Revue de presse marocaine du 26/05/2014

0 commentaires, 26/05/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les journaux parus lundi 26 mai:.

AUJOURD’HUI LE MAROC:

– Le nouveau terminal 1 de l’aéroport Mohammed V ne verra pas le jour avant 4 ou 5 ans. Les premiers travaux avaient démarré en janvier 2009 puis ont été suspendus en 2010 pour des anomalies dans la conception initiale du projet avant de reprendre courant 2012. Aujourd’hui, il faudra tout raser et recommencer à zéro. Les travaux de rattrapage lancés par l’ancien directeur général de l’ONDA auraient coûté plus, mais sans pour autant résoudre le problème de conception. Initialement, le nouveau terminal 1 devait être opérationnel en décembre 2013. La date fut repoussée à décembre 2014. Aujourd’hui, tout semble indiquer qu’il ne le sera pas avant 2018 ou 2019.

– Après la défaite de son parti dans les deux élections partielles, Benkirane déjà en campagne ? A une année des élections municipales, Abdelilah Benkirane lance les hostilités dans une précampagne électorale. Le secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD) a animé un meeting dans une petite ville au Moyen Atlas. Il faut remonter à plus de deux ans et précisément en 2011, à la veille des législatives anticipées, pour trouver des discours similaires à celui prononcé par l’actuel chef de gouvernement. C’est donc un Benkirane en leader politique et harangueur des foules qui a tenté samedi dernier de redorer le blason de son parti devant les bases populaires. Il faut dire que le parti de la lampe sent que le vent est en train de tourner en sa défaveur.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– Procédure pénale: Une proposition de loi pour indemniser les victimes de la détention préventive. Une proposition de loi déposée au Parlement pourrait ouvrir le droit de réparation pour toute personne ayant fait l’objet d’une erreur judiciaire pour le préjudice causé. Plus précisément, ce texte veut que la personne qui a fait l’objet d’une détention préventive au cours d’une procédure arrivée à son terme et sanctionnée par une décision de non-lieu ou d’acquittement ait le droit, à sa demande, d’obtenir réparation pour le préjudice subi sur les plans, moral, matériel et professionnel.

– Notation: Fitch Ratings loue les efforts du Maroc. La stabilité économique du Maroc a joué favorablement pour le maintien de la note BBB- avec perspective stable de l’agence de Fitch Ratings. Dans un rapport publié le 22 mai dernier, celle-ci revient sur l’après-printemps arabe dans la région. Pour elle, la stabilité économique et surtout politique a permis au Maroc de se démarquer.

L’ECONOMISTE:

– L’Etat place l’ONEE sous perfusion financière. C’est officiel. Le contrat-programme de l’Office national d’eau et d’électricité doit être signé ce lundi 26 mai. De fait, il s’agit d’un plan de sauvetage de l’Office dont la situation financière n’a cessé de se dégrader depuis 2008. Ce plan prévoit la mobilisation d’un investissement de 50 milliards de DH sur quatre années. Son financement sera assuré pour moitié sur le budget de l’Etat. Le reste proviendrait des bailleurs de fonds, de l’Office lui-même, qui peut lever des capitaux, et des usagers. Mais pour le moment, la piste d’une optimisation de la gestion de l’organisme via la cession du foncier urbain et ses participations dans certaines filiales reste privilégiée par le gouvernement. Car l’objectif à moyen terme est d’assurer le rétablissement des équilibres financiers de l’Office.

– Préscolaire: Quel désordre! Les établissements sont parfois ouverts dans des locaux inadaptés. Faute d’un programme unifié, les éducateurs s’appuient sur des mallettes pédagogiques importées. Le ministère de l’Education nationale vient de réaliser une étude en partenariat avec l’UNICEF. Ses résultats seront rendus publics lors de la journée d’étude qui sera organisée le 3 juin. Le diagnostic est accablant!

L’OPINION:

– La décompensation du gasoil dévoile ses défaillances. Hausse des tarifs du transport de messagerie de 17pc. L’association marocaine du transport de messagerie (AMTM), affiliée à la Fédération du transport de la Confédération générale des entreprises du Maroc (FT-CGEM), a décidé d’augmenter de 17pc les tarifs des messageries. Cette augmentation est programmée pour entrer en vigueur à compter du premier juin prochain. Un communiqué de l’AMTM précise que cette décision a été prise à l’issue d’une toute récente réunion des entreprises des secteurs public et privé constituant l’Association et consacrée à l’analyse de la situation financière des opérateurs du secteur.

– Journée nationale de l’enfant: Des avancées certes, mais des disparités persistent. A la veille de la Journée nationale de l’enfant (25 mai), si l’UNICEF relève des avancées notoires en matière de promotion de la situation des enfants au Maroc, elle n’en note pas moins que des défis majeurs restent à relever puisque de nombreux enfants n’ont pas accès à une protection effective et durable. A la lumière des données sur la situation des enfants au Maroc, nous pouvons affirmer que le Maroc a réalisé d’importants progrès dans différents domaines. Cependant, des disparités demeurent encore, a déclaré à la presse la représentante de l’UNICEF au Maroc, Regina De Dominicis.

LIBERATION:

– Magistrats, avocats, notaires, adouls et huissiers réclament l’indépendance de la justice. Les représentants de l’ensemble des corps de métiers de la justice réunis en fin de semaine dernière à la Maison de l’avocat de Casablanca, se sont montrés déterminés à reprendre l’initiative de la lutte pour une réforme globale de la justice. Dans un communiqué final approuvé lors du premier Forum national qui les a regroupés, les représentants de ces corps de métiers ont critiqué la réformette du ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, sans pour autant mentionner son nom, en rappelant que la réussite de toute réforme du secteur nécessite impérativement un large consensus sociétal sur son contenu. L’autre condition citée par les participants consiste en la participation de tous les intervenants du secteur.

– Les opportunités d’affaires au Maroc débattus à Lubliana. Les opportunités d’affaires et d’investissement au Maroc ont été au centre d’un séminaire organisé à Lubiana, capitale de la Slovénie, dans le cadre des journées du Maroc (19-21 mai), organisées par l’ambassade du Maroc à Vienne en collaboration avec le ministère slovène des Affaires étrangères. Ce séminaire, qui a coïncidé avec la célébration de la journée de l’Afrique en Slovénie, le Maroc étant le président du groupe des ambassadeurs africains, a été une occasion pour évoquer notamment les réformes économiques mises en œuvre par le Royaume pour attirer les investissements étrangers. L’ambassadeur du Maroc à Vienne, M. Ali El M’hamedi a mis en exergue la singularité du Maroc dans le contexte du printemps arabe en insistant sur l’atout majeur pour l’investisseur que constitue la stabilité politique du Royaume.

AL BAYANE:

– L’ONEE croule sous les difficultés financières. L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) est dans la tourmente. La menace sur ses équilibres financiers est préoccupante, voire même alarmante. Après consultations, le gouvernement décide de venir à la rescousse de l’Office. Un contrat programme quinquennal sera signé ce lundi à Rabat pour déterminer les engagements de l’ONEE en termes de tarification, de gestion et du niveau de recapitalisation. C’est une enveloppe budgétaire de 40 milliards de DH qui sera consacrée à ce projet.

– Le bétail de la région de l’Oriental est en bonne santé, et aucune maladie transfrontière contagieuse n’a été détectée, indique la direction régionale de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Après l’apparition de certains cas de fièvre aphteuse dans le bétail ovin et bovin en Tunisie, les résultats des contrôles périodiques effectués par les services concernés et les vétérinaires privés, indiquent que la région de l’Oriental reste à l’abri de cette maladie, souligne le la direction régionale dans un communiqué.

AL KHABAR:.

– En riposte aux résultats du dialogue national sur le système de la justice, un « Forum national de la justice » voit le jour. Huit corps de métiers de la justice se sont rassemblés pour créer un « Forum national de la Justice » en vue de soutenir les garanties d’une justice indépendante, transparente et efficiente, prendre des initiatives communes autour des questions concernant le secteur et s’ouvrir sur les organisations internationales à intérêts communs.

– Le PJD défend Louafa et appelle à la promotion du discours et de la pratique. Dans un communiqué, le secrétariat général du PJD a souligné l’importance de préserver le fonctionnement normal des travaux de la Chambre des représentants et de promouvoir le discours et la pratique. Ce communiqué laisse dénoter que le gouvernement prend la défense du ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa.

ASSABAH:.

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a affirmé que le Maroc a besoin de nouvelles sources de financement pour financer l’économie à travers les secteurs principaux et les grands chantiers et renforcer l’attractivité du pays en matière d’investissement, précisant que le projet de loi sur les banques participatives, que le gouvernement compte adopter dans les jours à venir, est de nature à atteindre cet objectif. S’exprimant lors d’une rencontre organisée en fin de semaine par la majorité à la Chambre des représentants, Boussaid a souligné qu’en élaborant ce texte, le gouvernement avait pris en compte les importantes ressources financières susceptibles d’être mobilisées par les banques participatives et répondu à un large pan de la société qui préfère ce genre de transactions.

– Le gouvernement s’apprête à abolir la subvention octroyée au gasoil. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a affirmé que le gouvernement va supprimer, l’année en cours, la subvention accordée au gasoil, soulignant que le gouvernement n’est pas en mesure de continuer à subventionner cette filière vu sa charge financière. Cette déclaration a été faite lors d’une rencontre avec les médecins PJD, tenue dimanche à Rabat.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, samedi dans la province d’Azilal, à l’inauguration d’un centre de développement des compétences des jeunes et à la pose de la première pierre d’un centre de renforcement des compétences des femmes, deux projets qui viennent conforter l’approche royale visant la promotion des conditions des jeunes et des femmes. Réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 7,8 millions de dirhams, ces projets reflètent l’engagement du Souverain à être réceptif aux attentes légitimes des populations, comme ils illustrent la priorité accordée par la Fondation à la femme et aux jeunes en tant qu’acteurs dynamiques dans la société.

– Huit composantes des corps de métiers de la justices, réunies samedi à la Maison de l’avocat à Casablanca, ont annoncé le lancement du « Forum national de la justice ». Ces organisations ont souligné que leur premier objectif demeure la création d’une plateforme commune pour coordonner leur action en vue de servir la justice et défendre son indépendance et son intégrité.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Divergences idéologiques au sein du gouvernement. Ces divergences ont fait surface en deux occasions: La première occasion a été le report de l’adoption par le gouvernement du projet de loi relatif au plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’homme, à cause d’un désaccord sur le mariage des mineures et la peine de mort, et la deuxième occasion a été celle de la délibération sur le projet de loi relatif aux violences faites aux femmes.

– Le recul des charges de la compensation fait baisser les dépenses du budget général de 2,91 milliards de DH en 2014. Pour la deuxième fois depuis le début de l’année en cours, les dépenses globales de l’Etat ont connu une baisse de plus de 2,91 milliards de DH, passant de 76,9 milliards de DH à fin avril 2013 à 74 milliards de DH à la même période en 2014. Ce recul est imputable à la diminution des dépenses de fonctionnement, selon le bulletin mensuel de la Trésorerie générale du Royaume.

AL MASSAE:.

– El Yazami plaide pour le pluralisme. Le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, a déclaré que la liberté du culte figurait dans la Constitution marocaine et faisait l’objet d’un long débat au sein de la commission consultative de révision de la Constitution mais, elle a été supprimée au niveau du mécanisme politique. S’exprimant lors d’une rencontre organisée par le Centre scientifique arabe des recherches et études humaines, tenue jeudi à Rabat, El Yazami a mis l’accent sur la nécessité de préserver le pluralisme en tant qu’élément fondamental du processus démocratique.

– Après avoir jugé non-recevable l’offre publique d’achat (OPA) de l’opérateur émirati Etislatat, le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) a décidé de reprendre la cotation des actions de Maroc Télécom à partir de lundi. Le CDVM a prononcé un avis défavorable à l’encontre de l’OPA en expliquant que cette offre risque de porter préjudice aux intérêts économiques stratégiques nationaux.

SAHIFAT ANNAS:.

– Distributeurs de gaz: On va surprendre le gouvernement. Mohamed Benjelloun, président de l’Association marocaine des distributeurs de gaz, a vitupéré contre les propos du ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa, au sujet de la grève annoncée pour les 4 et 5 juin prochain. Benjelloun a affirmé que la grève que comptent observer les distributeurs de gaz est une grève d’avertissement, précisant qu’elle sera suivie par des démarches sans précédent susceptibles de surprendre le gouvernement, qui a fait peu de cas de la gravité de la situation des professionnels du secteur.

– Haddad: Des parties influentes m’ont poussé à retirer ma candidature. Dans un entretien accordé au journal, Lahcen Haddad, qui avait annoncé sa candidature au poste du secrétaire général du Mouvement populaire face à Mohand Laenser, a dit avoir fait l’objet de pressions exercées sur lui par des parties influentes et connues chez les Harakis par leurs positions antidémocratiques.

ATTAJDID:.

– El Yazami: Le Maroc dispose d’une société civile des plus actives dans le monde arabe. Le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, a affirmé samedi que le Maroc dispose d’une société civile des plus actives dans le monde arabe, grâce notamment à la dynamique insufflée par la nouvelle Constitution. El Yazami qui s’exprimait lors d’une rencontre-débat sur la conjoncture actuelle au Maroc et dans le monde arabe, organisée par le Centre scientifique arabe des recherches et études humaines, a indiqué que le nombre des associations actives au Maroc dépasse les 50.000.

– Mustapha El Khalfi, membre du secrétariat général du PJD, a estimé que les jeunes et les médias constituent un partenaire fondamental dans l’opération de la réforme. Intervenant au cours d’une rencontre sur les médias, El Khalfi a souligné que la réussite de la réforme demeure toutefois tributaire de la conclusion d’un partenariat avec des médias libres et transparents en tant qu’élément qui mobilise et construit l’opinion publique.

AL ALAM:.

– Rien n’a été fait concernant la réforme de la CMR. Des sources du conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR) ont affirmé qu’aucune initiative n’a été prise pour remédier à la mauvaise gestion interne de la Caisse et servir les affiliés durant la période qui s’étale entre les sessions d’avril et mai. Contrairement à la réglementation en vigueur, les membres du conseil d’administration ont reçu les documents du directeur de la Caisse alors qu’ils devaient les recevoir de la part du chef du gouvernement, qui est le président effectif du conseil d’administration.

– Akhannouch attache peu d’importance aux revendications des professionnels de la pêche maritime. Un sentiment de mécontentement règne chez les patrons des embarcations de pêche, affilés à la CDT, en raison de la négligence de leurs revendications par le ministère de tutelle, soulignant que le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime a trahi ses promesses données aux professionnelles consistant à mettre en place une usine qui répond aux normes souhaitées.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le PAM propose une loi pour amnistier 45.000 cultivateurs du cannabis. Après les débats soulevés pour la légalisation de la culture du cannabis, le PAM mène, une nouvelle fois, une bataille visant à amnistier les personnes accusées de cultiver le cannabis. Le groupe PAM à la Chambre des conseillers a élaboré une proposition de loi visant à amnistier 45.000 cultivateurs, dont la majorité sont issus du Rif.

– L’absentéisme des ministres rapproche l’USFP et le PJD. Le président du groupe PJD à la Chambre des représentants a envoyé une lettre au président de la Chambre lui demandant de présenter les raisons qui motivent les absences des ministres lors des séances du parlement. De même, le groupe socialiste avait écrit au président de la Chambre des représentants pour exprimer sa protestation contre l’absence injustifiée des membres de l’Exécutif des séances hebdomadaires.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Le dossiers de détournements des cotisations des adhérents de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) connaissent de nouveaux développements. Dans un communiqué, l’association des adhérents à la MGPAP a demandé de transmettre le dossier à la justice et a exhorté le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales et le directeur de la CNOPS à mener une enquête approfondie pour élucider les circonstances du piratage du système informatique de la Caisse, afin de déterminer les responsabilités.

– La politique basée sur la menace, adoptée par certains partis politiques, entrave le processus démocratique au Maroc. Hassan Abyaba, membre du bureau politique de l’Union constitutionnelle (UC), a critiqué les méthodes basées sur la menace auxquelles recourent certains partis politiques lors des élections, précisant que ces procédés nuisent au principe de la représentativité et de la démocratie au Maroc.!

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Des questions brûlantes attendent le chef d gouvernement à la Chambre des représentants. Dans le cadre de la séance plénière consacrée aux questions relatives à la politique générale, le chef du gouvernement sera tenu de répondre à plusieurs questions ardentes relatives au dialogue social, aux prochaines élections, à la régionalisation avancée, à la réforme du service public et à la lutte contre la corruption.

– A l’occasion d’une rencontre à Rabat, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a estimé, que la loi organique relative à la Chambre des représentants comporte des régressions par rapport à la loi organique précédente. Lachgar a indiqué que ce texte est entaché de plusieurs carences qui font obstacle au rendement de l’institution législative.

AL MOUNAATAF:.

– Le 3ème congrès de la Confédération syndicale internationale (CSI) a constitué une occasion pour défendre la question de l’intégrité territoriale du Maroc, a affirmé le secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik. « A la faveur de sa crédibilité internationale et de son indépendance syndicale, l’UMT est parvenue à introduire des amendements importants au rapport final de ce congrès concernant la cause nationale et de faire face aux manœuvres désespérées des adversaires de notre intégrité territoriale », a-t-il souligné.

– La décision de SM le Roi Mohammed VI de faire de la date du 13 mars de chaque année une journée nationale de la société civile consacre l’attention dont le Souverain avait entouré cette composante essentielle de la démocratie participative et pose les fondements d’une approche globale et intégrée des droits afférents à la société civile et aux associations tels qu’ils sont universellement reconnus.

AL ASSIMA POST:.

– Le PJD lance une campagne pour attirer les cadres supérieurs. Le parti vient d’entamer une campagne pour élargir sa base populaire et encourager les citoyens, notamment les cadres supérieurs, à adhérer à ses structures à l’horizon de nombreuses échéances électorales importantes.

– Le Maroc vient à la tête des pays arabes et africains dans le domaine de la pêche des poissons et des fruits de mer, selon un rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO). Le Maroc contribue par 4 pc à la couverture des besoins alimentaires mondiaux, avec une production moyenne de plus d’un million de tonnes de poissons. Le Maroc occupe la 18ème place au niveau mondial, selon le même rapport.

BAYANE AL YAOUM:.

– Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’UMT, a affirmé que le 3ème congrès de la Confédération syndicale internationale (CSI) a constitué une occasion pour défendre la question de l’intégrité territoriale du Maroc. A la faveur de sa crédibilité internationale et de son indépendance syndicale, l’UMT est parvenue à introduire des amendements importants au rapport final de ce congrès concernant la cause nationale et de faire face aux manœuvres désespérées des adversaires de notre intégrité territoriale, a-t-il dit.

– Nezha Louafi, députée PJD, a appelé à la création d’une commission parlementaire conjointe pour tenter de parvenir à des solutions en faveur des retraités marocains des suites de la mise en application de la loi dite « Dalo », approuvée par l’Assemblée nationale française. Aux termes de cette loi, quelque 65.000 retraités marocains vont être privés de la protection sociale.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *