Revue de presse marocaine du 25/09/2013

0 commentaires, 25/09/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiens parus ce mercredi 25 septembre:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB
– Bank Al-Maghrib maintient son taux directeur à 3pc. Suite à l’examen de l’évolution récente de la situation économique, monétaire et financière, ainsi que les prévisions d’inflation, les sages de la Banque centrale ont gardé le taux directeur à 3pc. Les projections d’inflation, faisant ressortir un taux de 2,2pc en 2013, 1,7pc en 214, 1,5pc au terme de quatrième trimestre 2014, appuient la décision du Conseil de Bank Al-Maghrib.

AUJOURD’HUI LE MAROC
– L’ONEE vise augmenter de 67pc la puissance installée du parc actuel d’ici 2017: 112 milliards DH pour l’électricité. Ce grand effort financier vise le renforcement du parc de production par de nouvelles capacités de près de 4.584,5 mégawatts (MW) à l’horizon 2017. Les responsables de l’ONEE expliquent que 45pc de cette puissance additionnelle sont à base d’énergies renouvelables combinant énergie solaire et énergie éolienne. L’Office prévoit l’électrification de 153.800 foyers dans 5.350 villages pour un investissement de 4,8 milliards de dirhams d’ici 2017 dans le cadre de son plan d’action.

– L’Istiqlal accuse le gouvernement de « détournement ». L’Istiqlal a décidé de monter d’un cran dans son opposition au gouvernement. Après la marche organisée dimanche dernier, voilà que le parti revient à la charge avec un communiqué incendiaire de son comité exécutif. Un communiqué qui comporte de graves accusations contre le gouvernement mené par le PJD. L’exécutif est accusé, entre autres, par les Istiqlaliens de « détourner les recettes des impôts sur les voitures ainsi que les fonds de solidarité ».

L’OPINION
– Sahara/ONU: « Combattre pour la dignité c’est partir à la rescousse des femmes oubliées à Tindouf ». L’ex-déportée sahraouie à Cuba, Saadani Maoulainine a estimé, lundi à Genève, que « tout combat pour la dignité implique sans conteste de partir à la rescousse des femmes de Tindouf qui, en zone de conflit, paient un lourd tribut et supportent en silence toutes sortes de privation ». La militante sahraouie des droits de l’Homme s’exprimait au cours d’un panel sur « les droits des femmes et de l’enfant dans les zones de conflit », organisé en marge de la 24e session du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies (CDH).L’ECONOMISTE

– Remontée des réserves de changes. Réuni hier à Rabat, le Conseil de Bank Al-Maghrib a maintenu inchangé le taux directeur, la principale boussole de la politique monétaire. Le Conseil est arrivé à la conclusion que les menaces inflationnistes étaient très limitées. La prévision de l’indice des prix de consommation pour l’année est de 2,2pc. L’autre bonne nouvelle est la reconstruction des réserves de changes, qui s’élèvent à fin août à 4 mois d’importations. Il y a peu encore, elles couvraient un peu plus de 2 mois.

LIBERATION
– Benkirane et le déni de la crise. « Benkirane et les siens sont dans le déni! Ils refusent de voir la crise politique. Ils refusent de prendre acte d’une situation sociale explosive. Les islamistes au pouvoir regardent ailleurs tout en tentant de se convaincre que tout va très bien ». Derrière le constat que dresse cet Usfpéiste blanchi sous le harnais, c’est la réaction du PJD qui n’en finit pas d’interpeller le microcosme politico-médiatique. Pas besoin d’être psy pour s’expliquer le déni. Le chef du gouvernement est confronté à la plus grande crise de la majorité depuis son arrivée au pouvoir.

– Les taximen rejettent les propositions de l’Intérieur: la compensation du prix du carburant pose plus de problèmes qu’elle n’en résout. A quoi joue le ministère de l’Intérieur? C’est la question que posent beaucoup de professionnels du transport après l’annonce lundi dernier dudit ministère d’accorder une compensation aux professionnels des taxis de première et deuxième catégories en raison de la hausse des prix des carburants suite à l’application du système d’indexation partielle. Une proposition que les transporteurs ont déjà reçue et rejetée dans un passé récent.

AL BAYANE
– Indexation partielle: le gouvernement à la rescousse des professionnels du transport. La mise en place du système de l’indexation partielle des produits pétroliers va être suivie par un dispositif d’accompagnement à même de soulager le poids de la dernière hausse des prix du carburant sur la trésorerie des transporteurs. Le ministère de l’Intérieur vient en effet d’accorder une possibilité pour les professionnels des taxis de récupérer la différence de prix auprès de Barid Al Maghrib sur la base d’une déclaration trimestrielle. La question de l’indexation renvoie tout aussi au caractère compliqué de la structure des prix des produits pétroliers.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI
– Trafic de drogue: les professionnels du transport international menacent de paralyser le trafic au port de Tanger-Med. Les syndicats représentant les professionnels du transport international ont menacé d’observer une grève générale et de paralyser l’activité d’exportation et d’importation au port de Tanger-Med pour protester contre les arrestations arbitraires de leurs employés chaque fois qu’un véhicule transportant de la drogue via le port de Tanger-Med vers l’Espagne est intercepté.

AL MOUNAATAF
– Après la hausse des prix des carburants, est-ce le tour aux bonbonnes du gaz et au pain? Mohamed Benjelloun, président de l’Association nationale des distributeurs des bonbonnes de gaz, a indiqué que les sociétés de la distribution des bonbonnes de gaz envisagent de suspendre l’approvisionnement du marché en réaction à l’application du système d’indexation partielle des produits pétroliers. Pour sa part, le président de la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie, Lahoussine Azaz, a fait savoir que les professionnels du secteur sont mobilisés en cas d’échec du dialogue avec le gouvernement.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA
– Les Marocains expulsés d’Algérie plaident leur cause devant l’ONU: une délégation de l’Association des marocains victimes d’expulsion arbitraire d’Algérie (AMVEAA) a pris part récemment aux travaux de la 19e session de la Commission des Nations unies chargée du suivi de l’application de la convention internationale en matière de protection des droits des travailleurs migrants et des membres de leurs familles, qui s’est tenue récemment à Genève. Dans son rapport, la Commission a appelé à intensifier les efforts pour trouver une issue à ce dossier.

ATTAJDID
– L’audiovisuel: le pôle public monopolise le marché. Selon une étude réalisée par le Conseil de la concurrence, le secteur audiovisuel souffre de l’absence de concurrence et nécessite une libéralisation effective. Le Conseil note également l’absence de concurrence en matière d’investissement dans les chaînes privées.

– Hausse des prix des carburants: les professionnels des taxis de première et deuxième catégorie bénéficient d’une compensation sur le prix du carburant. Le ministère de l’Intérieur a annoncé l’octroi d’une compensation aux professionnels des taxis de première et deuxième catégorie, une décision qui fait partie des mesures gouvernementales accompagnant la mise en application du système d’indexation partielle des prix de certains produits pétroliers. Ce soutien, qui sera accordé sous forme de virement direct au profit des professionnels via Barid Al-Maghrib, leur permettra de récupérer régulièrement la différence de prix sur les quantités du carburant utilisées sur la base des données qu’ils déclarent chaque trois mois.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA
– Marrakech: un conseiller parlementaire en garde à vue pour « faux ». Un conseiller et vice-président de la municipalité de Marrakech a été interdit de quitter le territoire national et placé en garde à vue pour « faux » et « dissipation de deniers publics ».

– L’Etat, principal promoteur immobilier. Selon un bulletin interne du ministère de l’Economie et des finances, l’Etat possède plus de 4.580 hectares de réserves foncières destinées à construire des édifices publics, réaliser des investissements dans le cadre de partenariats avec le secteur privé et accompagner des investissements privés.

AL MASSAE
– Hausse des carburants: l’Intérieur décide des virements directs aux professionnels des taximen. Le ministère de l’Intérieur s’est employé à apaiser la colère des professionnels des taxis de première et deuxième catégorie en décidant de leur accorder des compensations en raison de la hausse des prix des carburants. Dans un communiqué, le ministère a annoncé que ce soutien serait accordé sous forme de virement direct au profit des professionnels via Barid Al-Maghrib.

– Les ministres PJD esquivent Mezouar. Les ministres PJD ont esquivé le président du RNI Salaheddine Mezouar au cours d’une réception organisée par l’ambassade de l’Arabie Saoudite, lundi, à l’occasion de la célébration de sa fête nationale.

BAYANE AL YOUM
– Le gouvernement décide de fournir des subventions aux chauffeurs des taxis. Le gouvernement a décidé d’accorder une compensation aux chauffeurs de taxis tous les trois mois via Barid Al Mahgrib. Cette décision fait partie des mesures gouvernementales accompagnant la mise en application du système d’indexation partielle des prix de certains produits pétroliers. Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, ce soutien sera accordé sous forme de virement direct au profit des professionnels.

AL KHABAR
– Hausse des prix des carburants: Laensar rassérène les taximen par des compensations. Le ministère de l’Intérieur a annoncé, dans un communiqué, avoir décidé de soutenir les taximen en leur accordant une compensation pour toute hausse des prix des carburants après l’application du système d’indexation partielle des prix de certains produits pétroliers. Ce soutien sera accordé sous forme de virement direct au profit des professionnels.

AL ALAM
– L’Istiqlal exhorte le gouvernement à supprimer le système d’indexation. Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion hebdomadaire lundi, le comité exécutif du parti de la balance a appelé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane à revenir immédiatement sur sa décision d’appliquer le système d’indexation des prix des produits pétroliers et à mettre en exécution la structure des prix des produits subventionnés telle que mentionnée dans la déclaration gouvernementale afin d’atténuer la pression du financement de la caisse de Compensation sur le budget général.

ASSABAH
– Nouveau scénario pour sortir du blocage du remaniement ministériel. Une source informée a indiqué que le scénario le plus probable serait de procéder à un remaniement gouvernemental « normal », estimant que cette action pourrait faciliter la tâche du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de persuader les opposants au sein du PJD à un remaniement global du gouvernement.

– L’Intérieur promet aux professionnels des taxis des compensations trimestrielles. Le ministère de l’Intérieur a annoncé son soutien aux professionnels des taxis, avec ses deux catégories, après l’application du système d’indexation des prix des produits pétroliers en leur accordant une compensation pour chaque hausse des prix des carburants. Les professionnels, eux, s’opposent à la modalité de cette aide, la jugeant floue.

– Industrie: baisse de la production, stagnation des commandes. Les résultats de l’enquête de conjoncture de Bank Al-Maghrib dans l’industrie pour le mois d’août laissent conclure une baisse de la production pour le deuxième mois consécutif. Cette baisse aurait concerné l’ensemble des branches à l’exception de la branche « agroalimentaire ». Dans ces conditions, le taux d’utilisation des capacités a reculé de 6 points pour s’établir à 63pc après 69pc en juillet. S’agissant des ventes, elles seraient en baisse par rapport au mois de juillet selon 45pc des industriels et en hausse selon 44pc. Quant aux nouvelles commandes, elles auraient stagné selon 43pc des industriels et le niveau des carnets de commandes serait normal d’après 51pc des entreprises et inférieur à la normale pour 30pc d’entre elles.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA
– Le voyage de Benkirane repousse la proclamation de la nouvelle équipe gouvernementale. Au moment où des proches du chef du gouvernement déclarent aux médias l’imminence de la proclamation de la composition du nouveau gouvernement, Abdelilah Benkirane s’est dirigé vers New York, ce qui signifie que l’annonce de la nouvelle coalition va être reculée d’au moins deux semaines.

– L’Intérieur décide d’octroyer des compensations directes aux chauffeurs des taxis. Le ministère de l’Intérieur a annoncé lundi, dans un communiqué, avoir décidé d’accorder une compensation aux professionnels des taxis de première et deuxième catégorie en raison de la hausse des prix du carburant. Cette décision fait partie des mesures gouvernementales accompagnant la mise en œuvre de l’indexation partielle des prix de certains produits pétroliers. Ce soutien sera accordé sous forme de virement direct au profit des professionnels.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *