Revue de presse marocaine du 27/03/2014

0 commentaires, 27/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 27 mars:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Discours adressé par le Souverain aux participants au 25è sommet arabe à Koweït City. Engagement du Maroc à soutenir les efforts américains visant à promouvoir la paix au Proche-Orient. SM le Roi Mohammed VI: « L’initiative de paix arabe demeure une proposition réaliste pour l’instauration d’une paix globale ». Le Souverain souligne le souci du Maroc de voir le Conseil de coopération du Golf (CCG) continuer à être un modèle dans le processus d’intégration arabe régionale. SM le Roi appelle la communauté internationale à assumer pleinement toutes ses responsabilités vis-à-vis de la situation grave en Syrie.

– L’Etat d’Antigua et Barbuda réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc. Le Premier ministre et ministre des Affaires étrangères d’Antigua et Barbuda, Winston Baldwin Spencer, a exprimé, lundi à Rabat, le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc. Dans un communiqué de la Chambre des représentants, Spencer a également salué la dynamique qui marque les relations entre les deux pays, en particulier après la signature, en 2012, de la feuille de route du programme de coopération bilatérale dans divers domaines.

AL BAYANE:.

– La croissance économique autour de 3 pc en 2014. 2014 serait moins porteuses que 2013. En tout cas, dans une conjoncture internationale tumultueuse, la croissance économique au Maroc se situerait entre 2,5 pc et 3,5 pc en 2014, selon Bank Al-Maghrib. Les hypothèses favorables retenues dans les prévisions semblent compromises. La croissance des activités non agricoles est loin de compenser la baisse de la valeur ajoutée du secteur primaire, marquée par une production céréalière moyenne aux alentours de 70 millions de quintaux.

– Grève des boulangeries-pâtisseries: un impact loin d’être significatif. L’appel à la grève lancé par la Fédération nationale des boulangeries et des pâtisseries du Maroc a accusé un faible taux de participation. La quasi majorité des boulangeries pâtisseries est restée ouverte et en pleines activités. Mis à part quelques unités qui ont décidé de fermer et de répondre favorablement au débrayage, l’offre en pain n’a pas enregistré une réelle pénurie sauf pour le pain normal et la baguette. Les autres catégories de pain (pain semoule et pain complet) sont en quantités largement suffisantes. 

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– 1,2 MMDH investis en Afrique en 2013. Les investissements directs marocains en Afrique subsaharienne se sont élevés à 1,15 milliard DH en 2013, accaparant une large part des investissements engagés en Afrique, soit une moyenne de 97,8 pc. La Côté d’Ivoire est la première destination prisée par les Marocains, détrônant ainsi le Cameroun et le Mali. La ventilation observée entre 2012 et 2013 démontre sur le sol ivoirien des parts respectives de 52,1 et 36,7 pc des investissements directs marocains en Afrique. Le secteur bancaire reste le pôle le plus dominant remportant une part de 56,3 pc en 2013.

– Conseil de la ville de Casablanca: les sociétés de développement local divisent les élus. L’examen de la création des sociétés locales de développement à Casablanca sautent de l’ordre du jour du conseil de la ville d’aujourd’hui. Et pour cause, la majorité et l’opposition trouvent que ces projets ne sont toujours pas clairs. Face à cette situation, le maire de la ville Mohamed Sajid a décidé de renvoyer ces points à la prochaine session du conseil. Car au moment où l’Istiqlal (opposition) demande plus de documents et de précision sur ces projets, le PJD (majorité) craint de vider le conseil de la ville de ses compétences. De même, les enjeux semblent être très importants autour de ces sociétés locales de développement.

L’OPINION:.

– Affaire des plaintes en France contre la DGST : le Maroc contre-attaque. Le ministre de l’Intérieur du Royaume du Maroc, agissant au nom de l’Etat marocain, a chargé des avocats de déclencher des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs de plaintes, mettant en cause de hauts responsables marocains pour des allégations de torture qu’ils savaient inexactes. Dans la plainte déposée, ce mardi, entre les mains du Procureur de la République auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris, le ministre de l’Intérieur dénonce la manipulation grossière tentée par des individus ayant fait l’objet de condamnations, liées notamment à des faits avérés d’escroqueries et de trafic international de stupéfiants, et prononcées par les juridictions marocaines compétentes, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Le ministre, poursuit le communiqué, dénonce également « la complicité d’une association française connue pour son parti-pris flagrant et actif contre l’intégrité territoriale du Maroc ».

– Au premier jour de la grève des boulangers : le pain n’a pas manqué. Le risque de pénurie de pain pendant les 48 heures de grève décrétée par la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie semble écarté. C’est en tout cas le constat fait par L’Opinion à Rabat et ses régions. Que ce soit dans le centre-ville ou dans les quartiers périphériques, le mouvement de grève est peu suivi, pour ne pas dire ignoré, par les boulangers non affiliés à ladite Fédération. Quoique, apparemment convaincus de la légitimité des revendications, ces boulangers ne pouvaient se permettre le luxe d’un arrêt de production de deux jours.

LIBERATION:.

– La Guardia civil espagnole libère une petite fille marocaine kidnappée en Bolivie. Nada, une fille marocaine de 10 ans, a été libérée en Bolivie dans une opération conjointe entre la Guardia civil et la police catalane et bolivienne, a indiqué l’ambassade d’Espagne au Maroc dans une note d’information. Selon les informations fournies par l’ambassade du pays ibérique, la fille s’est rendue en voyage en août 2013 en Bolivie pour passer ses vacances en compagnie d’un voisin de la famille résidant à l’Hospitalet de Llobregat (Barcelone) et en qui ils avaient confiance. Depuis lors, elle avait disparu ainsi que la personne avec laquelle elle se trouvait.

– La loi 10-95 relative à l’eau sera mise au goût du jour. Le nouveau cadre législatif est presque finalisé et sera prêt en 2015, a annoncé un cadre du ministère délégué auprès du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargé de l’eau, lors d’un atelier national sur la gestion des eaux souterraines, organisé mercredi à Skhirat. Selon lui, il ne s’agit nullement d’une révision ou d’une modification mais plutôt d’améliorations apportées à certaines dispositions devenues désuètes.

L’ECONOMISTE:.

– Déficit : BAM confirme les prévisions. Détente en vue pour les liquidités? Bank Al-Maghrib (BAM) finalise avec le système bancaire le plan de financement dédié aux TPME et entreprises de taille intermédiaire. Un nouvel outil de financement destiné à soutenir les unités industrielles et les entreprises orientées export en difficulté. Reste maintenant pour le Groupement professionnel des banques (GPBM) et la Confédération patronale à définir les critères et les modalités d’attribution des crédits. Le fonds de soutien aux PME est annoncé pour le mois d’avril. Abdellatif Jouahri, wali de BAM, annonce également le démarrage de l’Observatoire de la PME. La décision de Bank Al-Maghrib de réduire de moitié le taux de la réserve monétaire et de la ramener à 2pc permettra aux banques de disposer de ressources supplémentaires de 8 milliards de dirhams pour financer l’économie.

– Priorités du gouvernement : la majorité tranche aujourd’hui. Les patrons de la majorité doivent trancher aujourd’hui sur les nouvelles priorités du gouvernement. La relance de l’économie occupe une place de choix. Ainsi, des mesures en faveur des PME et des TPE, l’accès au financement, l’accélération des investissements publics, etc. Le dispositif comprend la reprise du dialogue social et la politique de la main tendue à l’opposition. Cependant, des désaccords sur les grandes réformes comme le système des retraites ou la Caisse de compensation persistent.

AL HARAKA:. 

– Laenser met en relief le rôle « stratégique » des agences urbaines dans la mise en œuvre des projets de développement territorial. Les agences urbaines jouent, en tant qu’établissements publics, un rôle « stratégique » dans la définition et la mise en œuvre de la politique d’urbanisme et de développement territorial, a affirmé le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire national, Mohand Laenser. Le ministre, qui présidait lundi à Imouzzer le 11ème conseil d’administration de l’agence urbaine et de sauvegarde de Fès, a indiqué que le renforcement du réseau des agences urbaines au niveau national constitue l’un des piliers du programme gouvernemental, ce qui implique la consolidation du rôle de ces agences pour leur permettre de contribuer à la mise en œuvre des chantiers d’encouragement de l’investissement.

– Bruxelles: des experts internationaux dénoncent le silence épais qui recouvre les violations des droits de l’Homme à Tindouf. Des experts internationaux en droit et en relations internationales ont dénoncé, mardi à Bruxelles, l’opacité totale et le silence épais qui recouvrent les violations systématiques des droits humains les plus élémentaires dans les camps de Tindouf en Algérie. « Le problème essentiel des droits de l’homme dans la région se trouve dans les camps de Tindouf sur lesquels règne une inquiétante omerta », a lancé l’universitaire Christophe Boutin, vice-président de l’Association de promotion des libertés fondamentales, lors d’une rencontre sur la situation des droits de l’homme au Sahara, organisée au siège du Parlement européen.

AL MOUNAATAF:.

– SM le Roi appelle à faire de la Ligue arabe une « entité efficiente » capable d’accompagner les transformations dans le monde arabe. SM le Roi Mohammed VI a appelé à faire de la Ligue arabe une « entité efficiente » capable d’accompagner les transformations et les évolutions que connaît le monde arabe, dans une conjoncture marquée par la montée des tensions politiques, la détérioration de la situation économique et sociale et l’exacerbation du fanatisme, de l’extrémisme et du terrorisme. « Il est du devoir des Etats arabes de faire de la Ligue Arabe une entité efficiente, capable d’accompagner les transformations et les évolutions que connaît le monde arabe », a affirmé le Souverain dans un discours adressé au 25ème Sommet arabe qui se tient les 25 et 26 mars au Koweït.

– Algérie: Commentary Magazine met en garde contre l’intensification des activités d’AQMI dans les camps de Tindouf. La publication mensuelle américaine Commentary Magazine a mis en garde, dans sa dernière livraison, contre l’intensification des activités des recruteurs d’al-Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) dans les camps de Tindouf, avec la complicité des dirigeants du polisario, soutenus par le régime algérien. « L’Algérie soutient et abrite toujours le front polisario, dans les camps de Tindouf, dont l’existence devient obsolète, et qui sont devenus aujourd’hui des terrains de recrutement de prédilection pour Al-Qaeda au Maghreb Islamique », souligne l’auteur de cette analyse, Michael Rubin, chercheur à l’American Enterprise Institute et conférencier au « Naval Postgraduate School’s Center for Civil-Military Relations ».

RISSALAT AL OUMMA:.

– Déclarations anti-marocaines de Geert Wilders: le PAM interpelle le Parlement. Le groupe parlementaire du PAM a appelé à la tenue d’une réunion de la commission des Affaires étrangères, des frontières, des zones occupées et de la défense nationale à la Chambre des conseillers pour se pencher sur les propos haineux tenus par Geert Wilders, connu pour son islamophobie maladive et sa xénophobie, envers le peuple marocain en pleine campagne pour les élections municipales à La Haye. Le dirigeant du Parti de la liberté a demandé à ses partisans de voter « pour une ville avec moins de problème et, si possible, avec moins de Marocains ».

– FNBPM: les professionnels n’avaient plus d’alternative que la grève. Dans une déclaration au journal, le président de la Fédération nationale des boulangers-pâtissiers du Maroc (FNBPM), Houcine Azaz, a indiqué que les professionnels n’avaient plus d’alternative, mais de se mettre en grève face au refus du ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa, de mettre en application les dispositions du contrat-programme conclu avec le gouvernement précédent. Une source professionnelle a imputé l’échec de la grève au refus de certains professionnels d’observer le débrayage en raison des pressions exercées par certains responsables.

ATTAJDID:.

– Le ministre de l’Intérieur poursuit les auteurs de plaintes mettant en cause de hauts responsables marocains pour des allégations de torture inexactes. Le ministre de l’Intérieur du Royaume du Maroc, agissant au nom de l’Etat marocain, a chargé des avocats de déclencher des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs de plaintes, mettant en cause de hauts responsables marocains pour des allégations de torture qu’ils savaient inexactes. Dans la plainte déposée, ce mardi, entre les mains du Procureur de la République auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris, le ministre de l’Intérieur dénonce la manipulation grossière tentée par des individus ayant fait l’objet de condamnations, liées notamment à des faits avérés d’escroqueries et de trafic international de stupéfiants, et prononcées par les juridictions marocaines compétentes, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

– Le PNEEI permettra d’économiser 1,4 milliard de m3 d’eau d’irrigation par an. S’exprimant à l’ouverture de l’atelier national sur la gestion des eaux souterraines, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a indiqué que le plan national d’économie d’eau en irrigation (PNEEI), doté d’un budget de 37 milliards de dirhams, permettra d’économiser 1,4 milliard de m3 d’eau d’irrigation par an. Selon lui, le prolongement dudit plan jusqu’à 2030 « devrait réaliser une économie annuelle de 2,5 milliards de m3 ». Ce plan vise à moderniser les systèmes d’irrigation, à travers la reconversion à l’irrigation localisée d’une superficie de l’ordre de 550.000 ha à l’horizon 2020.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Sahara: camouflet du Polisario devant le parlement danois. Une victoire diplomatique pour le Maroc dans un pays scandinave. Le parlement danois a rejeté, hier, une proposition de loi, présentée le 23 janvier dernier par deux députés de l’Alliance rouge et verte (ARV) , visant à reconnaitre la prétendue « RASD ». Sept groupes parlementaires ont voté contre ce projet alors que l’ARV qui compte 12 sièges a, bien évidemment, soutenu le texte.

– FNBPM: le débrayage des boulangers est « un succès ». Dans une déclaration au journal, le président de la Fédération nationale des boulangers-pâtissiers du Maroc (FNBPM), Houcine Azaz, a indiqué que malgré toutes les tentatives gouvernementales pour la saboter, la grève des professionnels, qui se poursuit jeudi pour la deuxième journée, s’est taillé un vif succès avec un taux de participation dépassant les 90pc à Casablanca, où se trouve plus de 1.375 boulangeries modernes. *BAYANE AL YAOUM:.

– Le 25-ème Sommet arabe salue les efforts de SM le Roi pour préserver le statut juridique et le cachet arabe et islamique de la ville sainte d’Al Qods. La Déclaration finale ayant sanctionné mercredi les travaux de la 25ème session ordinaire du Sommet arabe de Koweït, a salué les efforts et les initiatives de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, afin de préserver le statut juridique et le cachet arabe et islamique de la Ville Sainte d’Al Qods Acharif.

– La CDT, la FDT et l’UMT, dans une déclaration commune : « Le dialogue demeure le seul moyen pour traiter les revendications sociales de la classe ouvrière ». Les trois centrales syndicales ont affirmé que la marche ouvrière prévue le 6 avril prochain vise à protester contre la dégradation de la situation sociale et économique de la classe ouvrière et de l’ensemble des salariés et à défendre leurs intérêts économiques, sociaux et civils.

SAHIFAT ANNASS:.

– El Yazami appelle à mettre en place l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination. Le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, qui était mardi l’invité du Forum de la MAP, a appelé à mettre en place l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination créée en vertu des articles 19 et 164 de la Constitution et à mettre en œuvre le plutôt possible l’avis du CNDH à cet égard.

– La Chambre des conseillers veut acquérir de nouvelles voitures malgré la politique d’austérité annoncée par le gouvernement pour la rationalisation de la gestion du parc automobile de l’Etat. Le bureau de la Chambre des conseillers a décidé, lors de sa réunion tenue le 10 mars, de demander aux services gouvernementaux d’allouer des fonds supplémentaires à la Chambre pour acquérir de nouvelles voitures.

AL ASSIMA POST:.

– L’Etat compte plus de 860.000 fonctionnaires. Le nombre total des fonctionnaires de l’Etat se situe au-dessus de 860.000, selon des statistiques annoncées mercredi à Rabat lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du plan d’action 2014-2016 du ministère délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Bank Al Maghrib réduit la réserve obligatoire à 2 pc pour faire face aux besoins de liquidités. Bank Al-Maghrib a décidé de réduire le taux de la réserve monétaire de 2 points pour le ramener à 2 pc, afin de faire face aux besoins de liquidité, a annoncé, mardi à Rabat le gouverneur de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri. « Vu la persistance de besoins importants de liquidité sur le marché monétaire, le conseil a décidé de réduire le taux de la réserve monétaire de 2 points pour le ramener à 2 pc », a expliqué Jouahri lors de la réunion trimestrielle de la Banque centrale, précisant que cette baisse permettra au système de récupérer 8 milliards de dirhams (MMDH).

– Les collectivités locales comptent presque le tiers des fonctionnaires de l’Etat. Les collectivités locales comptent 150.000 fonctionnaires, selon une source au sein de la direction générale des collectivités locales. La même source a indiqué que le projet de départ volontaire relatif à ces fonctionnaires est en stand-by en raison d’un problème de financement étant donné que la mise en œuvre de sa première partie nécessite plus d’un milliard de dirhams, ajoutant que la masse salariale des fonctionnaires des collectivités locales constitue plus de 51pc de l’ensemble des budgets de ces collectivités.

AL KHABAR:.

– La 5e édition du programme Injaz profitera à quelque 24.400 étudiants. La 5e édition du programme Injaz (2013-2014) qui ambitionne de faciliter l’accès des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’enseignement, profitera à près de 24.400 étudiants à partir du 28 mars courant, avec un budget estimé à 88 millions de dirhams (MDH), a annoncé, mardi à Rabat, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Le ministre a précisé que « près de 24.400 étudiants, toutes filières de l’enseignement supérieur public confondues, bénéficieront de cette 5e édition, qui se démarquera des précédentes par un enrichissement de l’offre qui comprendra désormais des tablettes ».

– Hakim Benchemass réclame la légalisation du cannabis. Dans une rencontre tenue récemment avec un groupe de journalistes, le président du groupe PAM à la Chambre des conseillers, Hakim Benchemass, a réclamé la légalisation du cannabis, affirmant que son parti n’a jamais cherché à exploiter la situation des cultivateurs poursuivis en justice pour des fins politiciennes.

AL ALAM:.

– L’UGTM exhorte ses militants à participer à la marche ouvrière prévue le 6 avril. Dans un communiqué, l’UGTM a déclaré son soutien à la marche ouvrière que comptent organiser l’UMT, la FDT et la CDT le 6 avril prochain, appelant tous ses militants à participer massivement à cette manifestation de protestation.

– Yasmina Baddou prônée par Louardi. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a déclaré qu’il n’est pas devenu ministre pour « fouiller les dossiers », témoignant son estime à l’ancienne ministre de la Santé et au Parti de l’Istiqlal auquel elle appartient. Fournissant des explications au cours d’une réunion de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, Louardi a précisé qu’il n’avait jamais accusé qui que ce soit, soulignant que Yasmina Baddou, ministre de la Santé au gouvernement El Fassi, a « fourni de grands services et géré un secteur qui revêt une extrême sensibilité ».

ASSABAH:.

– Louafa: la grève de pain peut réussir à Paris. Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Louafa a minimisé l’impact de la grève qu’observe mercredi jeudi la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc (FNBPM). « Ce genre de grève peut produire les effets escomptés à Paris, par exemple, où la majorité des femmes travaillent, mais au Maroc c’est différent car notre culture est différente », a expliqué Louafa.

– Marché de travail en milieu urbain: 32.000 emplois disparus au 4ème trimestre 2013. Le gouverneur de Bank Al -Maghrib, Abdellatif Jouahri, a indiqué mardi que la lenteur de la croissance non agricole en 2013 n’a pas manqué d’impacter le marché du travail en milieu urbain qui a enregistré une perte de quelque 32.000 emplois au quatrième trimestre. Jouahri, qui s’exprimait lors de la réunion trimestrielle de la Banque centrale, a d’autre part estimé que la croissance économique devrait se situer entre 2,5 et 3,5pc au lieu de 4,8 enregistré en 2013.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Les Marocains auraient besoin de 3 millions de logements en 2024. Le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire national Mohand Laenser a déclaré que le Maroc aurait besoin de 3 millions de logements à l’horizon de 2024 et que le déficit serait de plus de 800.000 unités en raison de l’augmentation de la population prévue à 45 millions d’habitants à cette époque. S’exprimant mercredi au cours d’une réunion de la commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, Laenser a appelé les agences urbaines à s’adapter avec les changements régionaux dans les secteurs de l’aménagement et de l’urbanisme et créer des institutions qui réagirait avec diligence aux exigences spatiales.

– Louardi: un texte sur la procréation médicalement assistée (PMA) va bientôt voir le jour. Le ministre de la santé, El Houssaine Louardi, a indiqué mardi qu’un projet de loi sur la procréation médicalement assistée (PMA) est dans une phase avancée de préparation, précisant qu’il a fait l’objet de consultations avec les instances professionnelles et qu’il serait bientôt mis en délibération en conseil du gouvernement. Louardi, qui s’exprimait lors d’une réunion de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, a affirmé que ce projet répond à la nécessité de protéger la progéniture contre les graves maladies et fixe les conditions qu’il faudrait remplir pour avoir accès à la PMA. Le texte vise également à consacrer les principes du respect de la vie et de la sécurité physique et psychique du couple et du bébé.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Nouvelles priorités du programme gouvernemental. La nouvelle version du programme du gouvernement vise notamment la poursuite de l’édification institutionnelle et l’émergence industrielle. Le programme ambitionne également de renforcer le secteur social par le lancement d’une stratégie nationale de l’emploi, l’amélioration de la qualité et la généralisation de l’enseignement, la facilitation d’accès aux services publics et l’appui à la diversité culturelle dans le Royaume.

– Le Maroc en bonne position pour exploiter les opportunités d’investissement en Afrique. L’Institut Thomas More, un think-tank européen indépendant basé à Bruxelles et Paris, a estimé mardi que le Maroc, à travers Casablanca Finance City (CFC), est bien positionné pour exploiter les nombreuses opportunités d’investissement en Afrique et participer au boom financier africain qui se profile. Au moment où l’Afrique doit faire face aux immenses questions posées par son développement, le Maroc, au travers de CFC, a choisi de relever le défi en cherchant à s’imposer comme le hub financier dont le continent a besoin, note l’Institut dans une analyse.

AL MASSAE:.

– SM le Roi Mohammed VI appelle à immuniser davantage le Conseil de coopération du Golfe (CCG). Dans un discours adressé aux participants au 25ème Sommet arabe, SM le Roi Mohammed VI a appelé à immuniser davantage le Conseil de coopération du Golfe (CCG) pour lui permettre de relever les défis conjoncturels passagers auxquels il pourrait être confronté, relevant toutefois que la région maghrébine n’a pas encore atteint l’intégration à laquelle elle aspire. Le Souverain a également souligné le « le souci » du Maroc de voir le CCG continuer à être un modèle dans le processus d’intégration arabe régionale.

– Benkirane tourne à la banque mondiale pour un nouvel emprunt. Selon des sources de la Banque mondiale, le Maroc cherche à conclure un nouvel accord avec la Banque mondiale afin de bénéficier d’un emprunt de plus de 3 milliards de dollars durant la période 2014-2017. L’objectif serait d’améliorer la compétitivité de l’économie marocaine, accélérer la croissance et améliorer les prestations sociales.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *