session de rattrapage.

– Saad Dine El Othmani, président du Conseil national du PJD, a affirmé que les grandes avancées et réalisations en matière des droits de l’homme au Maroc témoignent de l’engagement résolu du Maroc sur ce chantier, mais l’instrumentalisation de cette question pour porter atteinte à l’intégrité territoriale et à la souveraineté du Royaume est une ligne rouge pour l’ensemble des Marocains. « Nul ne peut contester les grands efforts menés par le Maroc pour la consécration des droits de l’homme qui fait l’objet d’une reconnaissance unanime »,

AL MASSAE:.

– Marche ouvrière du 6 avril: le syndicat de Chabat décide de défiler avec les trois autres centrales. L’UGTM a rejoint les centrales syndicales (UMT, CDT et FDT) qui comptent organiser une marche de protestation le 6 avril prochain à Casablanca pour dénoncer la dégradation de la situation sociale et économique de la classe ouvrière. Le syndicat de Chabat a justifié cette décision par la poursuite de l’érosion du pouvoir d’achat.

– Les ministres menacés de perdre leur pouvoir discrétionnaire dans les nominations aux fonctions supérieures. S’exprimant lors d’une conférence de presse, mercredi, le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration Mohamed Moubdii a indiqué que la loi portant sur les nominations aux fonctions supérieures serait amendée suite aux lacunes constatées dans le texte actuel. Moubdii a en outre fait état d’un débat engagé sur le pouvoir discrétionnaire du ministre et la composition des commissions chargées de sélection des candidats.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Rachad Bouhlal présente devant le « Chicago Council on Global Affairs » la vision de SM le Roi pour les relations avec l’Afrique. L’ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal, a présenté devant le « Chicago Council on Global Affairs » la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour les relations avec l’Afrique, à la lumière de la dernière tournée Royale dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. Intervenant devant un parterre de responsables politiques, de représentants de la société civile et du monde des affaires, le diplomate marocain a ainsi détaillé les différentes étapes de la tournée Royale en Afrique, qui avait mené le Souverain au Mali, en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Gabon, indique un communiqué de l’ambassade du Maroc à Washington.

– La réforme de la justice militaire, un » progrès majeur ». Le président de la Délégation Maghreb au Parlement européen, Pier Antonio Panzeri, a qualifié de « progrès majeur » la réforme de la justice militaire décidée par le Maroc. « Il convient de souligner les derniers développements positifs concernant la justice militaire au Maroc, qui constitue un progrès majeur », a dit l’eurodéputé italien, qui s’exprimait devant une réunion de la délégation pour les relations avec les pays du Maghreb et de l’Union du Maghreb arabe, la dernière de l’actuelle législature.

AL ASSIMA POST:.

– Maroc/UE: le rapport sur la mise en œuvre de la PEV salue les efforts déployés par Rabat en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, la lutte contre le terrorisme et la parité. L’Union européenne a salué dans son rapport annuel sur la mise en œuvre de sa politique de voisinage (PEV) les efforts déployés par Rabat en matière de lutte contre le blanchiment d’argent, la lutte contre le terrorisme et la parité. Le rapport souligne cependant que la mise en application des engagements inscrits dans la réforme constitutionnelle de 2011 progresse lentement malgré les démarches positives relatives à la politique d’immigration et la justice militaire

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *