Revue de presse marocaine du 26/08/2013

0 commentaires, 26/08/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 26 août:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB
– Dialogue social: Et si la solution passait pas un dialogue national sur les grands contrats sociaux ? Le gouvernement, les syndicats et le patronat n’arrivent pas à relancer le dialogue social qui semble piétiner depuis 2012, instillant un climat de défiance dans les rapports entre les trois protagonistes. L’organisation d’Assises du Dialogue national sur les grands contrats sociaux que préconise le Conseil économique, social et environnemental participe de la volonté de contribuer à la promotion de la paix sociale. En attendant la réaction du gouvernement à cette proposition, le patronat tout comme les syndicats redoutent qu’un tel rendez-vous soit encore une fois une occasion pour faire des déclarations d’intention sans lendemain.

– Accident de la circulation: Rabbah promet de déployer tous les moyens matériels et logistiques pour lutter contre l’insécurité routière. Tous les moyens matériels et logistiques seront mobilisés incessamment pour lutter contre l’insécurité routière qui s’est aggravée durant le mois courant, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah. Dans la foulée des accidents tragiques, survenus durant le mois courant sur les routes nationales, il importe de pourvoir d’urgence de tous les moyens à même de combattre ce fléau, a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse en marge des travaux de la commission centrale de suivi des actions de contrôle et de l’application des sanctions.

– Consommation: M. Boulif exclut toute hausse des prix du pain et du gaz butane. Les prix du pain et des bonbonnes de gaz ne subiront aucune hausse, a affirmé le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, soulignant que « le gouvernement n’a pas l’intention jusqu’à présent d’augmenter les prix de ces produits ». « Les professionnels ne peuvent augmenter les prix de ces produits jusqu’à ce que le gouvernement le décide (…) et toute hausse sans avis ou décision du gouvernement est considérée comme une violation de la loi », a précisé M. Boulif.

LIBERATION:
– Le ras-le-bol du SDJ contre Ramid s’accentue. Le Syndicat démocratique de la justice (SDJ affilié à la FDT) a exprimé, de nouveau, son ras-le-bol de la politique suivie par le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid. Il a ainsi fustigé la manière avec laquelle le ministre a géré le mouvement des personnels du ministère. C’était une catastrophe, déclare Charifi Alaoui, membre du bureau national du SDJ, dans une déclaration à Libé. C’est la première fois dans l’histoire du ministère de la Justice que la liste du mouvement a été préparée de manière unilatérale, ajoute-t-il.

– Baisse généralisée de la production industrielle. Le constat est plus qu’alarmant: le secteur industriel prend eau de toutes parts face à la crise. Aucune branche industrielle n’arrive à résister, l’ensemble flanche. C’est ce qui ressort de l’enquête de Bank Al-Maghrib (BAM) relative au mois de juillet. L’enquête, publiée vendredi, précise qu’en effet, un industriel sur deux déclare une baisse de la production après l’avoir indiquée en hausse au cours du mois de juin, le solde d’opinion étant passé de 21 à -25. Et d’ajouter qu’en glissement annuel, la production aurait diminué selon 57pc des entreprises, rarement le taux d’utilisation des capacités à 69 pc après 72 pc le mois précédent.

L’OPINION:
– Enquête de Bank Al Maghreb: Evolution moins favorable de la production et des ventes industrielles en juillet. La production et els ventes industrielles auraient connu en juillet dernier une évolution moins favorable par rapport au mois précédent, selon une enquête de Bank Al Maghreb (BAM) publiée ce vendredi. Un industriel sur deux déclare une baisse de la production après l’avoir indiqué en hausse au cours du mois de juin, a précisé l’enquête de conjoncture dans l’industrie pour le mois de juillet, soulignant que le solde d’opinion étant passé de 21 à -25.

– Risques de voyage en Algérie en raison de la menace terroriste persistante : Le département d’Etat US renouvelle sa mise en garde. Le Département d’Etat US a renouvelé vendredi sa mise en garde aux ressortissants américains contre les risques de voyage en Algérie, en raison de la menace terroriste « persistante » et des risques de kidnapping dans ce pays. Le Département d’Etat exhorte les citoyens américains se rendant en Algérie à procéder à une évaluation minutieuse des risques à leur sécurité personnelle, en tenant compte du degré élevé de la menace terroriste et de kidnapping dans ce pays, lit-on dans une nouvelle alerte au voyage relative à l’Algérie, diffusée par la diplomatie américaine.

AUJOURD’HUI LE MAROC 
– Carburant: fini la contrebande. Le Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) indique que la région de l’Oriental est aujourd’hui approvisionnée de manière normale et régulière à travers 200 stations-services qui ont ouvert de nouveau leurs portes. Les professionnels louent l’efficacité des pouvoirs publics et les efforts fournis pour contrecarrer la contrebande massive de carburant en provenance d’Algérie. Le GPM assure que les volumes de stockage disponibles pour approvisionner la région de l’Oriental dépassent largement les besoins et qu’il n’y aura jamais de pénurie.

– Produits subventionnés: Possible intervention de l’Etat. Le gouvernement ne restera pas les bras croisés si les professionnels de la fabrication du pain et du conditionnement du gaz domestique exécutaient leurs menaces d’enchérissement de ces produits. C’est le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance qui a fait cette déclaration au cours d’un entretien accordé, au journal proche de son parti.

– Pays-Bas: Réduction des allocations des immigrants de retour à leur pays. Les veuves marocaines obtiennent gain de cause. Le tribunal de première instance d’Amsterdam a rendu justice aux veuves marocaines et turques ayant choisi de résider dans leurs pays d’origine. Le jugement rendu public le jeudi 22 août annule la décision du gouvernement néerlandais de réduire de 40 pc les allocations, décision que le tribunal a jugée contraire aux accords bilatéraux sur la sécurité sociale et aux conventions internationales et européennes .

L’ECONOMISTE 
– CNOPS: Trop de fraudes sur les analyses aux labos. Fini la prise en charge des dépenses de certains actes biologistes au profit des affiliés de la CNOPS. Depuis le premier juillet dernier, ces derniers doivent régler d’abord la facture en totalité et attendre leur remboursement par la suite par la caisse. Cette dernière a décidé donc de suspendre la formule du tiers payant pour certains actes biologistes mise en place depuis 2007. Une décision motivée suite à l’apparition d’un certain nombre de problèmes: gestion, fraude.

– Samir/GPM: La guerre s’intensifie. L’entrée sur le marché de la distribution de produits pétroliers d’un producteur-fournisseur, en l’occurrence le raffineur Samir, n’est pas du goût du Groupement des pétroliers du Maroc. Les distributeurs accusent le raffineur « d’ingérence ». Samir rétorque qu’aucune loi ne lui interdit de combiner raffinage et distribution.

AL BAYANE
– Validité et devenir du Groupe du progrès démocratique: Le PPS complètement rassuré par le Conseil constitutionnel. N’en déplaise à tous ceux qui lui en veulent depuis des mois et même dès le début de la législature 2012-2016, le PPS est complétement rassuré par le Conseil constitutionnel sur la validité et le devenir de son groupe, le groupe du progrès démocratique, qui continuera sa mission au parlement et au sein de la majorité parlementaire dans l’intérêt général du pays et du peuple. Par sa décision N 924/13 du 22 août 2013 sur la constitutionalité de la dernière version du règlement intérieur de la Chambre des représentants, le Conseil a, en quelque sorte, confirmé ce qu’il avait décidé au début de l’actuelle législature quand il avait débouté un groupe de l’opposition contestant la validité de la composition dudit groupe.

– Affaire des allocations des veuves marocaines: La justice néerlandaise annule la décision du gouvernement et ordonne une indemnisation à effet rétroactif. Le tribunal de première instance d’Amsterdam a ordonné l’annulation de la décision du gouvernement néerlandais de réduire de 40 pc les allocations des veuves marocaines et turques ayant choisi de résider dans leurs pays d’origine, jugée contraire aux accords bilatéraux sur la sécurité sociale et aux conventions internationales et européennes .

LE SOIR ECHOS 
– La crise politique perdure. Si le nouveau gouvernement tarde à voir le jour, c’est que le principal parti candidat (le RNI) n’entend pas entrer dans un nouveau cabinet pour remplacer l’Istiqlal dans les postes vacants. Le RNI exige une refonte globale de la majorité et un nouveau programme gouvernemental. Selon des dirigeants du parti de la lampe, le nouveau gouvernement devrait être nommé dans un délai maximal de 15 jours.

– Hausse du prix du lait: Les associations réagissent. La fédération nationale des associations des consommateurs au Maroc décide d’ester en justice contre les industriels du lait, qui ont augmenté le prix de ce produit. Le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance appelle ces producteurs à revenir sur cette hausse, appliquée sans l’accord du gouvernement.

AL ALAM
– Le règlement intérieur de la Chambre des représentants: Le Conseil constitutionnel décide de l’inconstitutionnalité de 45 articles. Par sa décision du 22 août 2013 sur la constitutionalité de la dernière version du règlement intérieur de la Chambre des représentants, le Conseil a également jugé que 95 articles sont conformes aux dispositions de la Constitution, alors qu’il a formulé des remarques sur 21 articles.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA
– L’Espagne assène des coups durs au Polisario. Le Polisario a reçu des coups successifs de la part de l’Espagne qui lui ont fait perdre son équilibre et l’ont empêtré dans un cafouillage. La visite historique du Roi d’Espagne Juan Carlos au Maroc a constitué le premier coup, suivi par la ratification de l’accord de pêche Maroc-UE. La décision de l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale espagnole, d’écouter pour la première fois les témoignages des victimes des violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf en est un troisième, qui a été suivi par la suspension de toutes les formes d’aide au Polisario.

– Les fonctionnaires tiennent tête à Benkirane. Les coordinations nationales des fonctionnaires publics ont déterminé la période entre 16 et 22 septembre pour mener toutes les formes de protestation nécessaires pour faire entendre leurs revendications concernant la régularisation de leur situation administrative à travers leur reclassement immédiat et sans conditions aux échelles correspondant à leurs diplômes universitaires

AL AHDATH AL MAGHRIBYA 
– Constitution du gouvernement Benkirane II: Blocage. La rencontre, tenue samedi entre Salaheddine Mezouar et Abdelilah Benkirane, n’a pas apporté d’éléments nouveaux à même de faire avancer les négociations vers la constitution de la nouvelle majorité gouvernementale. Selon une source proche de Benkirane, la rencontre s’est penchée sur des questions générales d’ordre politique et économique, dans une feuille de route claire qui pourrait faire progresser les consultations en cours.

– L’hécatombe sur les routes: Le ministère de l’Equipement et du Transport mobilise les moyens matériels et logistiques pour assurer la sécurité routière. Il importe de pourvoir d’urgence de tous les moyens à même de combattre ce fléau, a indiqué le ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah, dans une déclaration à la presse en marge des travaux de la commission centrale de suivi des actions de contrôle et de l’application des sanctions.

BAYANE AL YOUM 
– Parlement: Le Conseil constitutionnel donne raison au Groupe du progrès démocratique. Le conseil constitutionnel a promulgué une décision jugeant que le Groupe du progrès démocratique est créé conformément aux dispositions du règlement intérieur de la Chambre des représentants.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI 
– Le Maroc pourrait devenir le plus grand chantier de prospection du pétrole dans le monde. Des rapports médiatiques australiens ont indiqué, samedi, que le Royaume pourrait devenir, au cours des deux prochaines années, le plus grand chantier de prospection du pétrole dans le monde. Les sociétés d’exploration pétrolière devraient procéder l’année prochaine au fourrage de 8 puits pétroliers.

ASSAHRA AL MAGHRIBYA 
– Baisse de 9 pc des accidents de circulation en périmètre périurbain au cours du deuxième semestre 2013. Selon le ministère de l’Equipement et des Transports, le nombre d’accidents a atteint, durant cette période, 10.200 accidents ayant fait 1.385 morts.

ATTAJID 
– Chambre des représentants: Le Conseil constitutionnel déboute l’opposition et donne raison à Benkirane. Le Conseil constitutionnel a rejeté la requête de l’opposition sur la répartition égale du temps de parole du chef du gouvernement à la séance mensuelle des questions orales relatives à la politique générale. Le Conseil a ainsi rétabli au Chef du gouvernement la moitié du temps d’intervention à ladite séance.

RISSALAT AL OUMMA
– Dans l’attente du 5ème round, le compte à rebours commence pour l’entrée du RNI au gouvernement Benkirane II. Durant le 4ème round des négociations entre le président du RNI et le chef du gouvernement, tenu samedi dernier, Benkirane s’est montré compréhensible des visions et des propositions de Salaheddine Mezouar.

AL MASSAE 
– Coup dur pour le MP et l’Istiqlal: Le PPS maintient son groupe parlementaire. Par sa décision N 924/13 du 22 août 2013 sur la constitutionalité de la dernière version du règlement intérieur de la Chambre des représentants, le Conseil constitutionnel a validé la constitutionalité du Groupe du progrès démocratique et décidé que ses 20 députés doivent, constitutionnellement, demeurer au sein du groupe.

– Consultations en vue de la constitution de la nouvelle majorité: Mezouar resserre l’étau autour de Benkirane. Selon des sources proches des concertations entre le chef du gouvernement et le président du RNI, Salaheddine Mezouar a proposé, lors du 4è round des négociations tenue samedi dernier, la création d’un pôle financier conformément aux priorités du programme d’urgence. Par ailleurs, Mezouar aurait révélé au Bureau politique du parti de la colombe les portes-feuilles et la liste des ministrables.

– La chasse à la corruption: le gouvernement élabore une nouvelle stratégie. Dans un entretien, le ministre délégué chargé de la Fonction publique, Abdelâdim Guerrouj, indique que le gouvernement a lancé des appels d’offres pour recruter des experts en vue d’élaborer un diagnostic de la situation de la corruption et d’accompagner le gouvernement dans l’élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre ce fléau.

AL KHABAR 
– Répartition du temps de parole à la séance mensuelle des questions orales relatives à la politique générale: Le Conseil constitutionnel donne raison à Benkirane. Le Conseil constitutionnel a rejeté la requête déposée par les partis de l’opposition (PAM, USFP, RNI et l’UC) relative à la répartition égale du temps de parole à la séance mensuelle. Le Conseil a ainsi rétabli au Chef du gouvernement la moitié du temps d’intervention à ladite séance.

– Des fonctionnaires titulaires de diplômes universitaires se révoltent contre le gouvernement Benkirane. Des coordinations nationales des fonctionnaires publiques ont, dans un communiqué commun, accusé le gouvernement Benkirane de bafouer les acquis et les droits des fonctionnaires. Ces coordinations ont appelé à faire front commun pour faire entendre leurs revendications.

– La nomination d’Akhannouch au poste du ministre de l’Economie par intérim suscite un tollé au PJD. Certains dirigeants du parti de la lampe estiment que Driss Al Azami, ministre chargé du Budget, ou Najib Boulif, ministre chargé des Affaires générales, sont les mieux qualifiés pour assurer cette fonction.

AKHBAR AL YOUM AL MAGHRIBYA
– 4ème round des négociations pour la constitution de la nouvelle majorité: Mezouar présente sa proposition. Lors du 4ème round des négociations, tenu samedi entre le chef du gouvernement et le président du RNI, Mezouar, a présenté la proposition de son parti concernant la refonte du gouvernement. Les informations disponibles indiquent que le parti de la colombe a revendiqué notamment la fusion entre certains départements ministériels, notamment ceux de l’économie et des finances.

– Daoudi annonce 100.000 nouvelles bourses à la rentrée académique. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué que son département devrait octroyer 100.000 nouvelles bourses au profit des étudiants au titre de l’année universitaire 2013-2014, soit une hausse de 70 pc par rapport à 2012.

ASSABAH
– Le PPS maintient son groupe parlementaire. Le Conseil constitutionnel a, dans une décision promulguée jeudi dernier, validé la constitutionnalité du groupe du progrès démocratique. Le Conseil constitutionnel a, par ailleurs, stipulé que les députés ne peuvent pas changer leurs groupes parlementaires lors de la mi-législature conformément à l’article 61 de la Constitution qui interdit la transhumance parlementaire.

– Guerre des communiqués entre le SDJ et le ministère de la Justice et des libertés. Le Syndicat démocratique de la Justice (SDJ) a rejeté les accusations du ministère de la justice et des libertés sur sa position concernant la gestion, par le ministère, des mutations des fonctionnaires du secteur.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *