Revue de presse marocaine du 25/08/2014

0 commentaires, 25/08/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus ce lundi 25 août.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de l’Economie et des finances : SM le Roi donne ses Hautes Instructions pour trouver des solutions immédiates aux problèmes des bénéficiaires d’un lotissement à El Hoceima. Le communiqué précise que ces instructions interviennent suite aux doléances présentées au Souverain par nombre de citoyens, en majorité des MRE, se déclarant lésés après l’acquisition des logements.

– Le pseudo congrès de « l’Union des étudiants de Saguia El Hamra et du Rio de Oro »: L’Algérie ressuscite une fable vieille de quarante ans. Les instigateurs de cette manifestation semblent avoir oublié que la guerre froide fait partie de l’histoire et que de nouveaux paradigmes régissent désormais les relations internationales. La tenue de ce congrès sur le sol algérien et avec la bénédiction de ses dirigeants militaires est en fait une mascarade.

– Conjoncture : Ralentissement de la croissance au premier trimestre de l’année 2014. La croissance s’est ralentie à 1,7 pc au premier trimestre de l’année, une évolution qui reflète le recul de 1,6 pc de la valeur ajoutée agricole et la hausse du PIB non agricole qui s’est quasiment stabilisée à 2,2 pc, selon Bank Al Maghrib.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Lahcen Haddad lance un nouveau dispositif pour booster le tourisme interne: la carte vacances débarque. Il s’agit d’une carte prépayée réglementée et à usage déterminé, qui peut être utilisée par les salariés et les fonctionnaires pour le paiement de prestations touristiques. Très proches du modèle français, les cartes vacances marocaines ont pour objectif-cible en 2020 de couvrir 44 pc des séjours supplémentaires à réaliser dans les Etablissements d’Hébergement Touristique Classés (EHTC).

– Médicaments : Louardi baisse les prix de certains génériques. Le ministère de la Santé vient de publier dans le dernier bulletin officiel un arrêté qui prévoit une révision à la baisse des prix de vente de 5 médicaments génériques. Il fixe également les prix publics de vente (PPV) de certains médicaments princeps et homologue les PPV de médicaments génériques et bio-similaires.

– La fraise tient la côte : 74 mille tonnes exportées en 2013-2014. Le Maroc exporte près de 19 milles tonnes de fraises par an et 47 milles de fraises congelées. Des volumes qui ne cessent d’augmenter plaçant ainsi le volume des fraises exporté à 74 milles tonnes durant la campagne 2013-2014. Les chiffres relatés dans la note de veille du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime témoignent du développement de la filière des fruits rouges dont le chiffre d’affaires atteint 1,5 milliards de DH pour une superficie de 4.162 hectares.

L’Economiste.:

– Affaire CGI: SM le Roi ordonne une enquête. Des MRE se plaignent d’un projet dans le Nord. Les Finances et l’Intérieur entrent dans la danse. « Il n’y aura pas de chasse aux sorcières ».

– Tabac : Des barrières anti-concurrence ? Le gouvernement vient de durcir les conditions d’accès à la distribution du tabac, dont l’obligation de signer des contrats avec 840 buralistes, de disposer d’un entrepôt principal et de 19 dépôts régionaux, et d’une flotte de 70 véhicules qui devront désormais être blindés. Les nouvelles dispositions sont contradictoires avec la volonté de libéraliser le secteur et semblent clairement viser l’arrivée de majors internationaux sur le marché.

L’Opinion.:

– Plus de deux siècles pour mûrir les relations maroco-russes: Les temps des certitudes. La récente déclaration de SM le Roi concernant la volonté du Maroc d’approfondir ses relations stratégiques avec la Fédération de Russie constitue un élément marquant de la nouvelle politique étrangère du Royaume. Le Maroc renoue, de la sorte, avec les ambitions de prospecter de nouveaux horizons nourris depuis plus de deux siècles déjà.

– Une nouvelle imposture algéro-polisarienne prend corps et consiste, cette fois-ci, en l’organisation d’un congrès de « l’Union des étudiants sahraouis de Seguia El Hamra et Rio de Oro », dans les camps de la honte à Tindouf, après quatre décennies d’apathie. Dans le cadre d’une propagande qui ne trompe plus personne, orchestrée par le front séparatiste et son mentor algérien, tout semble permis, même la tenue d’un simulacre de « congrès des jeunes », le deuxième du genre qui intervient 40 ans après le premier, soit plus d’une génération plus tard.

Libération.:

– Le projet de loi sur les collectivités territoriales dévoile l’hétérogénéité du gouvernement. Le projet de loi organique sur les collectivités territoriales préparé par le ministère de l’Intérieur a dévoilé une fois de plus l’incohérence et l’hétérogénéité du gouvernement que préside le patron du PJD, Abdelilah Benkirane. Intervenant lors d’une réunion des présidents des communes du Maroc tenue la fin de la semaine dernière à Rabat, Mohamed Moubdi a tiré à boulets rouges sur ledit projet, car il comporte, selon lui, des dispositions qui constituent des régressions « dangereuses » quant aux attributions des présidents des communes.

– La chasse aux terroristes prend de l’ampleur. Et encore de deux pour la BNPJ! Deux individus liés à l’organisation terroriste « Daech » viennent de tomber dans le filet de la Brigade nationale de la police judiciaire. Ces deux personnes ont été appréhendées vendredi dernier, in extremis, alors qu’elles s’apprêtaient à rejoindre les camps de ladite organisation en Syrie et en Irak.

Al Bayane.:

– Session parlementaire extraordinaire en septembre: Trois projets de loi au menu. Une session parlementaire extraordinaire qui regrouperait les deux Chambres serait programmée vers la mi-septembre 2014 pour activer l’approbation du projet de loi organique relatif à la loi des finances, du texte de loi sur les banques participatives et la loi-cadre sur le partenariat public-privé.

– Benabdellah: La rencontre avec le Premier ministre palestinien a été l’occasion de mettre en relief le soutien apporté par SM le Roi au peuple palestinien. La rencontre, dimanche à Ramallah de la délégation du Parti du progrès et du socialisme avec le Premier ministre palestinien, Rami Hamdallah, a été l’occasion de mettre en exergue les efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI et le peuple marocain pour aide et assistance au peuple palestinien, qui fait face à l’occupation et à l’agression barbare israélienne à Gaza, a affirmé le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, qui conduit cette délégation.

Al Massae.:

– Agadir endure la soif et des familles se ruent vers les puits. Les habitants de Dcheira, Inezgane, Aït Melloul et plusieurs autres quartiers de la ville d’Agadir sont privés d’eau depuis jeudi dernier.

– Alliance tacite entre la majorité et l’opposition pour faire face au projet de loi sur les collectivités territoriales. Après le parti de la Justice et du développement (PJD) qui a émis une grande réserve sur la teneur de l’avant-projet de loi relatif aux collectivités territoriales, le maire de Tanger, membre du parti Authenticité et modernité (PAM) considère que ce texte est incompatible avec les principes énoncés par la Constitution de 2011.

– La session extraordinaire déclenche une confrontation entre la majorité et l’opposition. Certains groupes de l’opposition ont commencé à exprimer leur refus au sujet de l’éventuelle tenue d’une session extraordinaire du Parlement en vue de l’adoption de certains projets de lois en attente devant la deuxième chambre.

Assabah.:

– Des investigations du ministère de l’Intérieur révèlent « un scandale » immobilier à Al Hoceima. Des doléances présentées à SM le Roi Mohammed VI ont suscité une mobilisation au sein des ministères de l’Intérieur et de l’Economie et des finances et conduit à l’ouverture d’une enquête sur les défaillances dont ont été victimes plusieurs Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui se sont déclarés lésés par l’acquisition de logements d’un lotissement à Al Hoceima construits par la CGI, filiale de la CDG.

– La crise des liquidités frappe les banques. Le besoin en liquidités des banques s’est établi à 51,1 MMDH durant les sept premiers mois de 2014, en hausse de 11,3 MMDH par rapport au mois précédent. Face à cette situation, la Banque centrale a procédé à des injections s’élevant à 52,9 MMDH à fin juillet dernier, dont 33 MMDH à travers les avances à 7 jours, 6 MMDH par le biais des opérations de pension livrée à 3 mois et 13,9 MMDH au titre des opérations de prêts garantis.

– Des présidents de communes s’insurgent contre Benkirane. Le maire de Tanger, Fouad El Omari et président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC) a accusé le gouvernement de tenter d’adopter la loi organique sur les collectivités territoriales à l’insu de tous. M. El Omari a estimé que la mouture de ce texte de loi revient sur des acquis démocratiques et diverge avec les principales dispositions de la Constitution.

Al Khabar.:

– SM le Roi Mohammed VI donne Ses Hautes instructions pour que soit trouvée une solution aux plaintes de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) concernant un lotissement à Al Hoceima dont la Compagnie Générale Immobilière (CGI), filiale de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), est le concepteur. Ces instructions font suite aux doléances présentées au Souverain par plusieurs citoyens, notamment les MRE, qui se sont déclarés lésés après l’acquisition de logements d’un lotissement à Al Hoceima.

– Des présidents de collectivités locales protestent contre la loi organique relative aux collectivités territoriales présenté par le ministère de l’Intérieur. Sous la bannière de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), les présidents des collectivités locales ont affirmé que ce projet de loi « ne répond pas aux ambitions de l’élu local et ne prend pas en considération les recommandations issues du dialogue social, et par conséquent altère l’esprit de la Constitution et va à l’encontre de la volonté du peuple traduite dans les élus ».

Rissalat Al Oumma.:

– Des acteurs politiques attirent l’attention du gouvernement sur la nécessité de réduire le pouvoir de tutelle dans le cadre de la loi organique relative aux collectivités territoriales. Les participants au séminaire organisé, samedi à Rabat, par l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), estime que ce texte enregistre « un grave recul de la démocratie et est contraire à l’esprit de la Constitution ».

– La réforme des régimes de retraite dans l’attente de l’avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Cette réforme continue de susciter des réactions énergiques de la part de plusieurs syndicats et acteurs de la société civile qui protestent contre la coïncidence de la date de la présentation du projet de réforme avec la clôture de la session parlementaire du printemps.

Al Alam.:

– Les efforts sécuritaires dans le cadre d’une approche anticipative pour nettoyer les foyers du terrorisme couronnés par des résultats fructueux. La brigade nationale de la police judiciaire a procédé à l’arrestation de deux personnes liées à l’organisation terroriste « Daech » en Syrie et en Irak, qui entretenaient des liens avec des extrémistes étrangers et projetaient de bénéficier d’une formation militaire et de terrain dans les rangs de l’organisation terroriste précitée, dans la perspective de transférer son expérience à l’intérieur du territoire national, conformément aux plans de « Daech » visant à élargir le champ de ses opérations à l’extérieur de la Syrie et de l’Irak.

– Après le départ de l’entreprise turque chargée de la gestion des abattoirs de Casablanca, les Casablancais appréhendent le retrait d’autres sociétés. Les communes urbaines de Casablanca ont-elles des projets et plans « B » au cas où d’autres entreprises chargées de la gestions d’autres secteurs tels l’eau, l’électricité, l’assainissement et le nettoyage décideraient de partir?

Al Ahdath Al Maghribia.: 

– SM le Roi Mohammed VI ordonne de diligenter une enquête sur les défaillances relatives à la réalisation d’un projet de lotissement à El Hoceima réalisé par la Compagnie Générale Immobilière (CGI), filiale de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG). Les premières investigations menées par les ministères de l’Intérieur et de l’Economie et des Finances ont révélé certaines défaillances techniques dans la réalisation du projet, objet des doléances des bénéficiaires.

– Après la signature par le gouvernement et l’Office National de l’Electricité (ONE) d’un contrat-programme au titre de 2014-2017 pour un montant de 45 milliards de DH pour sauver cet établissement de la faillite, l’exécutif s’oriente vers la libéralisation du secteur de l’électricité. Le gouvernement a préparé un projet de loi accordant la possibilité aux grands producteurs indépendants d’électricité d’accéder au réseau électrique national.

Al Ittihad Al Ichtirak.:

– Qu’a préparé Benkirane pour sauver les régimes de retraite de la faillite? Le gouvernement Benkirane fait face à d’énormes difficultés pour établir un plan de réforme des régimes de retraites face au rejet total par les centrales syndicales de la proposition visant à relever l’âge de la retraite. L’exécutif n’a encore manifesté aucune réaction officielle devant la position adoptée par les syndicats et ni proposé des mesures alternatives afin de rapprocher les points de vue entre les syndicats et le gouvernement.

– Le Maroc dispose d’un patrimoine naturel et d’une diversité biologique uniques dans le pourtour méditerranéen, a affirmé El khanchoufi Abdeslam directeur de l’Institut national des plantes aromatiques et médicinales de Taounate. Les plantes aromatique et médicinales (PAM) constituent aujourd’hui une alternative très importante pour la création de la richesse et de la valeur ajoutée pour tout pays, mais également une opportunité qu’il faudrait saisir par le Maroc qui se situe à proximité d’un grand marché consommateur, qu’est l’Europe, a-t-il souligné lors d’une journée d’étude sous le thème « Etat des lieux et perspectives de valorisation des plantes aromatiques et médicinales dans la région ».

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Les maires des villes s’insurgent contre le projet de loi sur les collectivités territoriales. Le Conseil administratif de l’association des présidents des conseils communaux s’est élevé contre le projet de loi sur les collectivités territoriales car ne répondant pas aux « aspirations constitutionnelles » et représentant même une « régression » dans la gestion des collectivités territoriales.

– Un joueur camerounais qui s’acheminait vers le Raja perd la vie après avoir été touché par un projectile au terme d’un match du championnat d’Algérie. Le footballeur camerounais, Albert Ebossé Bodjongo, évoluant dans les rangs du club algérien de la JS Kabylie a succombé, samedi soir, à ses blessures après avoir été touché par un projectile lancé par des supporters en colère après la défaite de leur équipe de Tizi Ouozou sur son terrain face à l’USM Alger (1-2). Le joueur âgé de 24 ans aspirait porter le maillot des verts lors du mercato estival.

Attajdid.:

– Une commission d’enquête révèle des défaillances dans un projet immobilier à El Hoceima. Les premières investigations ont révélé certaines défaillances techniques dans un lotissement à Al Hoceima, réalisé par la Compagnie Générale Immobilière (CGI), filiale de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG). Un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de l’Economie et des Finances, précise samedi que SM le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes Instructions pour assurer un contrôle et un suivi sur le terrain, outre l’audit d’autres projets réalisés par la CDG à Al Hoceima, Nador et dans d’autres régions du Nord du Royaume.

– Les organisations de jeunesse des partis épinglent un simulacre de congrès des séparatistes. Ces instances affirment que l’organisation du prétendu congrès de « l’Union des étudiants sahraouis de Seguia El Hamra et Rio de Oro » n’est qu’un rassemblement dépourvu de toute crédibilité et une nouvelle manoeuvre algérienne pour détourner l’attention de la mouvance qui secoue les camps de Tindouf, initiée par des jeunes exaspérés par leurs conditions de vie inhumaines.

Bayane Al yaoum.:

– Les établissements touristiques classés à Ouarzazate ont enregistré, durant le premier semestre 2014, 164.250 arrivées, soit une hausse de 19 pc par rapport à la même période de l’année précédente (137.542 arrivées).

– Une délégation de la direction du parti du progrès et du socialisme (PPS), conduite par Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du parti, a entamé samedi une visite de travail et de solidarité en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Au cours de ce déplacement, qui se poursuivra jusqu’au 2 septembre prochain, la délégation du PPS se rendra dans plusieurs villes palestiniennes notamment Al Qods, Ariha, Naplouse, Jénine, Al Khalil, Ramallah et Gaza où elle aura des entretiens avec des personnalités palestiniennes et visitera nombre de sites historiques et religieux.

Assahrae Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a donné Ses Hautes Instructions pour trouver des solutions immédiates aux problèmes des bénéficiaires d’un lotissement à Al Hoceima, réalisé par la Compagnie Générale Immobilière (CGI), filiale de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG). Un communiqué conjoint des ministères de l Intérieur et de l’Economie et des Finances, précise samedi que ces instructions interviennent suite aux doléances présentées au Souverain par nombre de citoyens se déclarant lésés après l’acquisition des logements.

– Arrestation de 11 individus liés à l’organisation terroriste « Daech » en neuf jours. La brigade nationale de la police judiciaire a procédé, sur la base d’informations précises recueillies par la Direction générale de la Surveillance du territoire national, à l’arrestation de deux personnes liées à l’organisation terroriste « Daech » en Syrie et en Irak, alors qu’elles s’apprêtaient à quitter le territoire national pour rejoindre les camps de cette organisation.

Al Haraka.:

– Le Maroc a deux ou trois ans d’avance sur le reste du Maghreb en matière des ressources humaines, a affirmé Raouf Mhenni, responsable à l’entreprise française spécialisée dans les solutions et services relatifs aux ressources humaines « HR Access » qui vient de publier le « Baromètre RH » sur l’Afrique.

– Une réunion a été tenue, en fin de semaine dernière à Oujda, pour discuter des moyens et mesures à même de prévenir l’introduction de la fièvre aphteuse au Maroc. Le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, Mohamed Mhidia, a souligné que les services régionaux de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires en collaboration avec les services de la wilaya et tous les intervenants, ont mis en place un plan d’action urgent comprenant une série de mesures à même d’immuniser le cheptel dans la région et prévenir la propagation de cette pandémie.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *